Partagez | 
 

Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Mer 17 Déc - 22:30

(c) Tumblr

Asphodel Bophin


ft. Natalie Portman

Qui êtes-vous ?

Race : Hobbit.
Alignement : Dark.
Emploi : Menuisière spécialisée ébéniste.
Royaume : La Comté.
Âge : 38 ans.
Orientation : Hétérosexuelle, mais se croit prête à tout suivant le contexte.
Statut : Célibataire frivole.
Arme : Ne doutez jamais de la robustesse d'une écharde de bois.
Niveau : Novice, elle serait capable de vous rater à moins d'un mètre même armée d'une simple fléchette. A la rigueur, elle semble très douée lorsqu'il s'agit d’assommer quelqu'un avec une chaise, une pinte d'alcool, son poing, son propre front, et à peu près tout ce qui lui passe entre les mains.



Asphodel a beau être une jolie petite Hobbite d'à peine soixante-dix-sept centimètres tout rond, il ne lui a guère fallut un précieux anneau pour commencer à voir trop grand. Parce que, Asphodel est comme ça, rêveuse depuis son plus jeune âge. D'aussi loin qu'elle puisse s'en rappeler, notre jolie bous de femme a toujours été bercée par les comptines bonnes enfants et les histoires fantastiques d’aventures toutes plus héroïques les unes que les autres. Vous comprenez donc aisément d'où lui vient sa propre soif d'aventure singulière - même si pour le moment elle se doit de se contenter de la Comté comme terrain de jeu attitré. Malgré son entrain, son naturel peureux, angoissé, incertain et pas courageux pour un sous, a su balayer ses petits rêves de gamines et l'a jusqu'ici toujours retenue bien sagement au sein de son village natal. Alors, pour compenser sa soif d'épopées, Asphodel se contente de viser des objectifs proportionnels à ses possibilités - mais néanmoins tout aussi glorieux. Et, son opportuniste aiguë aidant, c'est ainsi qu'elle se languit depuis quelques années maintenant d'accéder au poste de maire de Hobbitbourg. Rien que ça. Un conseil; ne titillez jamais son appétit d'aventure, parce qu'Asphodel n'est pas vraiment réputée pour être raisonnable. Malgré ces quelques points peu glorieux, Asphodel n'en reste pas moins une bonne et joyeuse Hobbite digne de ce titre. Pleine d'amour, loyale, travailleuse au sang chaud et à la tête bien faite, Asphodel se ferait un plaisir de vous venir en aide. Mais ne comptez pas trop sur elle pour la cuisine, car c'est peut-être bien le seul trait héréditaire chez les Hobbits que notre belle jeune femme n'a pas su récupérer dans son héritage. Une vraie calamité aux fourneaux, elle se rattrape cependant de par ses connaissances en culture d'herbe à pipe - merci grand-père.


Qui êtes-vous vraiment ?


❧ Pseudo : ctwk
❧ Age : Dix-huit ans.
❧ Comment avez vous connu le forum ? : Par topsites, si mes souvenirs sont bons.
❧ Des remarques ? : Vous m'impressionnez, dans le sens ou j'apréhende un peu le fait de ne pas avoir le niveau (ni les connaissances surtout) requis pour faire partis des vôtres. Et je déteste le fait qu'il faut attendre qu'un administrateur active mon compte pour pouvoir me connecter la première fois, je vous jure que ça m'a rendue dingue d'impatience.
❧ Fréquence de connexion : Mitigé, en général j'essayes de passer une fois par jour.
❧ Code règlement : Validée par Elrond

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Mer 17 Déc - 22:32





Que faisiez-vous pendant que les nains reprenaient la Montagne Solitaire et que Smaug piquait sa crise ?  



Pendant que les nains et leurs compères se faisaient un devoir de reprendre les terres qui étaient les leurs, Asphodel vivait tranquillement son quotidien sans avoir peur de ce qui pourrait arriver le lendemain. Mais les rumeurs ne se sont pas faites désirées bien longtemps et, peu après celles-ci vint le temps de la désolation. Trop ahurie à la vue de sa Comté s'enflammant comme de l'herbe à pipe un peu trop -mal- tassée, il lui fallut un sacré long moment pour enfin prendre pleinement conscience de l'état critique dans lequel elle et les siens se trouvaient. Elle se contenta ainsi donc de regarder et d'estimer les dégâts provoqués, impuissante au même titre que la majorité des habitants d'Hobbitbourg. Mais il n'est pas faux de dire que les Hobbits ont cette incroyable faculté de renaître de leurs cendres - du moins c'est ce qu'Asphodel pensait avant que ses comparses ne mettent les voiles dans des contrées plus accueillantes et moins ravagées, faisant naître en elle ce certain sentiment de dégoût, de pitié et de rancune. Descendance même de l'incompréhension.


Durant l'intrigue n°1, où étiez-vous, que faisiez-vous ?



Malgré la dévastation et les ruines, Asphodel se fit, elle, un devoir de rester parmi les siens, parmi ceux qui n'avaient pas pu se résoudre à abandonner leur terre natale, celle-là même qui les avait vu naître et grandir à leurs rythmes. Elle ne s'y résolue pas, elle non plus. Vous pouvez y voir du mièvre sentimentalisme si vous le souhaitez, mais Asphodel a ressentit cette forte attache entre sa Comté et son petit palpitant. Tout était à refaire, mais elle croyait en sa communauté et en leurs capacités. Alors, à l'image de ses proches, Asphodel s'arma du peu de courage qui pouvait bien l'animer, et alla prêter main forte fasse aux incendies. Elle dépanna comme elle le pu ses voisins dont le mobilier en bois massif avait succombé aux baisers des flammes. Elle n'avait par ailleurs jamais autant travaillée et rendue service de part son métier, qu'à cet instant précis.
Même malgré l'horreur de la situation, il faut bien avouer qu'Asphodel s'est sentit animée d'une once d'excitation. Voir tant de monde se serrer les coudes, connaître autre chose que son quotidien banale et ennuyeux, l'a rendait joviale et de bonne humeur. Ça lui gonflait le cœur d'amour et de bonnes intentions pour son prochain. Elle se sentait prête à tout. Hobbitbourg bougeait enfin. Pas comme d'habitude, non, pas à la manière d'une fourmilière bien encadrée et bien réglée, non. Elle subissait enfin un épisode dramatique digne d'un conte pour enfant. Et elle aurait été bien honteuse de l'avouer. Sa façon de dédramatiser l'affaire n'était pas digne d'une vraie Hobbite, et pourtant cela ne l'a pas empêché de voir le bien même jusque dans le mal. Elle aurait même été capable de vous parler de régression avec un cynisme non feint lorsque la Comté paru renaître des flammes, à petit feu. Mais malgré tout ça, elle n'était pas apte psychologiquement à suivre la vague et à prendre la poudre d'escampette. Alors elle resta.
Ce fut aussi simple que cela.


Longtemps caché à Dol Guldur sous le surnom de Nécromancien, Sauron en a été chassé par le Conseil Blanc et s'éveille maintenant au Mordor : que savez vous de ces changements et évènements ?



Sur ce sujet, notre jolie petite Hobbite ne sait que ce que le vent et les colporteurs de passage ont bien voulus lui rapporter. Et là encore, toutes ces histoires l'intéressent grandement. Elle a beau ne pas avoir tous les éléments, elle ne peut s'empêcher de peser le pour et le contre, de calculer bon nombre de statistiques pour savoir qui a tors, qui a raison et dans quelle mesure. C'est plus fort qu'elle, elle a toujours adorée les rumeurs. Notamment quand il s'agit d'angoissantes et sombres histoires de magie. Qui a dit que tous les Hobbits étaient raisonnables ?


Quels sont vos objectifs pour les prochaines années, vos rêves et plans pour l'avenir ?



Comme tout à chacun, Asphodel souhaiterait pouvoir allègrement prospérer de par son métier de menuisière. Elle aimerait continuer à aider ses voisins à bien choisir leur herbe à pipe, elle aimerait pouvoir faire céder sa cousine sous ses sourires radieux pour lui soutirer quelques bonnes tartes de sa concoction, et ce encore quelques années.
Mais, tout au fond de son petit cœur, Asphodel donnerait cher pour se dégoter quelqu'un sur qui elle pourrait se reposer, quelqu'un qui viendrait la prendre pas la main pour l'emmener vers des contrées lointaines, quelqu'un apte à assouvir sa soif d'aventure. L'amour viendra si le cœur lui en dit, mais notre jeune Hobbite ne vit pas pour cela. Tout ce que veux vraiment Asphodel, profondément, c'est que quelqu'un vienne la pousser à passer le pas, à abandonner son quotidien pour quelque chose de plus grand, de plus excitant. Elle, elle est trop peureuse pour s'y résoudre de sa propre initiative.
Alors, en attendant, elle va se contenter de viser le titre de maire, si vous le voulez bien. Ça, elle sait qu'elle peut y arriver par ses propres moyens.


Quelle est votre histoire ?



« — Bien-sûr, avec plaisir ! Laissez-moi juste le temps de ranger mon atelier et je suis à vous, répondais-tu d'un tons amical - en tout point commercial. »

Reposant ton outil à travailler le bois, tu pivotas doucement sur ton tabouret vers l'endroit où les rayons du soleils filtraient par le hublot de ton petit atelier de menuisière. Inspirant profondément, tu te mis sur tes deux pieds -un peu larges et poilus, c'est vrai- et tu partis en direction de la porte. Tes pas sur les dalles rouge-orangées semblaient à peine les effleurer tant tu ne produisais aucun bruit. Tes hanches généreuses vinrent alors épouser les courbes de l'embrasure de la porte, que tu avais toi-même réalisé avec soin. Pourtant, le travail était grossier. C'est toujours le cordonnier le plus mal chaussé, songeas-tu tout en évitant une écharde de peu. En contrebas, passant tout juste devant le petit portail de ta maisonnette, la voisine s'en alla tout en te saluant tout sourire - t’assommant copieusement de banalités. Tes dents grincèrent sous ton irritation montante. Mais tu lui répondis tout de même, avec la politesse que l'on doit à son voisin, tout en esquissant un ample geste de la main en sa direction. Tu détestais les mœurs et les codes propres à une communauté. Un beau ramassis de faux-semblants... Doucement, tes yeux vinrent lorgner cette jolie bague un peu grossière surmontée d'un véritable rubis que tu avais enfilée à ton annulaire gauche. Quelle grosse blague, ça aussi. D'aussi loin que tu te souvienne, tu n'avais jamais été mariée et tu avais tout autant -jamais- connue le bonheur d'une étreinte amoureuse. Pourtant, voir ce bijou à cette place t'emplissait d'un sentiment rassurant. Tu te sentais mieux, comme si ce simple geste de vieille superstitieuse était suffisant pour te porter chance. Ou tout du moins pour te protéger contre les mauvaises aventures. Tes lèvres s'ourlèrent délicatement d'un sourire mauvais, ironique, acide. Tu fermas les yeux. Les doux rayons du soleil déferlaient sur les collines en cet bel après-midi de printemps. Tu les sentaient te lécher les joues, te réchauffant efficacement tout en balayant ta mauvaise humeur et ton irritation. Pourtant, ainsi installée à la porte de ta petite maison - héritage d'une famille depuis longtemps partie sur les routes - tu te sentais nostalgique comme par une sale soirée d'hiver. Ton sourire se fana alors que des images d'une époque révolue te revenaient à l'esprit. Cette époque qui avait été la tienne. Cette époque que tu avais chérie et qui t'avait glissée entre les mains. Ta salive se bloqua à l'entrée de ta trachée.
Et, douloureusement, tu te souvins.

Née à Hobbitbourg même, et prénommée Asphosel à la gloire de la fleure d'Asphodèle, tu n'as foutrement jamais rien connue d'autre que les collines gorgées de verdure et de richesses de ta petite Comté chérie. Fille de monsieur et madame Bophin - à l'image de monsieur et madame tout le monde, tu t'es vue cependant être la digne descendante de la lignée Bophin. Fait que, orgueilleusement, tu revendique haut et fort, pour sur. Jolie comme un cœur, tu as vécue une enfance ainsi qu'une adolescence heureuse, dénuée de problème mais aussi navrante de normalité que tout bon petit Hobbit. Et comme ton bon petit Hobbit, tu as eu le droit à une famille nombreuse. Tu n'as jamais trouvée la force de retenir les noms de tous tes cousins et cousines, mais ce que tu sais c'est que tu as deux frères et une sœur, tout plus âgés que toi, de par le monde. Mais cela fait bien longtemps, maintenant, qu'ils sont partis. Et toi, pauvre petite cadette livrée à ton sors, tu n'as jamais réussis à te résoudre à suivre leur exemple et à foutre le camp de ce coin dévasté, qui a fait son temps. Bien trop peureuse que tu es, pour ça.

De ton enfance tranquille, tu te rappelles surtout les longues journées passées à courir un peu partout, sans but précis, dans les nombreux espaces verts avec tes quelques amis. Tu te rappelles les longues réceptions familiales -ou pas- propres aux Hobbits et qui n'en finissaient pas. Tu te rappelles de la bonne nourriture qui fait la renommée de ton espèce, et encore plus celle de ta bonne vieille mère. Bien-sûr, tu avais aimé et tu aimes encore énormément tes parents - comme une enfant aime ses parents, mais si quelqu'un avait sur marquer ta vie, c'était bien ton grand-père paternel. Ted Bophin qu'il s'appelait. Cultivateur d'herbe à pipe depuis son propre arrière-grand-père. Le meilleur selon toi. Et selon tous ceux qui se pressaient devant chez vous pour lui demander un prix pour sa bonne marchandise. Ton grand-père avait toujours été au centre de ton attention. Certaines petites filles tombent sous le charme de leur père - pour des raisons psychologique et surtout sociologiques - mais toi, ça avait été ton grand-père. C'était le héro qu'il manquait à ta vie de jeune princesse dans l'âme. Celui qui te racontait bon nombre d'histoires - qu'il disait être les siennes, et des vraies! - au coin du feu avant de te congédier à aller te mettre au lit d'un revers de la paume. Mais, par une belle journée de printemps et comme à l'image de tous ces vieux Hobbits instables, ton bon vieux papi-Ted disparu dans la nature. Il ne laissa qu'une pauvre lettre d'une vingtaine de ligne derrière lui. Une maigre lettre dans laquelle il expliquait sa soif d'aventure et son désintérêt complet pour le quotidien rébarbatif du vieux Hobbit qu'il était devenu. Même malgré l'amour incommensurable qu'il dédiait à sa merveilleuse petite fille. Son absence te marqua plus profondément encore que ce que tu voudrais bien avouer. Et, par esprit de contradiction peut-être, au lieu de reprendre sa petite entreprise populaire et florissante d'herbe à pipe, tu préféras te détourner du chemin qui avait été le sien pour suivre celui qui avait été commun à la plupart de ces poules d'Hobbites.

A peine ta majorité acquise, tu te mis avec aisance à ton compte comme menuisière première du nom depuis bien longtemps dans ta famille. Au fil des années, tu te spécialisas en tant qu'ébéniste. Il faut dire que le bois avait toujours été une passion pour toi, presque aussi dévorante que ta passion pour l'herbe à pipe (anecdote; elle a beau adorée l'herbe à pipe et s'y connaître comme un maître cultivateur (cf. son grand-père), elle ne peut se résoudre à fumer elle-même la pipe, de peur d'abîmer sa santé). Et tu es par ailleurs douée dans ton humble domaine.

Tu n'as jamais été particulièrement populaire au sein d'Hobbitbourg, ni au sein d'aucune autre contrée d'ailleurs. Toi et ton pessimisme sans borne, toi et ton côté un peu sombre pour un Hobbit, toi qui faisais tant d'effort pour ressembler à toutes ces bonnes jeunes Hobbites mais qui n'est même pas bonne à faire la cuisine et à peine meilleure à marier. Cependant, tu avais des amis, de très nombreux et très proches amis. Mais avec le temps, tes proches s'en sont allés par delà les montagnes et les vallées. D'abord tes frères par soif de gain surement, puis tes parents pour le plaisir de prendre leur retraire et de voir du pays, et enfin ta sœur - trop heureuse de se marier à un homme bien et encore plus heureuse d'échapper au flambeau familial de la culture des terres. Et bientôt tu te retrouvas seule. Les dégâts provoqués par Smaug avaient poussés bon nombre des tiens vers des terres plus accueillantes. Même ta meilleure amie se décida à foutre le camp. Elle t'avait pourtant proposé de l'accompagner, mais elle avais déjà un bonhomme robuste dans ses bagages, un homme qu'elle allait épouser. Alors tu as tout refusé en bloc, comme toujours. Hobbitbourg est tout de même ta contrée, elle représente une partie de ton être, tu lui dois beaucoup, et tu te refuses à la quitter. Mais les temps sont durs. Et même malgré la rancœur tu appris à pardonner l'abandon. Tu appris leur pardonner à tous.

Mais jusqu'à quel point as-tu véritablement tourné la page ? N'est-ce pas le voile de la rancune qui semble ombragé ton petit palpitant un peu plus chaque jour ?
Ça, l'avenir nous le dira.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Mer 17 Déc - 22:37
Hobbit

On est envahie par ces petites choses ces derniers temps

Bienvenue parmi nous très chère

Tu as 7 jours pour terminer ta fiche, si tu as la moindre question, commentaire, hésitation, n'hésite pas à demander au staff Tout comme si tu as besoin d'un délai !

Bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Minion en quête de pouvoir
Royaume : Erebor
Localisation : Parmi les ombres
Amour Gloire et Beauté : Dévouée aux dieux
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Wild Heart; fassylover; tumblr
FT. : Jessica Parker-Kennedy
Date d'inscription : 02/03/2014
Messages : 623
Date de naissance : 28/07/1995
Age : 22
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Mer 17 Déc - 22:48
NATALIE DANIEL

Bienvenuuuue c: Bonne chance pour ta fiche


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Mer 17 Déc - 22:52
ihihi, merci pour l'accueil vous deux !
(promis je vais me décider ;;)
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : ...C'est compliqué ?
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : avatar ladybeard/indis, darkparadise pour le code sign
FT. : Richard Armitage
Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 2969
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Mer 17 Déc - 23:01
DES HOBBITS DES HOBBITS PARTOUUUUT
Bon courage pour te décider et pour ta fiche Et ne t'inquiète pas pour le niveau de connaissances, on ne mange pas

( pour l'activation par admin, c'était ça ou des trolls qui nous envahissaient sans crier gare )


I have to wear my crown in my heart, not on my head.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Mer 17 Déc - 23:05
Roh ça va, on est toujours moins violents que les nains
Merci pour l'accueil et les encouragements et pour tout le reste.
(je comprends, je pensais pas, c'est peu commun comme mode d'activation ;;)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Jeu 18 Déc - 0:34
UNE HOBBIT DARK MON DIEU JE VEUX LA HOBBIT DARK

Bienvenue parmi nous ♥
Tout a été dit plus haut. On ne mange personne, on est très sociable (même Thorin même si il râle beaucoup) et on s'adapte à touuuut :amour: Personnellement ... je n'ai toujours pas lu le Hobbit, ni le Seigneur des Anneaux (voui, je suis Admin et alors ?)

Concernant l'activation, on est un gentil staff, mais au bout d'un moment, on finit par sévir et les trolls, nous on règle ça à la Gandalf :face:
Enfin bref. J'espère que tu te plairas ici. En attendant, bon courage pour ta fichette, j'ai personnellement hâte de voir ce que cela va donner *^*
Des bisous, des cookies et des paillettes d'arkenstones !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Jeu 18 Déc - 7:47
Bienvenue à toi, petite hirondelle ! :face:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Jeu 18 Déc - 9:24
Aller, ça dragz :sors:
RADAGAAAAAAST. J'ai tellement d'amour à revendre pour ce personnage ahahah.

Woké, va pour Asphodel dans ce cas ihihih. Merci pour tout Lynae, ton message m'a rasséréné et m'a fait chaud au cœur. (d'ailleurs faudrait que je pense moi-même à les lire, d'autant plus que je les ai à la maison, joke please) Tu m'as motivée à fond là, je me sens inspirée tkt ta jolie petite hobbite dark ne tardera pas à montrer le bous de son nez !

Et surtout, surtout, encore merci pour l'accueil vous deux. Ça fait très plaisir.
Revenir en haut Aller en bas

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Jeu 18 Déc - 11:05
Hiiiiiiiiiiiiiii *sautille sautille* (ici Lyn' au passage).
Pas de soucis ma belle (c'est la même ici, je les ai, j'attends mes huit heures de train )

Il nous faudra un lien c'est obligé *W* *big big hug*

J'aime beaucoup le début, je veux la suite *^* Courage !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Jeu 18 Déc - 13:27
Avec plaisir !
Look comment j'ai carry ça en une matinée :sors:
Revenir en haut Aller en bas

Graphiste
Royaume : Mirkwood
Localisation : Mirkwood
Amour Gloire et Beauté : Mariée à Thranduil
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Moony ; Tumblr ; Broken (Seether)
FT. : Anna Speckhart
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 739
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Jeu 18 Déc - 14:20
Bienvenue tout pleiiiin je plussoie pour le choix d'une hobbite dark, on sous-estime trop les petites choses soit disant inoffensives


It has been a long time
© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Jeu 18 Déc - 14:21
ihihi
Merci pour l'acceuil, toi
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Royaume : Celui de l'or
Localisation : En train de te faire les poches
Amour Gloire et Beauté : Mariée ô joie
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Elf
FT. : Clara Paget
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 640
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Jeu 18 Déc - 20:07


Une coupine hobbite mauvaise cuisinière !
Tu es validé, félicitations !

Tu peux désormais te jeter dans l'aventure, mais il y a quelques petites étapes qu'il vaut mieux suivre avant :
❧ Pense à réserver ton avatar ici à moins que tu aies un jumeau caché, bien évidemment.
❧ Ensuite, n'hésite pas demander des camarades d'aventure pour partir à la recherche de dragons à tuer dans la partie des liens et rps ! Au passage, s'il te manque un ami, une famille, tu peux aller créer un scénario ici (et réserver son avatar dans le bottin en passant).
❧ De même si tu t'ennuies, tu peux également aller t'amuser à défier tes amis ou remplir d'autres défis qui sont proposés ici.
❧ Enfin, le journal du Balrog Enchaîné te propose de participer au prochain numéro mensuel en lui envoyant par MP les rumeurs venues frôler tes oreilles délicates ! Avec un peu de chance, tu seras toi-même sélectionné(e) pour une interview spéciale et figureras ainsi en première page (et pour voir les anciens articles, c'est par ici que cela se passe).

Flood et RPs t'attendent avec impatience ! Ravi de t'avoir parmi nous, mais plus important encore ... amuse toi bien :<3:


Damaged people are dangerous : they know they can survive
Me? I'm dishonest, and a dishonest woman you can always trust to be dishonest


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice
Royaume : Mirkwood
Localisation : Vert Bois Le Grand retrouve de son éclat d'antan
Amour Gloire et Beauté : Compagnon d'Enelye
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : panda vador
FT. : Lee Pace
Date d'inscription : 16/02/2014
Messages : 2611
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Sam 20 Déc - 10:14
*arrive 3 jours en retard*
Bienvenue parmi nous petit hobbit
Natalie est juste so cute pour le personnage :amour:
Have a good fun on TDM



Such is the nature of evil, in time all foul things come forth!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   Sam 20 Déc - 21:20
Bon je comptais pas répondre par principe, parce qu'on m'a validé, mais comme monsieur le roi des elfes de la forêt se le permet...

Tout d'abord merci à Elorin pour la validation, puis merci Thrandull pour ton accueil (téma comment elle est choute )
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.   
Revenir en haut Aller en bas
 

Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Asphodel Bophin" Le bonheur est toujours ailleurs.
» Des visiteurs venus d'ailleurs, ooooooooooooooh !!!!! [Mission rang D]
» L'esprit ailleurs comme toujours (PV)
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Drink like friendly dwarves :: You're going on an adventure :: En compagnie du Balrog-