Partagez | 
 

Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Sam 5 Juil - 22:41

crédit

Vasariaä


ft. Oona Chaplin

Qui êtes-vous ?

Race : Les hommes
Alignement : Les douteux
Emploi : Guérisseuse
Royaume : Pays de Dun
Âge : vingt-sept hivers
Orientation : Hétérosexuelle
Statut : Fiancée à Meadred
Arme : Une dague
Niveau : Novice




Vasariaä se sent obligée d’aider pour n’importe quelle situation. Un enfant atteint d’une maladie ou encore, un animal en détresse. Elle se sent chanceuse d’avoir reçu cette vie où les maladies et les blessures ne lui infligent pas d’atroces périodes. La découverte de sa dyslexie et de sa légère surdité ont permis à la demoiselle de renforcer son caractère. Certes, il est très facile d’utiliser la naïveté de Vasariaä malgré un certain bon sens. Utopiste ? Trop. Suite à la mort de son frère, elle ne souhaite plus pleurer. Consciente q’un sourire est plus bénéfique qu’une larme. L’optimisme est une arme importante dans une vie et elle souhaite l’utiliser à chaque possibilité.


Qui êtes-vous vraiment ?


❧ Pseudo :
❧ Age : 21 ans
❧ Comment avez vous connu le forum ? : Par bazzart
❧ Des remarques ? : J'adoore déjà énormément ce forum   
❧ Fréquence de connexion : Pratiquement tous les jours
❧ Code règlement :   

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Sam 5 Juil - 22:41


Que faisiez-vous pendant que les nains reprenaient la Montagne Solitaire et que Smaug piquait sa crise ?  



Je ne connaissais même pas l’histoire de cette montagne à l'époque. Il a fallu attendre un certain temps avant qu’on me la conte, quand le dragon fut vaincu par les nains. Je m’occupais de soigner les tribus. Ma seule préoccupation était de venir en aide à ceux qui m’appelaient pour différents besoins.  

Avez-vous fait les frais des araignées ou des orcs ?



Jusqu’à ce jour, les seules araignées que j’ai aperçu sont celles qui se cachent pour vivre une existence paisible dans les stères en bois. Je voudrais visualiser ces monstres qu’à travers les ouvrages et les murmures. Mon esprit n’aura jamais l’envie de m’offrir l'idée de m’aventurer dans un lieu dangereux pour des araignées (encore moins des orcs) à la fin du voyage.

Le nécromancien, ça vous dit quelque chose ? Que savez-vous de lui et de son retour ?



Cette histoire est très vague car il n’y a que des rumeurs. De ce que j’entends, j’aimerais beaucoup qu’il ne s’approche pas de nos affaires. Cependant, si mon fiancé souhaite s’y mêler, je ferais plus de recherches avant de lui donner mon avis. Cependant, si on juge un ouvrage sur sa couverture, celle-ci n’offre pas une bonne impression..

Votre histoire


Un prénom qui cache une personnalité claire et pure. Cette identité a été choisie avec soin par sa mère malgré qu’elle ne verra jamais l’enfant. Vasariaâ signifie une grande sagesse. Une envie d’offrir qui dépasse la moyenne des êtres vivants. Expliquer les règles données seulement par une communication pacifique, où la parole est l’unique moyen. Respecter chaque personnalité malgré les différences. La justice est un outil à utiliser malgré les tourments. Le coeur ne doit pas être noirci par la rancoeur mais, par un jugement clair et honnête. D’une grande clémence, même chaque délit irrévérencieux à besoin de son pardon. Vasariaâ. Un prénom peu commun, avec une personnalité peu commune.


Une naissance tragique, voici la vérité. Ma mère n’avait pas survécu en me mettant au monde. Je suis donc la petite dernière de cette famille. Mon père avait des difficultés à nous regarder avec ma soeur à cause des traits de ressemblance. Malgré qu’il trouva une nouvelle femme rapidement, il n’oubliait pas notre mère. Mon frère et lui tentaient de nous faire vivre de la pêche grâce au port de Lond Daer. Plus les années passaient, plus mon géniteur me détestait. Un regard furieux s’inscrivait sur son visage quand il souhaitait m’adresser la parole. J’étais celle qui avait tué sa femme. Il en oubliait que je demeurais sa fille.

Il pouvait me haïr puisque je possédais une anomalie difficile à camoufler. A l’âge de cinq ans, nous avions découvert une légère surdité. Les mots ne passaient pas souvent dès les premières tentatives. Demander à l’interlocuteur de répéter à plusieurs reprises ou des souhaits qui ne se faisaient pas comprendre à cause de la distance. Je me retrouvais seule car la communication était un défi quotidien. La seule personne ayant eu la patience : mon frère. Le plus clair de mon temps se passait avec lui ou dans la création des filets de pêche. Mon père m’ordonnait de ne pas sortir régulièrement suite à ce problème d’ouïe. Il était convaincu qu’aucun homme voudrait se marier avec une personne qui pourrait offrir une surdité à ses enfants. La lecture fut un autre défi puisqu’une dyslexie s’est faite remarquée à mes onze ans. Mon père abandonna rapidement l’épreuve en me laissant dans l’incompréhension totale. Les connaissances venaient grâce aux histoires racontées à haute voix. En dehors de mon frère et ma soeur, la solitude habitait mon quotidien. Je construisais des filets de pêche dans l’espoir d’obtenir un sourire du paternel. Une matinée, un chiot se permit d’entrer dans notre habitation et j’eus le droit de le garder. Cet animal réussissait à camoufler un manque grâce à la tendresse.

J’avais quatorze ans quand une dame m’aida à trouver ma voie. Mon chien n’avait qu’un an quand il fut attaqué par un autre canidé. Je souhaitais qu’il guérisse mais les connaissances demeuraient totalement absentes. Une inconnue me convainquit de lui faire confiance, elle promulguerait des soins à l’animal sans rien demander en échange. Quand elle s’occupait de mon chien, je désirais apprendre, faire en sorte de savoir pour la prochaine attaque. La vieille dame apprécia ma compagnie et elle comprit que cet univers m’intéressait bien plus que la pêche. Cependant, les leçons furent de courtes durée car quelques semaines plus tard, mon frère tomba malade. Nous n’avions pas les moyens de trouver les soins et sous la peur de le perdre, j’avais tenté de voler les produits souhaités. La chance fut avec moi en me donnant (seulement) comme sentence de quitter Lond Daer. Je pensais partir seule mais, ma soeur persuada mon père de me suivre. Sous le manque de soins, mon frère mourut sur la route et cette perte me fit comprendre qu’il n’y avait aucune croyance. Pourquoi retirer une personne si attachante de ce monde ? Ce n’était que le hasard. De plus, nous trouvions un nouvel endroit pour vivre grâce à la générosité d’une tribu Dunlending.

Le plus difficile était pour mon père qui appréciait cette vie à Lond Daer. Il a fallu trouver une nouvelle occupation, sans l’aide de Galaël. Pour ma part, je tentais de rester avec la guérisseuse de la tribu qui me trouvait prometteuse. Cinq années à venir en aide aux malades. Certes, c’était souvent à contre coeur mais, il fallait des courageux pour accomplir cette tâche. Si je pouvais garder une seule rencontre dans cette vie, cela serait le seigneur des Dunlendings, Meadred. A l’âge de vingt ans, un jeune homme se trouvait blessé et il ne désirait pas mon aide. Mon entêtement eut raison car il me laissa alors s’occuper de lui. Le noble assista à la scène et ce fut avec grande surprise qu’il me proposa de rejoindre les guérrisseurs dans ces rangs. Evidemment, je n’oubliais pas de secourir les enfants ou encore les animaux dès que j’en avais l’occasion. Travailler me faisait du bien car je ne me trouvais pas obligé d’entendre les plaintes de mon père ou de ma belle-mère.

Je restais auprès du seigneur des Dunlendings, en offrant mon aide quand il le désirait. Au fil des semaines, nous ne discutions pas seulement des actualités. Une conversation qui devenait toujours plus libre malgré évidemment mes distances. Je n’étais qu’une guérisseuse de Lond Daer, battant des records de lecture très lente. Une voix sereine et des paroles au ralenti. La guérisseuse de la tribu m’avait appris à lire quelques mots sur les lèvres. Mon anomalie demeurait moins présente mais il restait un long chemin à faire. Meadred demandait mon avis pour quelques points et je répondais petit à petit sans hésitation. Je ne souhaitais pas le froisser puisque mon statut ne me le permettait pas. Certes, un ton toujours plutôt pacifique mais, je tentais de rester un minimum réaliste. La raison prenait souvent le dessus malgré l’envie d’écouter le coeur. Les sentiments grandissaient de mon côté malgré que cela me semblait impossible que ce soit réciproque. Je cachais ceci en continuant mes obligations. Les hommes n’avaient jamais été ma priorité puisque mon père m’avait inculpé qu’on ne pourrait jamais me faire marier. Cette situation ne me dérangeait pas.. Jusque Meadred. Nous avions pris ensuite de l’importance pour chacun. Un amour naissant qui ne pouvait pas s’affaiblir. Je ne prendrais pas le risque d’avouer mon anomalie à mon fiancé (et à n’importe qui d'autre). Certes, les doutes pouvaient être présents puisque les souhaits de répétitions demeuraient habituels.  

A l’anniversaire de mon frère défunt, la famille se mit à discuter du passé. Mon père n’avait pas hésité d’énoncer la rencontre avec ma véritable mère. Il ne parlait pas d’elle en temps normal mais, cette fois-ci, il nous avoua que ses origines venaient des environs. Se trouver auprès des Dunlendings demeurait peut-être inscrit dans notre histoire.


Je me moque complètement de ce conflit. Tout ce que je souhaite : Vivre paisiblement avec Meadred. Pour l’instant, je me dois de le suivre dans ces projets malgré des désaccords. Mes paroles pacifiques s'annoncent seulement en privé avec lui. Hors de question de montrer les différents en public car la division ne demeurerait pas une bonne image. Il peut me faire confiance en m’offrant des tâches mais je reste convaincue que cette vengeance va aller trop loin. Les conséquences seront surement énormes et je tente de ne pas les visualiser en prenant chaque jour de plus comme un cadeau.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Dim 6 Juil - 0:13
Ma belle, mon amour                                  :777: 

Bienvenue sur le forum, tu disposes de sept jours pour faire ta fiche, un délai pouvant être accordé en cas de besoin. Si tu as la moindre question, n'hésite SURTOUT PAS à venir me harceler de question, j'y répondrais du mieux que je peux ou je harcelerais le reste du staff pour trouver des réponses

Content de voir le personnage joué, en espérant pouvoir RP avec toi très bientôt ♥ ♥ ♥ ♥
Revenir en haut Aller en bas

Minion en quête de pouvoir
Royaume : Erebor
Localisation : Parmi les ombres
Amour Gloire et Beauté : Dévouée aux dieux
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Wild Heart; fassylover; tumblr
FT. : Jessica Parker-Kennedy
Date d'inscription : 02/03/2014
Messages : 623
Date de naissance : 28/07/1995
Age : 22
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Dim 6 Juil - 1:08
Ouais, ouais, ouaiiiiiiis   

Bienvenue officiellement   Bonne chance pour ta fiche


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Minion en quête de pouvoir
Royaume : Hobbiton
Localisation : Sur les routes
Amour Gloire et Beauté : Fiancée à un inconnu, à ce qu'il parait
Copyright : Tumblr & Indis (avatar)
FT. : Emilie de Ravin (Blonde)
Date d'inscription : 05/06/2014
Messages : 280
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Dim 6 Juil - 1:21
Hiiiii !!

Hell'come home Beautiful (de façon officielle cette fois-ci) !
J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous ! Meadred a foncé comme un fou et a déjà tout dit, mais je te souhaite tout de même un bon courage pour ta fiche et j'ai hâte de pouvoir te lire.


❝stand in the rain, stand up when it's all crashing down❞
❝ and one day, whats lost can be found❞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : ...C'est compliqué ?
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : avatar ladybeard/indis, darkparadise pour le code sign
FT. : Richard Armitage
Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 2969
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Dim 6 Juil - 1:35
Excellent choix de pv    
Bienvenue à toi    Je pense que tu es dans de bonnes mains avec Méadred    


I have to wear my crown in my heart, not on my head.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Graphiste
Royaume : Mirkwood
Localisation : Mirkwood
Amour Gloire et Beauté : Mariée à Thranduil
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Moony ; Tumblr ; Broken (Seether)
FT. : Anna Speckhart
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 739
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Dim 6 Juil - 11:06
Bienvenuuuuuue excellent choix de PV, tu te doute bien que nous sommes tous ravis ! Alors il faut juste signer là, c'est un contrat qui indique que tu vas essayer de faire passer Meadred du côté des gentils en échange de bière naine et de cookies elfiques à volonté signe lààààààà !

J'ai hâte de lire ta fiche, bon courage pour la rédaction


It has been a long time
© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Dim 6 Juil - 11:20
Mon magnifique amour tout rancunier (heureusement, reste sexy avec un peu de colère sur le visage   ). Merci beaucoup pour ton message tout gentil   Il ne va pas me falloir autant de jours pour compléter la fiche, impatiente de rp       

Merci beaucoup Méa'   Un jour, je te vénérerai.. UN JOUR !    


Oui Lil', il a été bien rapide  :ahah: Merci de venir me souhaiter la bienvenue !

Thorin, j'ai vu le scénario et je n'ai pas hésité alors, je pense (hum mais pas certaine  :face: ) que je vais apprécier ce perso'. MEEERCI l'sexy nain :3


Oh mince Enelye ! Ma poupée a dû mal à lire alors signer ce contrat va être difficile   Merci pour ton message !  
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Royaume : Mirkwood
Localisation : Vert Bois Le Grand retrouve de son éclat d'antan
Amour Gloire et Beauté : Compagnon d'Enelye
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : panda vador
FT. : Lee Pace
Date d'inscription : 16/02/2014
Messages : 2611
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Dim 6 Juil - 11:23
Bienvenue parmi nous avec ce joli personnage   
J'espère que tu t'amuseras dans notre petit comité de tdm   
 



Such is the nature of evil, in time all foul things come forth!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Dim 6 Juil - 11:25
Merci beaucoup !   
Je n'en doute pas du tout.. Ce fut un coup de coeur !   
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : ...C'est compliqué ?
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : avatar ladybeard/indis, darkparadise pour le code sign
FT. : Richard Armitage
Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 2969
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Jeu 10 Juil - 12:54

Waaaah    J'aime beaucoup ta fiche et te souhaite beaucoup de bonheur ( et de courage pour supporter Méadred *sbaf* ) Bienvenue ♥
Tu es validé(e), félicitations !
Maintenant tu peux te jeter dans l'aventure, mais il y a quelques petites étapes qu'il vaut mieux suivre :
Pense à réserver ton avatar ici à moins que tu aies un jumeau caché, bien évidemment. Ensuite, il est temps d'aller chercher des camarades d'aventure et des dragons à tuer dans la partie des liens et rps !
S'il te manque un ami, une famille, tu peux aller créer un scénario ici ( et réserver son avatar dans le bottin au passage )
Flood et rp t'attendent avec impatience ! Ravi de t'avoir parmi nous, amuse toi bien


I have to wear my crown in my heart, not on my head.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Jeu 10 Juil - 13:13
Merci Thorin ! :3 Mais, Est ce que Meadred a donné son accord ? Comme c'est le créateur du scénario, c'est peut être pas bon pour lui   
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : ...C'est compliqué ?
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : avatar ladybeard/indis, darkparadise pour le code sign
FT. : Richard Armitage
Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 2969
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Jeu 10 Juil - 13:24
Je lui ai demandé avant de valider t'inquiète pas ^^ Il est tout à fait d'accord ♥


I have to wear my crown in my heart, not on my head.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   Jeu 10 Juil - 17:17
Ah d'accord   Merci beaucoup à vous deux alors   
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.   
Revenir en haut Aller en bas
 

Vasariaä - Au-dessus du devoir, il y a le bonheur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Il y a soixante-dix ans, 1937 : 70 ans après, un devoir de m
» Article paru dans le Devoir sur Haiti (10-11 fevrier 2007)
» Le devoir d'une prêtresse - Première partie [Iseult]
» Mon voisin du dessus [RP VERSION]
» Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Drink like friendly dwarves :: You're going on an adventure :: En compagnie du Balrog-