Partagez | 
 

☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: ☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins   Mar 3 Juin - 0:00

crédit

Bilbo Baggins


ft. Martin Freeman

Qui êtes-vous ?

Race : The Hobbits.
Alignement : Loyal.
Emploi : Cambrioleur, porte-bonheur, récemment porteur d'Anneau Unique, aussi.
Royaume : La Comté.
Âge : Une trentaine d'années en apparence.
Orientation : … Allez savoir.
Statut : Célibataire.
Arme : Dard.
Niveau : Moyen.



Au premier abord, on pourrait croire que Bilbo est un Hobbit semblable en tous points à ses pairs. Son petit confort, son train-train quotidien, ses repas pris toutes les deux heures, son jardin, et même ce vieux fauteuil installé pile de façon à pouvoir profiter d'un chaleureux feu de cheminée sont pour lui des choses aussi importantes que peut l'être son or à un Dragon. Ou à un Nain, dans les deux cas ça marche aussi bien. Comme tout bon Hobbit qui se respecte, Bilbo a l'amour des choses qui poussent. On peut le remarquer sans problèmes à son jardin particulièrement bien fleuri, dans lequel il aime paresser durant des heures lorsque le temps le permet, un ouvrage dans une main et sa pipe dans l'autre. Sa tranquillité ? Il y tient comme à la prunelle de ses yeux ! D'autant plus que notre Hobbit n'est pas vraiment ce qu'on pourrait appeler un dur à cuir... Il préfère largement qu'on lui fiche la paix, quitte à passer pour un associable.

Cependant, se limiter à ces traits de caractère typiques de sa race ne serait pas lui rendre justice. Car Bilbo n'est à présent plus un simple Hobbit comme on peut en croiser des dizaines à Hobbitbourg. L'aventure dans laquelle Gandalf le Gris l'a entraîné a irrémédiablement changé le petit être craintif et casanier qu'il était devenu en grandissant. Lors des dangers et péripéties qu'il dû affronter aux côtés de la compagnie des Nains de Thorin Oakenshield, Bilbo s'est découvert d'autres qualités que l'optimisme ou la gentillesse. Mais tout aussi importantes. La loyauté, le courage, et une capacité à réfléchir vite et bien furent des appuis non négligeables lors de cette longue quête. Oh bien sûr il mit quelques temps à mettre la main dessus, et il repense avec honte aux nombreuses fois où il a eut envie de faire demi-tour pour rejoindre son cher Cul de Sac, abandonnant les Nains sur le chemin d'Erebor.
D'un naturel curieux et sensible, Bilbo est un être particulièrement intelligent au cœur tendre, qui n'en sait jamais suffisamment à son goût. Il affectionne énormément les livres, et faire de nouvelles rencontres est pour lui une joie à chaque fois. Beaucoup de ses concitoyens de Hobbitbourg ne comprennent pas cette soif de connaissance, et préfèrent dirent qu'il est un original, l'excentrique du village. Peu importe à notre Semi-Homme, qui est pour sa part très fier d'une telle érudition.


Qui êtes-vous vraiment ?


❧ Pseudo : Luniwën.
❧ Age : 23 ans.
❧ Comment avez vous connu le forum ? : Magie magie.:huhu :
❧ Des remarques ? : J'vous déteste tous autant que vous êtes, et je voudrais tous vous voir mangés par Smaug. °^°
❧ Fréquence de connexion : Très très très (trop pour votre bien) souvent.
❧ Code règlement : Thorin court après son Arkenstone revêtu de la toge argentée de Thrandy ?:huhu :

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: ☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins   Mar 3 Juin - 0:01


Que faisiez-vous pendant que les nains reprenaient la Montagne Solitaire et que Smaug piquait sa crise ?  



… C'est une question piège ? Qu'est-ce que je faisais pendant que les Nains reprenaient leur Montagne... Je les aidais, cette question ! Bon, je doute être un cambrioleur particulièrement doué -même si j'ai mon Anneau à présent pour m'y aider- mais en tout cas je faisais de mon mieux pour qu'ils puissent retourner chez eux. Même si, je l'avoue, j'avais espéré que le Dragon soit mort dans son sommeil...
Et je n'étais malheureusement pas là lorsque Smaug attaqua la Comté. J'aurais préféré. Je me suis énormément inquiété pour Frodon. Pour les autres aussi, évidemment, mais surtout pour mon neveu, à vrai dire. Après, où est-ce que j'étais... C'est une bonne question. Je me suis attardé sur le chemin du retour, à Mirkwood puis à Fondcombe, donc je ne saurais trop dire où je me trouvais lorsque ce grand reptile sournois a fondu sur Hobbitbourg comme un faucon sur une couvée d'oisillons.

Avez-vous fait les frais des araignées ou des orcs ?



Non, sérieusement ? Décidément, vous avez un sens de l'humour qui m'échappe... J'ai bien cru mourir je ne sais combien de fois à cause de ces monstres ! Honnêtement, j'ai même arrêté de tenir le compte, ça n'arrivait qu'à me déprimer encore davantage. Si je pouvais, je préférerais ne plus jamais avoir affaire à ses horreurs, même si je sais que c'est impossible. D'autant plus que je pense de plus en plus à reprendre la route... Enfin, même s'il est vrai que ces créatures m'ont effrayé plus d'une fois, je ne suis pas peu fier de pouvoir affirmer que je leur en fait voir des vertes et des pas mûres, moi aussi ! Ne jamais pousser un Hobbit à bout, jamais. Surtout pas lorsque celui-ci n'a plus son quota de repas habituel.

Le nécromancien, ça vous dit quelque chose ? Que savez-vous de lui et de son retour ?



Le Nécromancien... J'ai entendu Gandalf et Radagast en parler, alors que nous étions encore sur la route vers Erebor. Puis, une fois la Montagne reprise et Smaug coulé au fond du lac, j'ai surpris une conversation entre le Seigneur Elrond et son intendant Lindir, qui faisait mention d'un certain Nécromancien. A leurs mines graves, j'ai bien compris qu'il s'agissait de quelque chose de vraiment mauvais pour la Terre du Milieu, mais je n'en sais pour le moment pas plus...

Votre histoire


[justify] Dans mon enfance, j'étais un petit Hobbit aventureux, qui courait toujours à droite et à gauche, farfouillant avec application les moindres fourrés de Hobbitbourg, à la recherche d'Elfes, de Fées et de je ne sais plus quelles autres créatures toutes plus enchantées les unes que les autres. Tout ce que j'ai trouvé furent des lucioles et de la poussière, mais ça n'enleva jamais rien au plaisir que je prenais lors de ces expéditions. Cependant, je dois avouer que l'une de mes plus grandes joies était d'admirer les feux d'artifice de Gandalf, lors de nos fêtes. J'ignore ce qui pouvait bien attirer un Magicien chez un peuple aussi simple que les Hobbits, mais au final je n'ai jamais osé lui demander. Peut-être est-ce justement notre simplicité ? Allez savoir...

Toujours est-il que les années ont passé, et que j'ai grandi. Le caractère casse-cou des Took céda bien vite sa place à celui plus posé des Baggins. Je me posai, devins bien plus tranquille. Ma vie prit le rythme paisible si typique des Hobbits. Mes journées n'étaient pas aussi remplies que je l'avais imaginé étant enfant, mais ça me convenait parfaitement. Je lisais, je mangeais -surtout-, je jardinais, je lisais, je fumais la pipe... Une existence paisible, réglée à la minute près, ou presque. Les aventures dont je rêvais autrefois, je les vivais par procuration, avec les héros des livres que je parcourais tous les jours.

En un mot comme en cent, je pensais vivre paisiblement comme ça jusqu'à la fin de mes jours. Sauf que c'était sans compter sur un certain Magicien, qui vint me trouver devant chez moi, un jour de printemps. Un mot pour faire paniquer un Nain ? Dragon. Vous voulez faire pareil, mais avec un Hobbit ? Parlez-lui donc d'aventure. Et c'est justement ce que le vieil homme me proposait. Il voulait m'embarquer dans une aventure. Une aventure... Mais bon sang, certainement pas ! Je tenais à mon petit confort, et à mon rythme de vie bien rôdé. Pour rien au monde je ne l'aurais abandonné. Enfin... Ca, c'est ce que je pensais.
Le soir même, sans que je comprenne vraiment comment ni pourquoi, Cul de Sac fut envahi par une multitude de Nains, qui pillèrent mon garde-manger sans vergogne et manquèrent de détruire un certain nombre de meubles et/ou de vaisselles. Oh j'ai bien essayé de protester... Mais allez vous faire entendre, quand vous n'avez aucune autorité et que vos convives forcés font plus de bruit qu'une bande de Wargs affamée qui hurle à la mort. C'est ainsi que je fis la connaissance de la compagnie de Thorin Oakenshield, composée de treize Nains, en comptant celui-ci. Oin, Gloin, Ori, Nori, Dori, Bifur, Bofur, Bombur, Balin, Dwalin, ainsi que les neveux de Thorin, Fili et Kili. Une sacrée bande de fauteurs de troubles, si vous voulez mon avis ! La raison de leur réunion chez moi ? Ils partaient pour une quête. Quête à laquelle j'étais censé participer. Quitter mon trou bien confortable pour aller affronter les dangers de la route et pendre le risque de me faire rôtir vif par le souffle ardent d'un Dragon ? Certainement pas ! De plus, et ce malgré ce qu'affirmait Gandalf, je n'avais absolument rien d'un cambrioleur. Il était donc hors de question que je m'aventure au dehors de la Comté. D'autant plus que même si certains Nains paraissaient ma foi sympathiques, d'autres ne voulaient clairement pas de moi dans la compagnie, à commencer par leur chef. Aussi aimable qu'un chat auquel on aurait écrasé la queue. Donc non, ce serait sans moi.

… Enfin, c'était sans compter sur la part d'aventurier qui sommeillait encore profondément quelque part. Bien malgré moi, je ne fus pas insensible au but poursuivi par ces Nains apatrides, et pris donc la route avec eux. Décision que je regrettai un bon paquet de fois, vous pouvez me croire ! Au début, j'eus la désagréable impression d'être un intrus au milieu de la compagnie, ce qui quelque part était le cas. Heureusement, certains Nains me prirent d'affection, et tentèrent de faire en sorte que je me sente un peu plus à l'air parmi eux. Et là je pense à Bofur, Balin, et un peu plus tardivement Fili et Kili. Même si ces deux-là aimaient beaucoup me faire peur, quand ils en avaient l'occasion. Bah, je ne pouvais pas leur en vouloir, d'après ce que j'avais compris, ils étaient encore jeunes, c'était dans leur nature.
Au fil de la route qui défilait sous les sabots de nos poneys, les Nains m'acceptèrent tous plus ou moins, chacun à leur façon. Tous sauf un. Pour Thorin, il était clair que je n'avais absolument rien à faire au milieu, et que j'aurais mieux fait de rebrousser chemin pour regagner Hobbitbourg. Mais je m'accrochai, tant bien que mal.

Croiser des Trolls, êtres poursuivis par une bande d'Orcs montés sur une meute de Wargs, franchement j'arrivais encore à encaisser. Très difficilement, d'accord, mais j'y arrivai. Le poids de la petite épée que le Magicien m'avait donnée, reposant sur mon côté, me rassurait. Même si je savais peu m'en servir. C'était toujours mieux que de me retrouver sans défense. Mais les galeries des Gobelins... Oh bon sang. Ca, c'était une vision assez proche que je pouvais me faire de l'Enfer. Ceci dit, là je vais un peu vite dans mon récit.
Avant de nous perdre -involontairement- dans les entrailles des montagnes, notre route nous amena à Imladris. Fondcombe, en langue commune. L'excitation que je sentis naître au plus profond de moi effaça d'un revers de la main toutes les mésaventures par lesquelles nous étions passés pour parvenir ici. Les Nains n'étaient absolument pas ravis de se retrouver au milieu d'Elfes, mais moi... J'avais l'impression de redevenir l'enfant que j'étais il y a fort longtemps ! Le Seigneur Elrond nous fit très bon accueil, et grâce à son aide, la carte que nous ne pouvions pas lire révéla enfin tous ses secrets. Nous restâmes à Fondcombe un certain temps, suffisamment pour me permettre de commencer à maîtriser les bases de la langue elfique, et pour poser les premiers liens d'une amitié durable avec le maître des lieux. Mais il fallut bientôt repartir vers l'Est, sans Gandalf.

Et donc, les galeries des Gobelins. Le fait de se retrouver séparé du reste de la compagnie était en soi une expérience suffisamment traumatisante comme ça, surtout en considérant l'environnement dans lequel je devais évoluer totalement et désespérément seul, mais en plus il fallut que ma route croise celle d'une créature que je ne suis pas près d'oublier de sitôt... Alors que je progressais à travers les tunnels plongés dans un noir complet, éclairé à la faible lueur froide et bleutée de ma lame, je tombai sur un objet pour le moins... Singulier. Un anneau en or. Trouvant idiot de le laisser là, je le glissai dans ma poche, avant de poursuivre ma route. Ma rencontre avec Gollum restera l'un des épisodes les plus effrayants de cette aventure, si vous voulez mon avis ! J'eus de la chance de m'en sortir en vie, car cet être ne comptait pas tenir sa promesse de me guider jusqu'à la sortie, malgré le fait que j'ai gagné notre petite joute verbale où nous nous affrontions à grands coups d'énigmes. Je l'avoue, il a bien failli m'avoir... Mais c'est du passé, je préfère ne pas y repenser.

Vous savez, parmi les nombreuses choses que j'ai apprises lors de notre voyage, il y en a deux que je ne soupçonnais absolument pas. La première, c'est à quel point les Orcs peuvent être bornés. Quand ils ont quelque chose en tête, croyez-moi ils ne l'ont pas ailleurs ! Pour ce qui est de la seconde... C'est que je suis bien plus loyal et courageux que je ne pouvais l'imaginer. Imaginez deux secondes, moi et mon mètre tente et des poussières, un cure-dents entre les mains, m'interposant fermement entre un Orc écumant de rage monté sur un gigantesque Warg blanc, et un Nain bien trop fier pour son propre bien salement amoché. A vrai dire, je ne sais pas tout à fait ce qui m'a traversé l'esprit à ce moment-là. Tout ce que je sais, c'est que j'ai senti mon cœur faire un bond, mon estomac se nouer, qu'une indescriptible colère m'a soudainement rongé les entrailles, et que j'ai bondi sans la moindre hésitation, mon coupe-papier à la main. Totalement inconsidéré, comme geste... Mais manifestement efficace, puisque j'ai tué mon premier Orc. En y repensant, j'ai presque l'impression que mon cerveau était aux abonnés absents, je ne réagissais plus que par instinct. Mais une chose était parfaitement claire dans mon esprit. Si ce monstre voulait toucher à Thorin, il devrait me passer sur le corps.
Heureusement pour moi, le reste de la compagnie ne tarda pas à venir à notre secours, et grâce aux Aigles appelés par Gandalf, nous parvînmes à nous enfuir, entiers, et sains et saufs. Depuis ce moment-là, le comportement du chef de la compagnie changea à mon égard. A ses yeux, j'avais enfin ma place parmi eux. Et ce n'était pas trop tôt, bon sang !

Mais passons... Les Aigles nous avaient déposés sur le sommet du Carrock. Le domaine de Beorn, un être que même Gandalf semblait craindre. Le Magicien lui-même ne semblait pas réellement savoir s'il était un ours géant ayant le pouvoir de se changer en homme, ou un homme pouvant se changer en ours. Tout ce qu'il savait de source sûre, c'est que le Change-Peau détestait les intrus, et encore plus... Les Nains. Je vous laisse imaginer ma joie en apprenant ça. D'ailleurs, Beorn faillit bien nous tuer. D'après ce que j'ai compris, sous sa forme d'ours il est difficile de pouvoir traiter avec lui, ses instincts sauvages prenant le dessus. Nous nous réfugiâmes donc dans la première maison qui passa. Qui s'avéra être la ferme de Beorn.
Enfin, je vais vous faire grâce des détails ! Notre chance vint du fait que si Beorn ne portait effectivement pas les Nains dans son cœur, il haïssait littéralement les Orcs. Il nous apporta donc son aide, et consentit même à nous prêter des poneys afin de rallier la lisière de la Forêt Noire.
Je crois bien que je n'ai jamais vu de bois plus malades... C'était comme si quelque chose les rongeait de l'intérieur, même moi je pouvais sentir qu'une présence sombre hantait ces lieux... Et pourtant, il fallait traverser, nous n'avions pas le temps de la contourner. Les Araignées Géantes ne furent pas le seul danger qu'il fallut esquiver. Les Elfes Sylvestres avaient une politique assez... Extrême en ce qui concernait les gens de passage. Grâce à mon Anneau, je parvins à me glisser dans le palais du Roi des Elfes. D'après ce que je pus comprendre en saisissant des morceaux de conversations par-ci par-là, Thranduil avait proposé un accord à Thorin, qui aurait permis à la compagnie de poursuivre leur voyage à travers sa forêt, mais... Cette fichue tête de mule de Nain avait refusé, évidemment. En entendant ça, je ne pus m'empêcher de lever les yeux au ciel, en passant la main sur mon visage. Mais bon sang, quel abruti quand il s'y mettait... ! Eh bien, c'était donc à moi de prendre les choses en main. Il me fallut pas mal de temps pour trouver une idée permettant de faire évader la compagnie des geôles de Mirkwood, mais je dois dire que je ne suis pas peu fier de moi, sur ce coup-là. Une subtilisation de clefs, un fourrage de Nains dans des tonneaux vides, et un lancer des dits tonneaux dans la rivière plus tard, nous étions donc repartis !

A partir de là, je crois que je vais vraiment résumer le tout, sinon demain nous y serons encore... Reprenons donc au moment où je me suis retrouvé devant Smaug. … Smaug. Un immense reptile revêtu d'une armure d'écailles cramoisies, aux prunelles fendues d'or en fusion. Et avec une intelligence proprement effrayante. Honnêtement ? J'en ai voulu aux Nains de me laisser aller seul dans la salle du trésor. Surtout lorsque le Dragon commença à se montrer agressif. Et plus encore lorsque Thorin me barra le chemin vers la sortie. L'Arkenstone, voilà tout ce qu'il avait à l'esprit. J'avais beau lui dire que le Dragon arrivait, qu'on devait s'en aller, rien n'y faisait. Et répéter son nom d'une voix angoissée ne changeait rien non plus. A croire qu'il était possédé par je ne savais quoi... Aujourd'hui je sais que c'est l'or d'Erebor et cette maudite pierre qui lui rongeaient et lui rongent encore le cœur, mais j'avoue que sur le moment, c'est le mien que j'avais senti être lentement broyé dans un étau d'acier à la vision d'un ami qui me menaçait clairement de son épée pour un vulgaire éclat de roche, aussi scintillant soit-il. Vous voulez que je sois franc ? Depuis ce moment-là, Thorin peut parfois me faire peur, et ce malgré l'affection que je lui porte.

Bon, j'avoue que mon comportement n'a pas aidé des masses les choses à se calmer, et ce même après que Smaug fut finalement abattu par Bard... Devant l'état dans lequel se mettait le Nain pour l'Arkenstone, je pris une décision... Difficile. J'étais un cambrioleur, non ? Et un véritable ami ne fait-il pas ce qu'il estime être bon pour le bien-être des personnes qu'il aime ? Je tentai de me rassurer en me répétant sans cesse que c'était pour son bien, et qu'il comprendrait un jour ou l'autre, tandis que je volais l'Arkenstone. J'espérais qu'il finirait par revenir à lui, et qu'il réaliserait à quel point il était passé près de sombrer dans la même folie que ses ancêtres.
Mais non. Comme tout descendant de Durin qui se respecte, Thorin préféra se murer dans son orgueil et sa fierté, m'accusa de traîtrise, et refusa obstinément de partager quoique ce soit avec les hommes de Laketown.
Ces événements nous menèrent tout droit à ce que l'on appelle aujourd'hui la Bataille des Cinq Armées. Très franchement, je n'en ai pas vu grand chose. Tout ce que j'en sais, c'est ce qu'on a bien voulu m'en raconter. Par exemple, je sais qu'il ne valait mieux pas se trouver à proximité des griffes acérées de Beorn et de son fils, tout comme il valait mieux éviter le ballet des lames dansantes du Roi Thranduil... Ou bien encore que Thorin et ses neveux ne sont pas passés loin de manger les pissenlits par la racine.

Aujourd'hui ? Je n'ai plus l'Arkenstone, je l'ai confiée à qui de droit, et suis reparti avec Gandalf et Thranduil vers l'Ouest. Je passai quelques temps à Mirkwood -et cette fois-ci en invité et non pas en tant qu'ombre- avant de reprendre ma route. C'est à Fondcombe que je passai le plus de temps, approfondissant mes connaissances en Elfique et me plongeant dans d'innombrables lectures, discutant de choses et d'autres avec le Seigneur Elrond.
Lorsque j'arrivai finalement en Comté, je ne pus que constater avec désolation les ravages qu'avaient causé Smaug. Par ma faute. C'est parce que le Dragon avait été furieux contre moi mais qu'il ne pouvait m'atteindre qu'il avait volé jusqu'ici pour passer sa colère. Ce que je peux me sentir coupable... Je tentai de reprendre ma vie aussi normalement que possible, malgré tout. Je dus prendre sous mon aile mon neveu, Frodon, à la disparition de ses parents. Un jeune Hobbit curieux de tout, qui me rappelle assez étrangement moi-même dans mes plus tendres années...
Mais six années après la reprise d'Erebor, je me rendis finalement compte que je ne pouvais plus vivre à Hobbitbourg comme si de rien n'était. J'avais besoin de bouger, de voir du pays, de frissonner et de m'extasier devant de nouveaux paysages. Cette vie paisible de Hobbit n'était plus pour moi. Alors je fis mes bagages, jetai le strict nécessaire dans les sacoches de la selle de mon poney, vérifiai que mon précieux Anneau était bien dans ma poche, comme toujours, et partis une nouvelle fois sur les routes.

Pour le moment, j'ai posé mes valises à Imladris. Mais rien ne garantit que j'y sois encore bien longtemps. Figurez-vous que ma curiosité me pousse de plus en plus à retourner à Erebor... Et puis je n'ai revu aucun des membres de la compagnie depuis six longues années. Ces Nains ont beau être un peu brutes, manquer cruellement de bonnes manières, ils n'en restent pas moins des compagnons exceptionnels, et ils me manquent. Même si... Je crains un peu de me retrouver devant Thorin.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: ☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins   Mar 3 Juin - 0:05
REBIENVENUUUUUUUE
                  

Bilbo est juste mon personnage préféré quoi

Bilbo Baggins a écrit:
J'vous déteste tous autant que vous êtes, et je voudrais tous vous voir mangés par Smaug. °^°
Gneuh.
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : ...C'est compliqué ?
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : avatar ladybeard/indis, darkparadise pour le code sign
FT. : Richard Armitage
Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 2969
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: ☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins   Mar 3 Juin - 0:13
               
                    
     :                     
             
                                                 
            

BILBOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO     

Citation :

Même si... Je crains un peu de me retrouver devant Thorin.

Faut pas, reviens à Erebor, Thorin il veut s'excuser, revieeeeeens     ( Okay, y a de quoi maiseuuuuh )


Mon petit hobbit adoré que j'aime fort et qui est un de mes persos favoris et que je suis ravi de te voir jouer   
Tu es validé(e), félicitations  !
Maintenant tu peux te jeter dans l'aventure, mais il y a quelques petites étapes qu'il vaut mieux suivre :
Pense à réserver ton avatar ici à moins que tu aies un jumeau caché, bien évidemment. Ensuite, il est temps d'aller chercher des camarades d'aventure et des dragons à tuer dans la partie des liens et rps !
S'il te manque un ami, une famille, tu peux aller créer un scénario ici ( et réserver son avatar dans le bottin au passage )
Flood et rp t'attendent avec impatience ! Ravi de t'avoir parmi nous, amuse toi bien  


I have to wear my crown in my heart, not on my head.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: ☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins   Mar 3 Juin - 1:13
Thotho s'est lâché o_o

         :slurp: 

C'est trop cool que tu ais pris ce perso !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: ☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins   Mar 3 Juin - 1:27
BILBOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !
           
Revenir en haut Aller en bas

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: ☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins   Mar 3 Juin - 1:36
Bilbooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Well. Rebievenue (*retient Lil' qui court partout derrière*)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice
Royaume : Mirkwood
Localisation : Vert Bois Le Grand retrouve de son éclat d'antan
Amour Gloire et Beauté : Compagnon d'Enelye
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : panda vador
FT. : Lee Pace
Date d'inscription : 16/02/2014
Messages : 2611
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: ☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins   Mar 3 Juin - 10:11
Didju, quel choix! <3
Rebienvenue mon petit nounours   



Such is the nature of evil, in time all foul things come forth!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: ☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins   Mar 3 Juin - 11:34
Bilbooooooo   
attendu comme le messie *^*
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: ☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins   
Revenir en haut Aller en bas
 

☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» ☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins
» [Partenariat] Warriors Cats Adventure
» to die will be an awfully big adventure | fini |
» sometimes, all you need is a bit of adventure - SAGITTA&DOLCE
» [Cultissime] Jojo's Bizarre Adventure





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Drink like friendly dwarves :: You're going on an adventure :: En compagnie du Balrog-