Partagez | 
 

Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 19:09
TUMBLR & Bibi

Gabrielle Selyf Gündriln


Ft. Isolda Dychauk

Qui êtes-vous ?

Race : Humaine. Enfin ... Se croit humaine. Du.
Groupe : The Wanderers
Alignement : Loyal
Emploi : Rôdeuse
Royaume : //
Âge : Vingt-quatre ans, par là, en apparence. En réalité 75 ans.
Orientation : Bisexuelle
Statut : Célibataire
Arme : rapière, des dagues, une corde, un arc démontable et des flêches, de l’hydromel, mes seins … Le nécessaire de survie quoi.
Niveau : Entre moyen ++ et expert (tout dépend, j'ai tendance à foirer mes fioles)
Le premier truc que l'on retient, en règle générale, outre mon humour à tendances foireuses, mon incroyable talent à tenir l'alcool, mes snifferies de carottes - fraîches, c'est important -, mes insomnies chroniques et mon allure toute de cuir vêtue avec les cheveux en pagaille, c'est ... Ma taille. Un mètre quarante-quatre et demi, pour être précise. Et le premier qui me traite de microbe, il fini en paella pour moustiques.
Non, plus sérieusement.

Je suis un petit truc acariâtre, dormant peu, mangeant beaucoup, au point que beaucoup se posent la question existentielle de « où est-ce qu'elle planque toute cette bouffe, bordel ?! » ... Allez vous faire voir à Dol Guldur. Il me faut beaucoup d'énergie pour courir, parlementer, me faufiler partout et emmerder mon monde. Point positif, avec mon minois charmant, personne ne se doute de rien jusqu'à ce que je jure comme un charretier.

Enfin. J'ai tout de même de bonnes manières, cachées quelque part derrière mon humour cynique. Vous y trouverez mon coeur et ma générosité en prime, avec ma loyauté et tout le toutim, si la solitude n'a pas déjà tout bouffé - ça, ou le vin ou l'hydromel.
Vous savez, il faut savoir être aussi borné qu'un warg pour trainer toute seule dans ce monde de sauvage. Un brun fou aussi. Ce que je suis, assurément. Vous souhaitez en savoir plus ? Rien de plus simple.

Attrapez-moi.

Derrière l'écran

❧ Pseudo : Muche. Lyly. Whatevermyname.
❧ Age : 21 ... balais. °^°
❧ Comment avez vous connu le forum ? : Un truc poilu.
❧ Des remarques ? : ... J'aime les carottes. *sort*
❧ Fréquence de connexion : Régulièrement (un peu tous les jours), surtout le week-end, variable en semaine.
❧ Code règlement : Legolas est le plus Sérieusement ? Tss Tss. Even the smallest person can change the course of the future."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 19:11


Que fassiez-vous pendant que les nains reprenaient la Montagne Solitaire et que Smaug piquait sa crise ?  


Je prenais une cuite dans la première taverne trouvée sur mon chemin. Je crois. A moins que je ne poutrais sévèrement et avec le sourire les sales petits culs de ces sales petits orcs. Ou alors c'était les araignées. Vous savez, moi, y'a cinq ans, hein ... Peut-être bien que j'étais occupée à m'envoyer en l'air, tout compte fait, ou bien à faire du rodéo sur le dos d'un warg, j'en sais plus rien. Tellement d'hydromel à coulé depuis ...
Vous m'en voulez ? Non ? Oui ? Dans tous les cas, ça changera rien.

Avez-vous fait les frais des araignées ou des orcs ?


Les araignées et les orcs sont mon pain quotidien. A ce propos, l'orc grillé c'est vraiment dégueulasse, je ne vous conseille pas d'essayer.
Hé. Je suis une rôdeuse, chéri. Que crois-tu ? Que je m'occupe à faire des paniers tressés avec un charmant petit napperon noué autour de la taille ? Sérieusement ? Pourquoi pas me transformer en lapin pendant qu'on y est ?
Bref. Je crois que je préfère encore les orcs aux araignées. Vraiment. Parce que non seulement c'est moche et ça a huit pattes, mais en plus, ça parle. Comment ça les orcs c'est pareil ? Absolument pas ! Les orcs, ils grimpent pas aux arbres, eux. Et si c'est le cas, ils ne vous piquent pas avec un dard pour ensuite vous recouvrir de mucus/soie gluante/toile faite maison pour pouvoir vous bouffer.
Non.
Un orc, c'est plus propre, plus civilisé, et il suffit de leur sauter dessus pour leur trancher la tête. Sincèrement. Je préfère les orcs, même à l'odeur, c'est plus délicat, et puis, en plus, ça fiche un boucan d'enfer à réveiller les morts.
Non, non. Allez vous faire voir. Je préfère les orcs.

Le nécromancien, ça vous dit quelque chose ? Que savez-vous de lui et de son retour ?


L'espèce de truc pointu en sable ? Oui ? Non ?
Aaaah ! Non ! La chose de fumée noîratre qui ne se montre jamais et qui doit certainement être gay pour être aussi souriant ? Celui-là même ? Ah? Non, ça c'était le type aux chicots pourries, le ventre bedonnant et l’haleine défraichie.

Évidemment que j'en ai entendu parlé. Je suis une Rôdeuse, crénom de nom. Rôdeuse. Je dois vous l’épeler ? C'est contre cette saloperie que l'on se bat sans rien dire à personne. Contre lui, et le Mal (oui, le Mal, et non mâle. Il ne faut pas oublier le M majuscule).
Pour ce qui est des informations que j'ai ... Et bien, en fait, vois-tu, secret confidentiel, poulet. Bien essayé.

Votre histoire

Avachit sur une chaise, les cheveux roux aux mille reflets tressés et le regard perdu dans la contemplation du mur d’en face, une femme lève son verre à l’invisible avant de boire le contenu sombre et âpre de son verre. Doucement. Lentement. Gorgée par gorgée, avec ce qui  ressemble à du respect.
Le teint légèrement halé, la joue gauche marquée d’une petite éraflure neuve, elle est si petite que l’on pourrait la prendre pour une enfant délicate, aux traits fins et lisses. Son accoutrement, lui, crie tout le contraire.
Son regard dérive tranquillement sur tous ces hommes ivres et un sourire fugace passe sur ses lèvres rosées, alors qu’une lueur malicieuse s’allume dans son regard bleu/vert tandis que sa mémoire se ravive, comme les couleurs chaudes du feu qui danse et craque non loin d’elle.

Toutes les histoires commencent par un heureux évènement. Enfin ... Presque toutes. La mienne en va de même, évidemment, à l’exception que je n'étais véritablement prévue au programme. Mais ... Passons.


Je suis née dans une époque plus calme que celle de mes parents. La vie continue néanmoins son oeuvre, et le temps son merveilleux ravage. Chaque être peut sentir le changement, si il se concentre assez. Ma famille ne faisait pas exception à la règle. Pour tout vous dire, je descends en ligne droite d’une famille de rôdeurs, ceux-là même bénis autrefois par la Grâce des Elfes, assurant une plus longue longévité à mon peuple. Mes parents avaient ainsi aux alentours de quatre-vingt / quatre-vingt-dix ans lors que mon grand frère ainé est né. Pour ma part … Il fallut attendre une petite quinzaine d’année supplémentaire avant que je n’arrive, comme par magie.
Ma mémoire me joue souvent des tours de passe-passe et j'oublie de plus en plus leurs visages. Seuls les noms me sont restés familiers, à l'instar du visage de mes parents, qui, je le sais, étaient bien plus grands que moi. Que puis-je vous dire ? Notre vie était plutôt nomade. Nous étions une petite bande organisée à vivre de chasse, de commerce. Nous connaissions la forêt et les plaines, nous savions survivre sans problème. Ma mère aimait nous raconter des histoires d’orcs et de grandes batailles d’antan, elle nous chantait l’elfique et nous dessinait des nains et des semi-hommes. Nous vivions libres, entre la nature et les hommes, défendant notre avenir incertain avec courage et force.  
Ce n’était pas parfait. Loin de là. Mais nous aimions cette vie ci, j’aime toujours ma vie sauvage malgré tout.

Ils nous apprirent à tirer, à pister, à écouter et à nous taire. Les jeux d’enfants me manquent désormais.
Je commençais tout juste à bien manier une dague lorsqu’ils périrent d’une attaque d’orc, plus au sud-est de notre contrée.

Je me demande encore comment j’ai pu survivre, surtout connaissant la folie sanguinaire de ces barbares, mais étant petite, cela joua à mon avantage. Ça, et, bien sûr, l’aide précieuse des elfes pour repousser l’assaut. C’était et c’est encore malheureusement, monnaie courante en ce monde. A la différence que j’ai eue énormément de chance.
Mère me racontait souvent la magnificence de leurs habitats, et leur style de vie. L’art de la guerre était leur, comme l’art de l’or était celui des nains, mais jamais je n’aurais imaginé en rencontrer un, un jour. Ni même encore partir vivre avec eux. C’est ainsi que je découvris pour la première fois de ma vie le véritable sens du mot honneur, en la demeure du seigneur Elrond.
Je grandis. Je m’épanouis. Au grand étonnement de tous, je restais petite une fois ma croissance terminée. Aussi petite qu’une naine – presque une insulte pour un elfe. Petite, oui. Mais vive. Curieuse. Malicieuse. Roublarde. Comme une humaine. J’appris le silence des feuilles mortes, le murmure de l’eau et le chant du vent parmi eux. J’appris le maniement des armes, à viser juste et à tirer sans manquer ma cible. J’appris le prix réel de la vie là-bas, en m’entrainant sans relâche, jusqu’à ce qu’un jour je sois prête pour, à mon tour, partir sur les traces des miens.

Ainsi débuta ma quête. Mon désir de liberté était trop grand. Indomptable. Une assoiffée. Et que la mort ne m’entraine si je venais à avoir les fers. Jamais. Inadmissible.



La femme repose son verre, vide, et s’étire, comme un chat, gracieusement et sans bruit. Un serveur arrive comme mue par un signe inconnu, pour la resservir, puis repart ensuite, sans un mot. La femme sourit. Croise l’une de ses jambes. Contemple le verre comme si il s’agissait là de quelque chose d’infiniment précieux. Ah … C’était le bon temps.

J’avais vingt ans lorsqu’ils vinrent, ces étrangers si semblables, comme des ombres du passé qui ressurgissent. D’autres rôdeurs furent conviés à la table du Seigneur Elrond. Ils venaient apporter un message du Rohan et du Gondor. Des nouvelles, alarmantes ou non je n’en sais plus rien. Tout ce dont je me souviens, c’est de leurs attitudes, leurs regards perçant.
Mon admiration pour eux et … Et le désir sauvage et impétueux de leur montrer. De leur prouver ce je ne sais quoi qui brûlait dans mes veines. Ma liberté.
Je me présentais à eux, mais ils me refusèrent, moi la gamine perdue. Je retentais encore. Je manquais de me prendre la rouste de ma vie. Manquait seulement. Le nom des rôdeurs est connu de tous. Chaque identité, cachée aux autres sont connues par cette guilde secrète et fermée. Le nom de mon père raviva des souvenirs. Mon opiniâtreté et ma ténacité les agacèrent, ma langue, douce et acérée finit par avoir raison de leur patience. Je fis mes preuves.
Le challenge est l’une de mes raisons de vivre, même si je connais mes limites.
Cela se fini par un poignet cassé, un nez en miette, une clavicule en salle état, des griffures et des entailles sanguinolentes, trois cotes pulvérisées. Tout cela pèle mêle, à vous d’imaginer mon état et celui de mon adversaire.
Mon honneur ? Jamais n’avait-il été aussi brillant, et ce malgré la douleur de mon corps.

Ne pas avoir honte de ce que l’on est. Jamais. Vivre pour combattre, combattre pour l’honneur, l’honneur et la rage pour ce que l’on croit juste, puis mourir, heureux. Une belle mort n’existe pas, même la mort digne reste la mort après tout. Mais mieux vaux mourir pour une juste cause et libre de ses pensées que de mourir asservie et sous la honte de nos ancêtres. C’est ce que mon père me disait. Un principe resté ancré dans ma poitrine malgré toutes les crasses que j’ai pu faire, malgré toute la douleur ressentie et la tristesse vécue. Je n’ai jamais eu honte de mes actes. Jamais.
Je partis avec eux, quittant ce mentor, cette sorte de second père et les siens, pour vivre autre chose, découvrir un autre monde, fait de plaines et de chevaux, de royaumes à servir et de quêtes dangereuses.
Je me fis des amis. Je me fis des ennemis. Loyaux et redoutables. Respectueux et retords. Je rencontrais des êtres de toutes formes, de tous âges, tous différents. J’ai vu des gens mourir, j’ai vu des gens vivre, et mon temps s’écoule encore, après soixante-quatorze années. Ou quelque chose du genre. J’ai connu l’amour, j’ai connu les pleurs, j’ai connu la guerre et toutes ses horreurs, j’ai perdu des frères, j’ai perdu des sœurs, j’ai vécu des milliers de rires et certains bonheurs … Quand je regarde ma vie à travers des yeux d’elfe, ma vie n’a pas encore commencée. Quand je regarde ma vie à travers des yeux d’homme, ma vie se termine. Mais à travers les yeux azur du ciel sans nuage, pour le sourire aimante d’une mère disparut et la force d’un frère inconnu, pour l’honneur d’un père mort ivre de gloire, j’ai vécu assez pour dire que je ne connais rien encore.



Elle se lève, laissant le prix de sa consommation sur la table sans un regard de plus envers ces gens du peuple, et disparait de tout champ de visions, aussi silencieuse et sombre qu’une ombre.
Le temps file, sans s’arrêter. Souviens-toi, chantait-elle. N’oublie jamais la gloire passée, et vis pour voir celle du futur venir et t’embrasser.


Je n’ai pas vu de dragon. Un jour peut-être. Mais pas maintenant. Maintenant, le temps d’aujourd’hui que demain vole, je l’occupe à remplir une mission nouvelle. Et il vous faudra payer cher pour savoir, car tout ici-bas à un prix, et un jour ou l’autre il faut savoir le payer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice
Royaume : Carrock
Localisation : Carrock
Amour Gloire et Beauté : Célibataire
Copyright : Indis & Tumblr
FT. : Zachary Levi
Date d'inscription : 03/03/2014
Messages : 285
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 19:12
Oh mais qui vois-je ? 8D

Bienvenue parmi nous, sale machin ! Et bon courage pour le reste de ta fiche. °3°


« I've been living for so long, I've seen kingdoms through ages, Rise and fall, I've seen it all. I've seen the horror, I've seen the wonders, Happening just in front of my eyes. Will I ever, Will I never free myself by making it right ? I'd give my heart, I'd give my soul, I'd turn it back, it's my fault. Your destiny is forlorn, Have to live till it's undone. I'd give my heart, I'd give my soul. I'd turn it back, And then at last, I'll be on my way. »

   (c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Minion en quête de pouvoir
Royaume : Erebor
Localisation : Parmi les ombres
Amour Gloire et Beauté : Dévouée aux dieux
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Wild Heart; fassylover; tumblr
FT. : Jessica Parker-Kennedy
Date d'inscription : 02/03/2014
Messages : 623
Date de naissance : 28/07/1995
Age : 21
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 19:19
Bienvenuuuue.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pilier de taverne
Royaume : Imladris (Fondcombe)
Localisation : Imladris
Amour Gloire et Beauté : Marié à sa chère Celebrian, même si la mémoire lui fait défaut
Copyright : Shi (vava) , Little wolf (signa)
FT. : Hugo Weaving
Date d'inscription : 20/02/2014
Messages : 2533
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 19:24
Bienvenuuue   

Bon courage pour ta fiche !


All that is gold does not glitter
Not all those who wander are lost; The old that is strong does not wither, Deep roots are not reached by the frost. From the ashes a fire shall be woken, A light from the shadows shall spring; Renewed shall be blade that was broken,The crownless again shall be king. Let him not vow to walk in the dark, who has not seen the nightfall.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : ...C'est compliqué ?
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : avatar ladybeard/indis, darkparadise pour le code sign
FT. : Richard Armitage
Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 2969
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 19:25
Aaaaaaah    
Bienvenue à toi ! Tu as 7 jours pour terminer ta fiche : en cas de question ou si tu as besoin d'un délai, n'hésite pas    


I have to wear my crown in my heart, not on my head.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 19:40
Merciiiii °^° *se sent aimer, ô douce sensation* *çanevapasdurer*

Hrm.
Me reste juste l'histoire à faire - je finirais chauve avec ce truc à poster -.
Promis, je n'hésiterais pas à harceler les gens au besoin. Mercidel'autorisation ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice
Royaume : Mirkwood
Localisation : Vert Bois Le Grand retrouve de son éclat d'antan
Amour Gloire et Beauté : Compagnon d'Enelye
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : panda vador
FT. : Lee Pace
Date d'inscription : 16/02/2014
Messages : 2611
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 20:11
Je ne connais pas l'avatar, mais elle dégage une fraîcheur   Puis elle a une jolie frimousse   
Un personnage qui promet, bienvenue parmi nous jolie demoiselle    



Such is the nature of evil, in time all foul things come forth!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 20:23
Bienvenue parmi nous.
Bonne chance pour ta fiche.   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 20:38
Isolda  

Bienvenue & bon courage pour la suite^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 21:04
bienvenue a toi et bon courage pour ta fichette *-*
nous faudra un lien entre rodeurs :D
Revenir en haut Aller en bas

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 21:32
Merciiiii !  

Elladan - Sans soucis ^w^ Dèsquej'auraisfinimaprésentationetquejeseraisvalidée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : ...C'est compliqué ?
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : avatar ladybeard/indis, darkparadise pour le code sign
FT. : Richard Armitage
Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 2969
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 23:39

Je t'aime, je veux un lien, un rp, et tout le tralala *amoureux profondément*
*dépose une grosse cagette de carottes*

Tu es validé(e), félicitations !
Maintenant tu peux te jeter dans l'aventure, mais il y a quelques petites étapes qu'il vaut mieux suivre :
Pense à réserver ton avatar ici à moins que tu aies un jumeau caché, bien évidemment. Ensuite, il est temps d'aller chercher des camarades d'aventure et des dragons à tuer dans la partie des liens et rps !
S'il te manque un ami, une famille, tu peux aller créer un scénario ici ( et réserver son avatar dans le bottin au passage )
Flood et rp t'attendent avec impatience ! Ravi de t'avoir parmi nous, amuse toi bien


I have to wear my crown in my heart, not on my head.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   Jeu 6 Mar - 23:58
  *descarottes. Pleindecarottes. Descarottespartout. Hiiiii* *amoureuse aussi*

Hrm. Mici ♥
Je poste la fiche lien, je t'enlève, et chabada, magie, explosion, rp ? 8D

*ne jamais sous estimer le pouvoir de la carotte*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~   
Revenir en haut Aller en bas
 

Un rodeur dans les bois, pendant que le warg n'y est pas ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» [...]Dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. [Eliel]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Défi] Promenons nous dans les bois





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Drink like friendly dwarves :: You're going on an adventure :: Membres de la communauté-