Partagez | 
 

Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Lun 4 Aoû - 23:19

crédit

Dagueus


ft.  le seeeksyy jake gyllenhaal  

Qui êtes-vous ?

Race : On me voit Homme. On me voit Bête. Je suis l'Un et l'Autre. Je suis un Change-Peau.
Alignement : Je ne peux choisir l'un ou autre, comme je ne pourrais me passer d’être Homme et Bête. Je flotte dans le Doute. Attendant l'occasion qui me servira au mieux.
Emploi : Un titre qui me plait à dire " Prince Consort"
Royaume : Bien au delà de l'Anduin , dans les Terres où les Montagnes ne sont que poussières, où tout se teinte de Rouge. Je suis du Sud de Tout. Mon royaume est l'Orient.
Âge :  De mon premier cri à ce jour , 45 solstices d’Été se sont levés sur moi.
Orientation : Pourquoi se limiter aux plaisirs d'un seul genre ? Arda nous a fait cadeau de Deux Royaumes de Chaires. Je ne me priverais d'aucun.
Statut : Le Célibat me siée bien. Pourtant je me complais à etre enchaîner à la Reine.
Arme : Car le Corps Humain est faible , la Lance est mon alliée mais je ne pourrais que me fier à mes griffes et les crocs
Niveau : Apres de longues années d'entrainement, je suis un honorable moyen + humain ... La bête qui me complète est , elle , experte dans son domaine.



C’est un battant, la compétition coule dans ses vaines, la détermination est l’air qu’il respire. Affreusement têtu, limite impulsif, il ne démord pas facilement des causes lui tenant à cœur, ou des idées qui naissent dans son esprit. Il déteste rester sur un échec qui est, d’ailleurs, un mot n’existant pas dans son vocabulaire. Se refusant ainsi d’échouer, il fait preuve d’une extrême exigence envers lui-même aussi bien qu’envers les autres. Il ne craint aucunement la concurrence ; il se complaît dans l'idée qu’il saura toujours venir à bout de ses adversaires. Sûr de ses choix, Dagueus en à fait sa marque de fabrique. Il décide tout dans sa vie, rien n’y personne ne lui dictera sa ligne de conduite. Et que celui qui tente de le faire marché sur un chemin qui n’est pas le sien fasse attention aux retombées qui suivront. Beaucoup manque de confiance en soi, alors que lui pourrait partager la sienne. Facette ou réellement trop pleins de confiance ? L’image qui renvoi en agace plus d’un, sa manière de répondre – arrogante et sans détour- ne cacherait elle pas des doutes enfouies profondément ? Il à sa façon propre de se donner du courage, de la motivation. S’il se persuade qu’il peut y arriver, il y arrivera. N’ayant pas peur de dégainer les coups bas, il n’a pas froid aux yeux quand la situation l’exige. Son calme a été maintes fois remarqué, et ses coups de sang également. Rare sont les fois où il ne parvint à contenir ses bouillonnements...Moments où il n’hésite pas à taper du poing sur la table si c’est nécessaire. Et même parfois autre part que sur une table si l’occasion l'exige. Mais ces colères sont une partie de son passé à présent pourtant on le dit encore lunatique ; laissons les à leurs suppositions et bavardages, il n’a que faire l’opinion des autres. Son orgueil n’a d’égal, il défend bec et ongles sa fierté.

Il a beau être persévérant et doté de qualités louables, il n’est pas facile à cerner et très contradictoire dans sa manière de faire ou d’être. C’est un bon-vivant qui aime passer du temps à vider des pintes aussi bien seul qu’avec les rares personnes dont il supporte la présence –et inversement- ou séduire de jolies minettes avec son regard au couleur du ciel d’hiver.. Quand il s’agit de faire rougir une femme , il est loin d’être le dernier. De sa bouche coulent de belles paroles, toutes plus galantes les unes que les autres, mais en réalité vides de sens ; il se sert de son talent d’orateur pour parvenir à ses fins, de son coté mystérieux et mauvais genre ou alors change complètement pour plaire à d’autres styles, ce qui fait de lui un fin manipulateur. Il joue aux dépens des autres sans craindre les répercussions qu’il pourrait y avoir. Il aime prendre des risques et l’inconnu. Énigmatique, un voile de mystère plane sur sa vie. S’il est très habile pour dire aux autres ce qu’ils veulent entendre, il prend garde à ne jamais déraper. Il reste discret quant à son passé, n’en parlant que très rarement. Il part du principe qu’il faut aller de l’avant, quoiqu'il arrive. Le passé n’a pas sa place dans le futur, même s’il sait que tôt ou tard, il sera forcé de faire face à ses erreurs… Ne pensez jamais que vous connaissez Dagueus, cela serait vous mentir car lorsque vous croyez avoir fait le tour du personnage, il vous surprendra encore par une action ou une facette de sa personnalité qu’il vous aurait alors cachée. Jamais il ne se dévoile complètement, lové dans son manteau de mensonges et d’illusions, parfois même lui se perd dans ses masques…


Qui êtes-vous vraiment ?


❧ Pseudo : Dixiem
❧ Age : 22 balaiiiiiiiiiiiiiiiiis  :nya: 
❧ Comment avez vous connu le forum ? : A la base , par votre DUDU d'AMOUR  :cookie:  :ziole: Puis en fouinant sur PRD
❧ Des remarques ? : Z'ETES FOUS  :face: J'VOUS NEM  :ahah: 
❧ Fréquence de connexion :
❧ Code règlement : "Legolas est le plus beau ! ♥" ! NON C'EST FILI  :thotho:  mangé par Gab, qui préfère Manech

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Lun 4 Aoû - 23:20


Que faisiez-vous pendant que les nains reprenaient la Montagne Solitaire et que Smaug piquait sa crise ?  



Voilà une question bien étrange...En quoi mes agissements passés vous intéressent ils à ce point ? C'est une période bien éloignée et je n'ai qu'un vague souvenir de ce que je pouvais bien faire en cet instant. Peut être que ce jour fut particulier pour les habitant du Rhovanion, mais pour ma part, il ne fut qu'un parmi bien d'autre. Mais je vais me plier à votre demande , et vous répondre. Alors que le Dragon descendu du Nord exprimait toute son animosité envers les Nains qui l'avait dérangé dans son Sommeil et les Hommes du Lac, je … Hum, comment dire cela sans que je ne passe  pour une bête sauvage... J’assouvissais une pulsion naturelle. Non , ce n'est point là une question de plaisir charnelle avec une fille trop facile ou un homme voulait découvrit un certain exotisme. Non. C'était un besoin bien plus primaire encore. Je n'aime tuer pour le plaisir, pourtant il est des fois où ma nature profonde, l'autre facette qui fait de moi un être Entier, me pousse vers cette tentation.  Je crois bien que c'était un de ces jours là. Entre mes canines je sentais battre le pouls de ma proie. Sous mes griffes, sa respiration de faisait plus lente. Le goût âpre du sang perlant sur ma langue et cette odeur inexplicablement délicieuse de la peur . Voila ce que je devais faire . Ma réponse vous convient elle ? Auquel cas,  que la réponse soit positive ou négative, vous serez forcés de vous en satisfaire. Je n'irais pas vous broder un mensonge pour combler vos envies d'aventures grotesques . Ceci n'est que la Vérité. Prenez là comme je vous la donne ou passez votre chemin.

Avez-vous fait les frais des araignées ou des orcs ?



Qui en Terre du Milieu n'a jamais eu a faire de ces vils créatures ? Croyez vous que nous sommes a l’abri de toutes attaques , lovés dans nos dunes de sable et ne comptant que sur la chaleur écrasante du Jour pour réduire à néant la moindre invasion ? Cessez donc de vous bercer d'illusions et d'idées fausses. Ici , comme ailleurs, le Mal trouve un chemin pour que ses serviteurs prolifèrent comme des scorpions sous un rocher. Pourtant, j'accepte de conceder une chose : nulle descendante d'Arachnée ne fut surprise par mes yeux. Ni les miens ni aucuns autres. Peut être préfèrent elles les arbres du Royaume des Elfes des Bois. Qu'elles y reste donc, si Mirkwood est a leur goût . Ici , elles n'auraient pas le moindre arbre pour tisser leurs toiles. Cependant, si nous ne croiserons peut être jamais ces horreurs montées sur huit pattes, je ne peux dire que les Orcs sont rares. Trop de fois j'ai flairé leur odeur fétide. Le sable s’imprégnant d'un sang noir lorsqu'une bataille éclate contre eux. Oui , j'ai fais les frais de ces choses. J'ai goûté a leur sang , j'ai déchiré leur chaire et broyé leurs os . Ils s'avancent de plus en plus. Groupuscules se traînant dans les paysages arides. Ils se cherchent . Ils se regroupent. Je ne suis point aveugle. Et encore moins sot. Quelque chose gronde dans le Nord de nos Terres. Ils n'en sont que les prémices, les messagers. Je hais les orcs. Leur odeur, leur goût. Je garde dans mes chairs les traces de certaines rencontres. Qu'ils pourrissent sous le Soleil Brûlant . Les savoir piétiner les terres de ma Reine me révulse. Je nourris l'espoir de pouvoir les prendre en chasse, enserrer leurs gorges et faire couler ce sang poisseux qui colle dans leurs veines...Mais ma place n'est plus avec les Chasseurs. Oui , j'ai fais les frais des Serviteurs de l'Ombre. Et par les Dieux, j'espère pouvoir en découdre une dernière fois avant que cela cesse.

Le nécromancien, ça vous dit quelque chose ? Que savez-vous de lui et de son retour ?



Est ce donc votre talent caché que de formuler des questions si singulières ? Que ferez vous donc des informations que je vous donnerais ? Nécromancien. Que vous inspire-t'il pour que vous vous en inquiétez de la sorte ? Jamais je n'ai eu a faire a pareil chose...Pour dire vrai , je n'aime guère tout ce qui touche aux pratiques occultes et autres magies noires. Mais je vous poserais une question , en quoi une personne qui pratique la nécromancie vous triture-t'elle l'esprit ? Ce n'est qu'un homme se croyant capable de maîtriser une science occulte qui prétend prédire l'avenir en entrant en communication avec les morts . Il est vrai , qu'énoncé ainsi, cela prend la forme d'une chose horrible . Dois-je craindre pareil pouvoir ? J'ignore même si j'y crois réellement. Vous me parlez d’événement qui se passent bien au delà de mes Frontières, dans des Régions qui n’existent pour moi que sur les pages jaunies des livres et des cartes. Je ne dis pas que je ne crois que ce que je vois, mais je préfère prendre avec un certain recul ces rumeurs sombres. Oui, il y a cette Rumeur, je ne peux l'ignorer. Mais elle semble loin. Bien trop loin. Je sais que je dois m’inquiéter, mais comment pourrais-je craindre une chose qui ne peut exister ? Comment les morts pourraient ils prédirent l'avenir ? Les Morts sont notre passé, nos Ancêtres sont notre Histoire. Ils ne sont pas notre futur. J'y crois sans y croire. Je tends l'oreille et reste sur mes gardes. Il y a quelque chose, quelque part , je ne peux nier ce fait. Suis-je inquiet ? Non. Alors suis-je serein pour autant ? Ce n'est point le cas. Des bruits courent, une Ombre s'étendrait La Bas. Serait ce la réponse a toute les questions qui embrument mon esprit ? Cela serait donc la Cause de la recrudescence des Orcs sur ces terres reculées ? Votre question n'a fait que donner naissance à de nouvelles interrogations. Vous me voyez dans l'incapacité à vous répondre avec franchisse. Je suis indécis, dubitatif et quelque peu inquiet. Je n'aime pas cela. Je sens qu'une chose approche. Liée à votre Nécromancien ou non, je ne suis pas apte a le dire. Mais quelque chose vient.

Votre histoire



D’aussi loin que remonte mes souvenirs, je n’ai toujours connus que le Sable et la Chaleur d'Orient. Mon regard se perdait sans la moindre lassitude vers les paysages ocres qui s’offraient à moi. Le Grand Désert Rouge, la Crête Aride, La Baie des Sables ou les Oasis…Chaque recoins de la Région que je découvrais aux travers des récits et des d’aventures des Anciens. Elle me les contait, la vielle du Village, le soir avant de m’endormir pour m’aider à trouver le repos ou bien lorsque la santé me faisait défaut pour atténuer mes tourments. Je buvais ses paroles comme on se délecte du plus précieux des élixirs… Ma préféré, celle que je réclamais sans cesse était celle qui racontait l'Histoire des Premiers Change-Peau,  et les périples qui marquaient leur voyage jusque dans ces Terres. Au fond de mon âme de gamin, j’éprouvais une fierté naïve d’être un descendant de ces hommes. Dans le Village, je savais que j'étais le Dernier Né. Que nul autre enfant ne possédait ce don du Ciel . Du moins c'est ce dont j'étais absolument convaincus à cette époque là. Mais c'est une partie que je narrerais plus tard. Le Dernier Change Peau c'était moi, on me disait être l'Avenir de notre Race. .N’y a-t’il pas une chose plus merveilleuse que les rêves d’un enfant ? J’étais emplis de ces espoirs utopiques encore à cet âge là…Qu’avais-je ? Six ans ? Peut être bien Huit... L’âge de l’insouciance, où je n’avais qu’une idée faussement naïve du monde qui m’entourait, bercé par les contes…Et lorsque je fus confronté à la réalité, le coup fut terrible. On rêve, lorsque l’on est enfant, on laisse notre imagination galoper comme un loup dans les plaines sans se soucier de rien…Mais quand nos rêves se transformes en cauchemars...Certain disent que ce passage ce fait progressivement, sans même que l’on s’en aperçoive…Pas pour moi. Mon enfance prit fin avec autant de netteté qu’une tête sous un couperet abaissé par mon Père. Mon Père…Cet homme que j’avais admiré et crains à la fois. Cet homme qui, par la force des choses, a réussi à faire de moi celui que je suis à ce jour. Laborieux fut mon apprentissage, hauts furent les obstacles qui s’érigèrent sur mon chemin. Mais pour l’Amour d’un Père, pour Sa Fierté et son Respect, on s’exécute. J’aurais peut être du profiter du monde utopique que je m’étais crées plus jeune… Trop de choses se sont passés. Trop de changement se sont opérés. Je n'ai plus été le même. Par ma Faute, par le Concours d'Autres...L'Enfance balayé avec la brutalité d'une Tempête de Sable.

L’honneur. La Loyauté. La Famille. Des valeurs et des préceptes que j’ai gravés en moi, que mon Père m’a insufflé à sa manière. La chasse, les combats, les traques…Il n'était pas le Chef de notre Village , mais il était l'une des figures les plus respectés. Il avait une certaine réputation à tenir. Et son unique fils se devait de devenir son égal. Diarmaid me forma , me façonna à son image. J’étais devenus son Ombre. Où qu’il aille, je marchais dans ses traces, apprenant en silence, observant ses gestes, buvant des paroles. Envolé le jeune garçon qui s’amusait à courser les lézards dans les dunes de sable. J’étais à présent un Homme à échelle réduite, un enfant trop solitaire et distant pour son âge. Les années avaient commencés à modeler celui que je suis à présent. Mais je me rends maintenant compte de ce que j’ai perdu, du temps que l’on m’a volé à cette époque.  Mes Sœurs. Je ne les ai pas vus grandir. Et pourtant j’étais là, ils étaient autour de moi. Parfois, je croisais Ashara dans un couloir et je me disais qu’elle grandissait trop vite, comme si je ne l’avais point vu depuis des mois et qu’elle avait soudainement prit une tête de plus…Et Tessah…Une gamine qui ne tenait jamais en place et devenait à grand pas une adulte. Ils étaient ma famille, mon sang, mais bien des fois j’avais l’impression qu’ils étaient lointain, quasi étrangers à ma vie. Rares étaient les moments où je pouvais prendre le temps et être présent pour eux. Mère semblait avoir fait le deuil de mon enfance, elle m’apportait pourtant encore cette douceur maternelle à quelques instants volés. Jamais son soutient ne faiblit, jamais elle ne cessa de prononcer ces paroles apaisantes à mon égards. Heureusement qu’elle était là. Car la chute fut terrible pour moi. Sa chute à Lui fit s’écrouler mon monde à moi. La mort, je la connaissais, je l’avais vu tendre la main vers nombres de gens depuis que je suivais mon Père…Mais jamais, par les Anciens, jamais je n’aurais pu imaginer qu’elle frapperait ainsi celui qui faisait mon Monde : Diarmaid ferma les yeux sur nous alors que pointais mon vingtième anniversaire . Un mur qui s’effondre, un mythe qui disparaît. Une sensation que je ne pourrais définir et qui m’enserra le cœur. Il n’était plus. Lui, mon modèle, s’en était allé rejoindre les Anciens . Ais-je pleurer mon Père ? Non. Pas de cette façon. La tristesse me poignardait le cœur, brûlait ma gorge, mais je ne pu verser la moindre larme. Il y a des blessures qui ne font pas pleurer, des peines où les larmes sont vaines. Rester droit, être fort. Ne pas plier. Ses enseignements portèrent leurs fruits. Les regards se posèrent sur moi, insistants et lourds. C’est à ce moment là que je compris réellement le poids qu’il avait supporté toutes ses années. Et j’acceptai. Nombres de fois où j’eus l’impression de vaciller, de tomber à genoux sans avoir la force de me relever. Mais une main sur mon épaule me faisait lever les yeux, une voix et un geste, elle me remettait sur pied. Nix. 

Son souvenir, je le chéris encore. Son sourire, je me saignerais pour le revoir encore une dernière fois. Pourtant aujourd'hui quand vous me demandez de l'évoquer , je préfère me murer dans un silence inébranlable. Pour moi, c'est un Deuil , une chose que je ne pourrais partager avec autrui. Je garde cela au plus profond de moi . On dit que l’amour d’une mère est une chose immensément belle, mais j'éprouvais pour elle une chose en rien comparable. Était ce de l'Amour ? Je ne saurais dire car mes sentiments envers elle, étaient sincères et empreint d'une naïveté étrange. Jamais aucune pensée déplacée n'a germée dans mon esprit. Nix était pour moi une Sœur, une Confidente, un Pilier. Sans doute bien plus . J’aimais Nix comme jamais j’ai aimé une femme. Pas de cette Amour là. Pas pour moi. Elle était mon soutient, mon pilier, ma lanterne salvatrice dans le brouillard. Je portais encore le Deuil de mon Père mais durant quelques temps, le calme était revenu dans mon esprit. Une stabilité nouvelle s’était installée, je découvrais et redécouvrais des plaisirs trop longtemps oubliés. Je tachais d’être à la hauteur, je m’évertuais à ne pas reproduire les erreurs du passé. Freyja. Dernière née de la famille, dernière fille de Diarmaid. Je me retrouvais comme étant sa seule figure paternelle, et comme pour mon rôle de Chef de Famille, ce prit celui-ci tout aussi à cœur. Elle disait souvent que je n’étais pas le même homme lorsque je prenais dans mes bras la jeune enfant, qu’il y avait quelque chose en moi, une lutte invisible entre le Père et le Frère…Quelques années de Bonheur. J’ai effleuré du doigt la vision d’une vie sereine. Brisée par la volonté du Monde. Peut être que je ne le méritais pas. Peut être que les Anciens ne m’aimaient pas. Était-ce un jeu pour eux que faucher les premiers brins d’apaisement qui venaient illuminer un peu mon existence ? Sans doute. Mais cette fois ci, les larmes furent plus fortes que ma volonté. Ma rage éclata telle un orage, je maudis les Anciens n’importe quel Dieu . Je maudis mon existence, je maudis mon orgueil , ma fougue et tous ceux qui osaient encore respirer. Elle était comme moi . Elle possédait ce Don que nos Ancêtres nous avaient légués. J'ai gardé le secret, un temps. Mais j'entendais une voix dans mon esprit me susurrer des choses. Promesses idylliques. J'ai brisé le silence. Et rapporter la chose. Pour la premier fois depuis des années, ma naïveté reprit le dessus,  son ego fut gonflé par un Vent venu d'ailleurs. J'étais persuadé de réussir. J'y croyais. La Chute fut encore plus terrible. Aveuglé par ma propre confiance, refusant de voir mon inexpérience, j'ai défié les Autres. Pourquoi ? Pour Elle. Cette voix m'avait assuré que si je gagnais – ce qui ne faisait pas l'ombre d'un doute- elle serait mienne. Pour ne pas la savoir avec un Autre, pour ne pas la perdre, j'ai trahis sa confiance. J'ai échoué. Le Combat. Nix. Ma Fierté. Ma Place. Tout me fut enlevé.

M'éloigner. Errer dans les paysages ocras que m'offrait l'Orient. Je ne pouvais rester. Ma place n'était plus ici , ma défaite fut cuisante. Blessé, dans ma chair et dans mon âme, je devais faire pénitence. L'Exil ne me fut pas imposé , je le choisi moi même. Jamais je ne m'éloigna réellement du Village, je ne pouvais me résoudre a laisser derrière moi ma Mère et mes Sœurs. Aucun contact, juste les apercevoir de temps à autre, une silhouette a la lueur des feux. Je ne pouvais espérer plus. Sous ma forme animal , j'errais sans les Landes de Sables, laissant un instinct primaire guider mes pas. Combien de temps cela dura ? Je ne peux le dire, la notion du temps fut brouillé, les jours paraissaient des mois, les heures parfois de simples secondes. Un mois ? Un An ? Peut être plus , peut etre moins. Soigner mes blessures, panser les plaies de ma chair. Celles de l'Esprit ? Jamais elles ne pourraient se refermer. Bafouer au plus profond de moi, j'avais été brisé. Ce fut le Feu qui acheva de me consumer. Un Incendie . Immense. J'étais loin lorsque les premières colonnes de fumées noires montèrent jusqu'au ciel. Jamais mes pattes n'avaient galopés aussi vite. L'Enfer. Des cris, des pleures.Des flocons noirs qui tombent du ciel. Qui ? Pourquoi ? Des questions que je me pose encore aujourd'hui. Je me revois , comme dans un rêve, me ruer dans la Case de ma Mère, crier son Nom et celui de mes Sœurs. Attendre d'interminable secondes une réponse. Un Signe. Mais rien. Mon dernier souvenir est un craquement. Puis la douleur. Une langue brûlante parcourant mon dos, s'enroulant autour de mon corps. Le Noir. Lorsque mes yeux s'ouvrirent, ils ne virent rien. Brouillard gris , lambeaux de fumée. Et le Silence. Horrible. Je regardais alors ma main. J'étais Homme. Mon corps hurlait. L'Odeur était insupportable. Mais pas autant que ce Silence. Pas un bruit. Mon souffle me semblait trop bruyant. J'avais l'impression de flotter entre les décombres encore fumantes. Je n'étais pas vraiment là. Je ne Pouvais pas être là. Mon corps criait mais je ne pouvais m’arrêter et me laisser submerger. Je devais les trouver. Je devais Savoir. Des cadavres. Partout. Elle était là. Tessah. Je savais que c'était elle. Comment , je l'ignore. Un sentiment. Une conviction. J'ai fuis. Je ne voulais en voir plus. J'ai erré. Parfois Homme.Parfois Bête. J'ai marché jusqu'à ce que mon corps n'en puisse plus. J'ai prié le Ciel pour voir la Mort. J'ai fermé les yeux sur les Paysages Arides. J'ai attendu qu'Elle vienne.

Elle vint à moi. Je ne sais comment. Je ne sais pourquoi. Mais elle me trouva. Ce ne fut pas celle que j'attendais, mais peut être que les Anciens ne voulaient pas encore de moi. Qu'avaient ils donc comme autres épreuves à me faire subir avant d’être rappeler à leurs cotés ? Voila maintenant quelques années que je marche à ses cotes. Je suis son Ombre, son Bras et sa Raison. Elle m'a soigné, ma offert une chance de vivre encore de longues années. Mon Père m'a apprit la Loyauté, et une seule fois j'ai faillis a ma Parole. L'Unique fois. J'en ai payé le prix. Jamais pareil tragédie ne sera rejouée par ma Faute. Pour sa Mémoire, pour son Bien à Elle, je devais m’oublier, oublier mes faiblesses, mes forces, ne plus penser pour ma personne mais pour un ensemble. Pas pour moi, ma vie ne comptait pas. Elle devient mon But, ma Némésis. Les enseignements de mon Père refirent surface, et cette fois là , je m'acceptais de moi aucune erreur. Je m'imposais alors une certaine rigueur, m’efforçant chaque jour a prouver ma Loyauté et ma Dévotion. Ma Reine était celle qui me canalisait autant que je la raisonnais dans ses Obscures Moments. Les murmures couraient dans les couloirs de son Palais, calomnies et mensonges a mon sujet. Avant, j'aurais fais taire ces langues de vipères...Plus aujourd'hui. D'autres moyens sont a ma porté pour que je puisse assouvir de genre de besoin. Je ne faillirais plus. Maître de moi-même en apparence. Rongé à l’intérieur par des Fantômes du Passé. Un combat de tout les jours, mener dans le Silence et l'Ombre. Au moindre écart, je sais me punir. Tout comme Ma Reine sait me récompenser. Je lui offre ma Vie sur un plateau d'argent. Un geste, un mot s'échappant de ses lèvres et j’obéis. N'osez pas dire que je ne suis qu'un Chat de Salon à présent. L’offense risquerait de vous coûter chers. Si Elle règne, je ne suis guère loin. Prince Consort. Moi, animal recueillit au cœur du Désert, gérant dans l'Ombre de la Reine. Je souffle des conseils, je profite de mon nouveau rang. Le Pouvoir. Je ne le désire point. Jamais être au premier rang ne m'a réussi. Je préfère agir dans la discrétion. Elle me fait confiance, je ne pourrais la trahir. Mourir pour son nom sera le plus grand des Honneurs. Jusqu’à mon dernier souffle , je suis lié à Elle. Loin est le jeune Naïf et Farouche qui errait dans le Désert. Je suis un autre homme à présent. Maître de Moi . Maître des Lieux. Je suis celui qu'Elle voudrait que je sois. Son regard , un geste sur moi. Les meilleurs des récompenses. Elle ne muselle point le Bête. Elle l'accepte. Elle s'en sert. Puma un jour. Prince l'autre. Mes instinct sont écoutés. Elle comble ceux qui peuvent l’être. Non, je ne désire pas ma Reine. Je ne pourrais me plier a pareil chose. Jamais je n'oserais. Je noies mes pulsions avec d'autres. Sous une forme , ou sous l'autre. Loin est a présent l'Inconscience.


J’étais mon Père, son reflet dans le miroir, le même homme, la même âme . A Présent je suis la Sienne, son Prince et son Gardien.Peu importe ce que l’on dit de moi, je suis Dagueus , fils de Diarmaid et Élu de Furie, Et mon Devoir passera à présent avec ma Vie.

Revenir en haut Aller en bas

Graphiste
Royaume : Harad
Localisation : ... si vous pouviez me le dire cela m'arragerait
Amour Gloire et Beauté : veuve depuis 80 ans ; séparée de son ex-fiancé ; reine célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Moony & tumblr
FT. : Evan Rachel wood
Date d'inscription : 12/07/2014
Messages : 123
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Lun 4 Aoû - 23:25
HIIIIIIII ! donc officiellement bienvenue mon prince ! Bon courage pour ta fiche et ne prends pas peur, nous ne sommes pas sains d'esprit, mais adorables

  et le début de ta fiche est juste parfaiiiiiiiit !


the heart wants what it wants
Le prochain qui me parle d'âme-soeur je l'empale et je joue au ballon avec sa tête. © .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Lun 4 Aoû - 23:25
BIENVENUE de façon officielle ♥     

Tu as désormais 7 jours pour terminer ta fiche très cher. Si tu as des questions, suggestions, envies de cookies, whatever, n'hésite pas à contacter le staff ou Furie par MP (nous serons ravis de t'aider moyennant un orgasme ou deux)
J'espère que tu te plairas parmi nous, en attendant je te souhaite bon courage pour ta fiche et je ne peux que te promettre que nous nous reverrons très bientôt ...   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice
Royaume : Harad
Localisation : Al-Amrûn, Harad
Amour Gloire et Beauté : Fiancé ET maître de harem
Copyright : elf & anaëlle
FT. : Pedro Pascal
Date d'inscription : 08/06/2014
Messages : 351
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Mar 5 Aoû - 0:01
DAGUEUUUUUUUUUUUUUUUS

Super pv, super perso, super avatar, kaaaaaaah je veux te faire des beybeys, Furie prête moi ton consort         

Bienvenue à toi   :nom: :nom: :restela: :restela: 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Mar 5 Aoû - 0:21
Dagueus a écrit:
"Legolas est le plus beau ! ♥" ! NON C'EST FILI  :thotho: 

Enfin quelqu'un de sensé Toi et moi allons faire beaucoup de beybeys

En somme, bienvenuuuue    HAVE FUN
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Mar 5 Aoû - 1:14
Bienvenuuuuuuue

Je t'aime déjààààààà, bonne chance pour ta présentation   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Mar 5 Aoû - 2:38
J'adule ce perso, bienvenue ami oriental ♥
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Royaume : Mirkwood
Localisation : Vert Bois Le Grand retrouve de son éclat d'antan
Amour Gloire et Beauté : Compagnon d'Enelye
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : panda vador
FT. : Lee Pace
Date d'inscription : 16/02/2014
Messages : 2611
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Mar 5 Aoû - 20:06
Manech Almàsy a écrit:
J'adule ce perso, bienvenue ami oriental ♥
+10000


Que tu as bien fait en choisissant ce personnage   
Bienvenue parmi nous oh beau prince d'Orient   :amour: 
*fais des beybeys/
  



Such is the nature of evil, in time all foul things come forth!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Mer 6 Aoû - 10:58
WHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA   
Comme on dit chez moi :
J'VOUS KIFFU GRAAAAAAAAAAAAAVU  
      

Furie a écrit:
  et le début de ta fiche est juste parfaiiiiiiiit !

Je suis heureuse de t'entendre dire ça   Ca me fiche la pression pour la deuxième partie XD

Dastan a écrit:
Super pv, super perso, super avatar, kaaaaaaah je veux te faire des beybeys, Furie prête moi ton consort         

Vouai ON VA FAIRE DES BEYBEYS      On s'en fiche de l'autorisation de Furie, on FAIT DES BEYBEYS    

Fíli Dísson a écrit:
Dagueus a écrit:
"Legolas est le plus beau ! ♥" ! NON C'EST FILI  :thotho: 

Enfin quelqu'un de sensé Toi et moi allons faire beaucoup de beybeys

Nan mais FILI kwa   Baby Blond lui arrive même pas à la cheville  :polochon: Même si j'adore aussi Baby Blond   


VOUS ME FOUTEZ LA PRESSION LA XD
Nan mais j'vais gerer  :ahah: YES I CAN !
Merci , merci, merci , merci x 100 000 000   

Pour faire des Beybeys , c'est de ce coté ---------->
  
Revenir en haut Aller en bas

Graphiste
Royaume : Harad
Localisation : ... si vous pouviez me le dire cela m'arragerait
Amour Gloire et Beauté : veuve depuis 80 ans ; séparée de son ex-fiancé ; reine célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Moony & tumblr
FT. : Evan Rachel wood
Date d'inscription : 12/07/2014
Messages : 123
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Ven 8 Aoû - 16:09
HIIIIIII j'ai adoré !!!!!! Pour moi tout est parfait et j'ai grande hâte de pouvoir enfin te serrer dans mes bras :amour: bien entendu tu as le droit de faire de beybeys avec tout le monde, surtout avec Dastan, si vous pouviez me pondre quelques change-peaux en passant

Bref j'attends ta validation avec impatience pour te sauter dessus avec tous mes comptes ! (Et bientôt avec Nix on va s'marrer, je le sens !)


the heart wants what it wants
Le prochain qui me parle d'âme-soeur je l'empale et je joue au ballon avec sa tête. © .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice
Royaume : Harad
Localisation : Al-Amrûn, Harad
Amour Gloire et Beauté : Fiancé ET maître de harem
Copyright : elf & anaëlle
FT. : Pedro Pascal
Date d'inscription : 08/06/2014
Messages : 351
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Ven 8 Aoû - 16:37

GRUUUUU DAGGGYYYY FAISONS DES BEYBEYS
Excellente fiche   
Tu es validé(e), félicitations !
Maintenant tu peux te jeter dans l'aventure, mais il y a quelques petites étapes qu'il vaut mieux suivre :
Pense à réserver ton avatar ici à moins que tu aies un jumeau caché, bien évidemment. Ensuite, il est temps d'aller chercher des camarades d'aventure et des dragons à tuer dans la partie des liens et rps !
S'il te manque un ami, une famille, tu peux aller créer un scénario ici ( et réserver son avatar dans le bottin au passage )
Flood et rp t'attendent avec impatience ! Ravi de t'avoir parmi nous, amuse toi bien


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Ven 8 Aoû - 17:00
MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
         
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   Ven 8 Aoû - 19:31
RHAAAA le sexy Jake    Amuse toi bien avec ce choix de fou ! ET VOILA à cause de toi je vais me regarder Jarhead ce soir (et/ou Love, et autres drogues)   
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?   
Revenir en haut Aller en bas
 

Dagueus ›› If you had a chance to change your fate, would you?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Haiti à l'heure d'un renouveau :situation socio-économique
» Un oiseau qui chante....
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» On ne change pas une equipe qui gagne
» 03. "Losing my religion" # Ash





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Drink like friendly dwarves :: You're going on an adventure :: En compagnie du Balrog-