Partagez | 
 

Over the hills and far away - Teriadocine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 15:32

crédit

Teriadocine Blanbadil


ft. Rose McIver

Qui êtes-vous ?

Race : Hobbit, et fière de l'être !
Alignement : Loyale.
Emploi : Couturière du temps où elle vivait dans la Comté, aujourd'hui elle survit comme elle peut en vendant ses services à droites à gauche ou en exécutant d'autres petites tâches.
Royaume : La Comté.
Âge : 20 ans.
Orientation : Hétérosexuelle.
Statut : Fiancée, mais Dieu sait quand ils pourront se marier...
Arme : Une dague qui lui a été offerte par un Homme quelques temps après son départ de la Comté avec son fiancé.
Niveau : Basique, hélas. Terry n'a pas froid aux yeux, mais c'est loin d'être une guerrière !



Une hobbit avec le caractère d'un Homme... ou d'un nain, comme aime à le dire en plaisantant Teroldion pour la taquiner. Il faut bien avouer que la demoiselle n'a jamais fait partie de ces hobbits paisibles aimant la tranquillité et éviter les remous dans leur vie quotidienne. Fougueuse et pétillante, Teriadocine - ou Terry, comme on l'appelle - a toujours été du genre à courir se rouler dans la boue avec sa multitude de cousins et d'amis au lieu d'aider sa mère à l'entretien de la maison. S'il ne lui est jamais venu à l'esprit qu'un jour elle quitterait la Comté, elle a toujours aimé les histoires d'ailleurs, et rien ne l'amuse plus qu'entendre son grand-père lui chanter les récits d'autrefois. Susceptible et bagarreuse, elle déteste qu'on remette son intégrité en cause (les Hommes parleraient d'honneur) et ne se laisse pas marcher sur les pieds facilement. Une vraie sauvageonne ! Profondément attachée à la Comté néanmoins, Terry a toujours rêvé, comme tout hobbit digne de ce nom, d'y fonder une famille et d'y vivre heureuse pour de longues années. Quitter sa maison pour l'inconnu a été un véritable déchirement, et aujourd'hui encore elle ne peut songer à la Comté et ses amis perdus sans sentir sa gorge se nouer. Courageuse, endurcie, mais profondément blessée, Terry fait de son mieux pour tenir les apparences et se montrer à la hauteur des épreuves à venir. Après tout, a-t-elle vraiment le choix ? L'insouciante et fière hobbit a encore une longue route semée d'embûches devant elle...


Qui êtes-vous vraiment ?


❧ Pseudo : Entish hobbit (parce que je ne suis pas sur PRD ni nulle part ._.)
❧ Age : 20 ans.
❧ Comment avez vous connu le forum ? : Sur PRD grâce aux identifiants d'une amie :D
❧ Des remarques ? : Forum magnifique, très bon accueil dans la partie invités, que demander de plus ? *_*
❧ Fréquence de connexion : 5/7; mais je suis en stage en ce moment donc peut-être un peu moins pendant encore un mois.
❧ Code règlement :   

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 15:32


Que faisiez-vous pendant que les nains reprenaient la Montagne Solitaire et que Smaug piquait sa crise ?  



J'étais au milieu de la fournaise. Quand les Nains ont réussi à reprendre leur montagne et que Smaug en est parti en ravageant tout sur son passage, j'étais dans la Comté, comme tous les Hobbits. Si ma maison a été épargnée, j'ai vu brûler les champs de lin et de coton de mon père, ainsi que son troupeau de mouton, et les champs de tous aux alentours. La place de Châteaubouc a été ravagée elle aussi, et nombreux sont ceux qui n'ont pas eu le temps de se mettre à l'abri lorsque le dragon a tout détruit. Mon petit frère Follett n'a pas eu le temps de s'abriter des flammes... C'était la première fois que beaucoup d'entre nous voyaient ce qu'était la violence, la mort, la désolation. C'était la première fois que j'entendais résonner la Corne du Pays de Bouc. Je n'oublierai jamais ce son, grave et sinistre. Alarmant. Il résonnera toujours dans ma tête avec les cris des autres villageois, et leurs pleurs quand ils ont vu que tout était perdu. Pour ma part j'ai pu me mettre à l'abri dans notre trou avec mes parents et mon autre frère, mais nous avons tout vu par nos fenêtres, nous avons ressenti la chaleur meurtrière du sol embrasé au-dessus de nous. C'était terrifiant, et je prie pour que plus jamais pareille chose n'arrive.

Avez-vous fait les frais des araignées ou des orcs ?



Les orcs nous ont laissés tranquilles, mais les araignées sont venues quelques années après le passage de Smaug. Alors que les villageois étaient en train de réussir à tout reconstruire et à reprendre un peu leus vies d'avant le grand incendie, elles sont venues et les ont attaquées. Ils se sont défendus, mais les pertes ont été lourdes, une fois encore. C'était terrible. Nous avons réussi à les éloigner, mais pour combien de temps ? Il se trame quelque chose de terrible en Terre du Milieu, et nous ignorons quoi. Cette ignorance est insupportable. C'est pourquoi Teroldion et moi avons décidé de quitter la Comté après le passage de Smaug. Pour la défendre, avec nos maigres moyens. Nous ne sommes que de pauvres Hobbits, mais il est hors de question de rester sans rien faire face au danger. Trop longtemps, nous sommes restés sans rien faire...

Le nécromancien, ça vous dit quelque chose ? Que savez-vous de lui et de son retour ?



J'ignore tout de ce nécromancien, mais si nous devons l'affronter, alors nous le ferons !

Votre histoire


« Terry ! Pas si vite, attends-nous un peu ! »
Riant aux éclats, Teriadocine, loin de ralentir, accéléra sa course, semant derrière elle ses cousins venus leur rendre visite à l’occasion de l’anniversaire de son père. Qu’ils la rattrapent s’ils le pouvaient. Elle avait toujours été la plus rapide, dès son plus jeune âge. Son père Teriadoc avait pris l’habitude de dire que c’était un mauvais présage, que cette petite hobbit là leur causerait bien du souci. Mais comme il le disait avec bienveillance, couvrant sa fille aînée d’un regard fier, elle n’en avait jamais pris ombrage et en tirait même une certaine fierté. Oui, Teriadocine Blanbadil était rapide, elle était forte même, et avait un sacré caractère, qui faisait d’elle la meneuse lors des jeux qu’elle partageait avec ses deux jeunes frères. Follett et Fredegar adoraient leur grande sœur et n’avaient de cesse de se vanter auprès de leurs amis de cette aînée toujours prête à les emmener jusqu’aux frontière du village malgré l’interdiction des parents et sa formidable agilité qui lui permettait de monter aux arbres cueillir les pommes des voisins qui ne se doutaient jamais de rien. Après tout, avec sa charmante bouille, qui irait suspecter la pétillante Teriadocine de tels larcins ?
Son enfance dans la Comté avait été des plus heureuses. Teriadoc Blanbadil était le meilleur cultivateur de textiles du pays de Bouc, son lin, son coton et sa laine servaient à faire les vêtements de presque tous les Hobbits de la Comté. Son épouse, Eglantine, la mère de Teriadocine, était quant à elle la meilleure couturière à des kilomètres à la ronde, et elle entendait bien que sa fille prendrait la relève. C’est donc très tôt que Terry avait été mise au contact des tissus, apprenant non seulement comment les fabriquer (bien que ce furent surtout ses frères qui en feraient leur métier) mais surtout à les utiliser pour créer des vêtements confortables et pratiques. Et elle adorait ça. Elle se souviendrait toujours du premier habit qu’elle avait fabriqué, un manteau d’hiver pour Fredegar qui n’était alors encore qu’un bébé. A Châteaubouc, tout le monde connaissait les Blanbadil, qui vivaient près de la rivière et étaient toujours prêts à rendre service à leur prochain. Quant à Terry, elle faisait un peu office de mascotte du village, tant on la voyait toujours courir partout, un sourire radieux aux lèvres, à la recherche de nouveaux jeux ou de nouveaux récits à raconter.
Si Terry était fière et indépendante, elle n’était jamais loin de sa meilleure amie et amie d’enfance Rose Chaumine. Les deux jeunes filles n’avaient pourtant pas grand-chose en commun, si ce n’était peut-être leur constante bonne humeur, ce côté jovial qui leur allait si bien, et cette éternelle complicité qui les unissait. Terry était la petite boule d’énergie, Rosie celle qui veillait sur elle tout en l’accompagnant partout. Rosie était presque sa sœur, mais avant tout, Terry préférait parler d’âme sœur.
« Alors Rose, dis-moi un peu, quand est-ce que tu vas te décider à lui parler à ton grand timide ? »
« Oh, arrête de te moquer Terry ! »
« Je ne me moque pas, mais reconnais que tu le fais tourner en bourrique, ce pauvre garçon ! Comment s’appelle-t-il déjà ? Sam Gamegie ? » demanda Teriadocine en poussant son amie du coude, un sourire mutin aux lèvres.
« Terriadocine Blanbadil, je t’avertis que si tu vas lui dire quoi que ce soit, je mets du poivre dans toutes les boissons que tu viendras boire à l’Auberge ! » répliqua Rose sans pouvoir s’empêcher de sourire.
« Je ne ferai rien voyons, je ne le connais même pas ce Sam. Toujours est-il qu’il n’a pas l’air très dégourdi. Il a intérêt à se dépêcher s’il ne veut pas te voir lui filer entre les doigts. »
« Parle pour toi, tu ris mais tu ne prêtes pas le moindre regard à tes prétendants non plus ! »
« Ce n’est pas de ma faute s’ils sont niais et lents d’esprit. Moi, j’ai besoin de quelqu’un capable de me suivre, et ça, c’est loin d’être gagné ! »

Si elle avait su, en prononçant ses mots, qu’elle serait en réalité la première à se fiancer, Teriadocine ne l’aurait pas cru. Elle avait rencontré Teroldion non loin de la Vieille Forêt, alors qu’elle cueillait des fleurs pour préparer la fête du village. Ce drôle de Hobbit avait attiré son attention alors qu’il fredonnait non loin de là, et elle était restée là, à l’écouter attentivement, jusqu’à ce qu’il ne s’arrête et l’aperçoive. En croisant son regard, elle s’était sentie sursauter, troublée. Elle avait tout fait pour ne rien laisser paraître, mais ça ne l’avait pas empêché de venir lui parler. Et elle avait bien été obligée d’admettre plus tard, en son for intérieur, qu’il lui avait plu, ce sacré poète. Elle avait appris qu’il s’appelait Teroldion, et qu’il était fermier un peu plus loin en bordure de la rivière. Il était venu la voir quelques jours après leur rencontre, pour lui proposer une balade sur la rivière. C’était le début d’une jolie histoire, qui se transforma vite en une véritable histoire d’amour… Teroldion était, sans nul doute possible, le fameux Hobbit capable de la suivre qu’elle avait tant attendu. Il était rêveur, sensible, mais aussi aventurier et casse-cou qu’elle, et il ne se passait un seul moment d’ennui entre eux, qu’ils se taquinent ou fassent des plans grandioses pour leur avenir et les enfants qu’ils ne manqueraient pas d’avoir. Tout Châteaubouc voyait cette union d’un œil favorable, et Teriadoc Blanbadil était plus que ravi de voir sa fille chérie heureuse avec un Bravebouc aussi solide et digne que Teroldion. Le mariage devait arriver sous peu. Eglantine avait même commencé à coudre la robe de mariée de sa fille…

Puis Smaug était arrivé, Driroc Sonneboc avait parcouru toute la Comté en criant au dragon, et la Corne du Pays de Bouc avait retenti. Les gens du Pays de Bouc avaient beau être les plus braves et les plus belliqueux des Hobbits, rien n’aurait pu les préparer à ce désastre. Jamais Terry ne pourrait oublier les flammes, la chaleur dévorante, les cris des villageois et l’odeur de soufre. Ni les cris et les pleurs de ses parents lorsqu’ils avaient trouvé le corps sans vie de Follett. Même elle, la forte, l’intrépide Teriadocine s’était effondrée dans les bras de Teroldion. S’accrochant aux pans de sa chemise comme la naufragée à son radeau pendant que son visage était noyé sous les larmes et qu’une pluie morne achevait d’éteindre les dernières flammes du dragon. Les Blanbadil et la Comté étaient en deuil. Et ce, pour de nombreuses années.

Teroldion non plus n’avait pas été épargné par les flammes, et sa ferme avait été réduite en cendres, ainsi que ses récoltes. Cette bonne vieille ferme qui lui venait de ses ancêtres et avait tenu par tous les temps et tous les incidents, perdue en quelques minutes à cause de ce maudit dragon. Les deux fiancés avaient constaté les dégâts silencieusement, debout sur le champ de cendres. Elle avait senti la main de Teroldion se crisper dans la sienne alors qu’il luttait pour retenir ses larmes. Et elle avait serré sa main, très fort, ses yeux rivés sur le désastre. Ce soir-là, le couple avait décidé de quitter la Comté. Il n’y avait plus rien ici pour eux que la désolation, et quitte à souffrir, autant le faire en se battant pour leur chère Comté. Ils restèrent le temps de réparer la ferme, puis ils partirent, sans vraiment prévenir. Seule Rose et le père de Terry avaient été mis au courant. Pour ne pas faire de remous, pour ne pas faire de scandale. Le départ avait été silencieux, mais à l’intérieur, Terry avait senti son cœur se briser. En se retournant pour la dernière fois sur Châteaubouc, elle avait senti les larmes lui monter aux yeux, mais aussi son cœur se remplir d’une rage bouillonante. S’il y avait d’autres menaces comme Smaug là-dehors, il fallait les combattre. Avant qu’elles ne viennent finir le travail du dragon. Ils n’avaient pas d’autre choix.
Ils étaient partis avec Driroc Sonneboc, le Hobbit qui avait lancé l’alerte, et qui les accompagna jusqu’à Bree. Là, ils firent une escale, et Terry et Teroldion décidèrent de partir pour Laketown, la ville des hommes décimée par Smaug, où ils pensaient pouvoir aider à reconstruire et rencontrer d’autres personnes désireuses de protéger la Terre du Milieu. Il fallait bien commencer quelque part, non ? Driroc leur dit au revoir, et notre couple s’éloigna de Bree, de la Comté, de la maison. Direction l’inconnu et le danger, pour le meilleur et pour le pire. Avec la promesse que même au milieu du pire, ils resteraient ensemble. C’était tout ce qu’il leur restait.

Près de six ans passèrent depuis leur départ de la Comté. Ils avaient fini, non sans encombre, par atteindre Laketown, où Teroldion avait aidé à reconstruire pendant que Terry aidait les femmes à s’occuper des enfants, des blessés, les vêtements et la pénurie de nourriture. Ils avaient vu Laketown renaître, s’y étaient fait quelques amis, étaient devenus « les semi-hommes de Laketown ». Pour les remercier, les Hommes leur offrirent une petite maison à leur taille. Puis ils entendirent parler des araignées, des orcs, et du Mal qui commençait à revenir sur la Terre du Milieu. Ils ne s’étaient donc pas trompés. Ils décidèrent de repartir à la recherche d’autres compagnons de route. Terry reçut en cadeau d’adieu sa dague, dont elle ne se sépare jamais, et apprit à la manier en se souvenant de ses « entraînements » à la bataille de quand elle était plus jeune. Jeune, elle l’était toujours, elle n’était même pas majeure ; et pourtant, elle se sentait vieille. Si vieille…

Mais les ennuis ne faisaient que commencer. Quelques mois après être sortis de Laketown, ils furent attaqués par des orcs. Dans la bataille, Teroldion chuta dans la rivière et fut emporté par les flots. Quant à Teriadocine, elle avait perdu connaissance, blessée par une lame, et n’avait repris connaissance que plusieurs jours plus tard, comprenant qu’elle avait été sauvée par une bonne âme. Mais Teroldion avait été emporté par la rivière. Elle ignorait même s’il était encore en vie. Refusant de croire à sa mort, Terry n’avait plus qu’un but désormais : combattre les forces du mal, et retrouver son bien aimé. Plus rien n’avait d’importance. Il était vivant, elle le savait au fond d’elle. Mais où ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 15:34
Bienvenue parmi nous charmante hobbite  

Vraiment hâte de voir ta fiche  
Au plaisir de te croiser sur la CB et en RP  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 15:40
Merci Beoooorn    Dieu que ce personnage est classe, et que Hugh est poilu viril sur ton vava    au plaisir de te croiser aussi très cher nounous géant   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 15:44
Bienvenue parmi nous   
Une mignonne petite hobbite quelle chance *o*
Bonne chance pour ta fiche   !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 16:00
Merci beaucoup jolie Naine    rousse en plus, Leslie passe tellement bien chez les nains   
Revenir en haut Aller en bas

Minion en quête de pouvoir
Royaume : Erebor
Localisation : Parmi les ombres
Amour Gloire et Beauté : Dévouée aux dieux
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Wild Heart; fassylover; tumblr
FT. : Jessica Parker-Kennedy
Date d'inscription : 02/03/2014
Messages : 623
Date de naissance : 28/07/1995
Age : 22
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 16:12
Je te re-souhaite la bienvenue  
Bonne chance pour ta fiche !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 16:33
Merci Méawyn !   
Revenir en haut Aller en bas

Graphiste
Royaume : Mirkwood
Localisation : Mirkwood
Amour Gloire et Beauté : Mariée à Thranduil
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Moony ; Tumblr ; Broken (Seether)
FT. : Anna Speckhart
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 739
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 17:02
Bienvenue officiellement j'ai hâte de lire ton histoire et de voir quelles aventures attendent ta hobbite ! Bon courage pour ta fiche


It has been a long time
©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice
Royaume : Celui de l'or
Localisation : En train de te faire les poches
Amour Gloire et Beauté : Mariée ô joie
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Elf
FT. : Clara Paget
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 640
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 17:25
TERRYYYYY       

Bienvenue à toi petite hobbite ! Tu as sept jours pour terminer ta fiche : si tu as besoin d'un délai ou si tu as question, le staff est à disposition ! Bon courage pour ta fiche   


Damaged people are dangerous : they know they can survive
Me? I'm dishonest, and a dishonest woman you can always trust to be dishonest


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice
Royaume : Mirkwood
Localisation : Vert Bois Le Grand retrouve de son éclat d'antan
Amour Gloire et Beauté : Compagnon d'Enelye
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : panda vador
FT. : Lee Pace
Date d'inscription : 16/02/2014
Messages : 2611
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 17:49
HOBBITTTTT     
Mignonne petite créature de la comté, quel plaisir de voir débarqué un minimoy dans la grande famille de tdm   
Je ne connais pas l'avatar, mais cette demoiselle colle parfaitement à la hobbit-attitude   
Bienvenue parmi nous T'esunriendocile! (quoi, il est pas cool mon surnom?   )

 ici Papa Caribou:amour: *devrais faire un tour dans la comté pour ramener quelques hobbits pour combler sa forteresse de bouffons du roi   ( :out: ))
 



Such is the nature of evil, in time all foul things come forth!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice
Royaume : Erebor
Copyright : Lady Beard / Anaëlle
FT. : Katheryn Winnick
Date d'inscription : 13/04/2014
Messages : 361
Date de naissance : 14/10/1989
Age : 28
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 18:04
CE TIIIIIIIIIIIIIIIITRE!!!!!             UNE DE MES CHANSONS PREFEREES!!!!!

Bienvenue à toi, jolie petite fée hobbite!!!   Bon courage pour ta fiche!!!



Our battlecries are breaking the silence.

How to find a way through darkest nights? A voice, still faint, speaks names that burn down in flames. Tonight, we are a part of this fireflight. Lights of dawn will gleam once our voices unify, for flames they'll scream.



 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 18:54
Elorin - MERCIII madame la presque pirate   c'est bien noté, si bien besoin je viendrai vers toi   

Thranduil - LE GRAND CHEF DES OREILLES POINTUES    Docile, docile, la minimoy vous zute Majsté Caribou     merci pour cet accueil tout rigolo, ça fait drôlement plaisir    pour les hobbits bouffons à ta cour, on y méditera, hein   même pas en rêve tête de gnou

Indis - TOI AUSSIIIIIII ?       on va s'entendre alors !    merci pour ton accueeeeeeeeeeeil, et à très vite sur le forum     

Revenir en haut Aller en bas

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 20:01
Hell'come hommmmeee !

Une hobbit je pense que Lillianna (mon TC) voudra un lien avec toi ♥️
Je te souhaite bon courage pour la suite de ta fiche, j'ai vraiment hâte de lire ton histoire ~

Bisouuuus !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Mer 11 Juin - 21:07
Bienvenue parmi nous, belle hobbite
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Royaume : Celui de l'or
Localisation : En train de te faire les poches
Amour Gloire et Beauté : Mariée ô joie
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Elf
FT. : Clara Paget
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 640
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Dim 15 Juin - 15:27
Haaaaaaan j'adoooore      

C'est parfait    par contre pour te valider, il faudrait juste que tu mettes le code règlement et c'est tout bon


Damaged people are dangerous : they know they can survive
Me? I'm dishonest, and a dishonest woman you can always trust to be dishonest


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Dim 15 Juin - 15:39
Roh la nulle que je suis, j'ai oublié >< voilà, c'est corrigé, pardon pour l'oubli ! Ravie que ma fiche t'ait plu en tout cas    
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Royaume : Celui de l'or
Localisation : En train de te faire les poches
Amour Gloire et Beauté : Mariée ô joie
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Elf
FT. : Clara Paget
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 640
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   Dim 15 Juin - 15:50
Et c'est tout bon    Bienvenue parmi nous   

Tu es validé(e), félicitations  !
Maintenant tu peux te jeter dans l'aventure, mais il y a quelques petites étapes qu'il vaut mieux suivre :
Pense à réserver ton avatar ici à moins que tu aies un jumeau caché, bien évidemment. Ensuite, il est temps d'aller chercher des camarades d'aventure et des dragons à tuer dans la partie des liens et rps !
S'il te manque un ami, une famille, tu peux aller créer un scénario ici ( et réserver son avatar dans le bottin au passage )
Flood et rp t'attendent avec impatience ! Ravi de t'avoir parmi nous, amuse toi bien  


Damaged people are dangerous : they know they can survive
Me? I'm dishonest, and a dishonest woman you can always trust to be dishonest


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Over the hills and far away - Teriadocine   
Revenir en haut Aller en bas
 

Over the hills and far away - Teriadocine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Allumés de Beverly Hills [DVDRiP]
» LE SANATORIUM DE WAVERLY HILLS
» Building homes a struggle in Haiti
» Donnez la réplique ici !
» ESKIL ∞ over the hills and far away.





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Drink like friendly dwarves :: You're going on an adventure :: En compagnie du Balrog-