Partagez | 
 

"Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 7:31

crédit

Galbereth


ft. Rachel Hurds-wood

   
Qui êtes-vous ?

   
Race : Semi-Elfe ; The Elves
   Alignement : Loyale
   Emploi : Couturière et brodeuse d'un très grande renomée.
   Royaume : Lothlorien.
   Âge : 224 ans
   Orientation : Hétérosexuelle
   Statut : célibataire
   Arme : Arc en cas d’extrême nécessité, elle vise plutôt bien.
   Niveau : Moyen

   


   
Encore aux balbutiement de son existence. Galbereth est loin de posséder la placidité exemplaire des elfes dont elle tient seulement la moitié de ses origines. Plutôt vive, les yeux pétillant elle à toujours fait preuve d'une grande sagacité et si elle sais apprécier le calme, elle n'en reste pas moins une jeune femme pleine de vie. Une femme qui rit fort. Le cœur sur la main et pas la langue dans poche elle à tendance à se montrer d'une franchise désarmante. Mentir lui cause bien trop de problème, c'est autrement plus compliqué que de dire la vérité. Ainsi elle est le genre de personne qui vous dira de bien vouloir la fermer si vous prononcez un mot de trop et qui vous dira sans détour qu'elle ne vous aime pas. Il n'y à pas à chercher la moindre complexité sous-jacente, Galbereth pense qu'on aime parce qu'on aime et qu'on aime pas, justement pour les mêmes raison et elle est parfaitement en paix avec ça.

Galbereth pense qu'elle peu pleurer si elle en à envie et rire si elle le veux, après tout les valars l'ont dotés de ses capacités c'est qu'il faut bien qu'elle s'en serve. Elle ne vois pas de raison de cacher ses états d'âmes et si elle est parfaitement capable de le faire et de s'abandonner à cette facette si digne conférée par son sang elfique elle n'en demeure pas moins fille d'un mortel. Passionnée et manquant parfois de tact. Toutefois il est difficile de ne as remarquer cette bonté et cette douceur qu'elle tient de sa mère, cette capacité à adapter son comportement aux circonstances et à la personne à qui elle s'adresse, capable d'une très grande retenue et d'une grande dignité. C'est une personne droite et qui à la réputation d'être incorruptible, un peu bornée mais pas étriquée au point de ne pas reconnaître ses erreurs et doté de suffisamment de bon sens pour apprendre de celles-ci. Si elle n'est pas d'un courage extraordinaire face au danger elle sait faire preuve d'un sang froid impressionnant pour s'échapper dans les meilleurs conditions.

Plutôt fière, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, elle possède une langue acérée et un verbe particulièrement développée. Le pardon facile mais la rancune tenace, dotée par la précision et la minutie de son travail d'une patience fantastique. Volontaire et engagée pour le bien de son peuple elle se dévoue à sa tache et à aider les autres aussi, comme elle peu. Soignée, coquette, légèrement capricieuse elle sais cependant faire preuve d'abnégation lorsqu'il n'est pas temps de se faire remarquer pour ses frasques. Elle est douée pour percevoir les ambiances et s'adapter. Vaillante, elle n'as pas peur du travail, intransigeante et appliquée, cultivée et curieuse de tout, elle se considère comme une elfe à part entière avec un petit plus sans doute.


   
Qui êtes-vous vraiment ?


   
❧ Pseudo : Galbereth (restons nature)
   ❧ Age : presque 19 ans
   ❧ Comment avez vous connu le forum ? : par le plus grand des hasard et dans les tréfonds d'un top-site obscur...
   ❧ Des remarques ? : Nope~
   ❧ Fréquence de connexion : normalement tous les jours que les valars font.
   ❧ Code règlement : .
   

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 7:32


   
Que fassiez-vous pendant que les nains reprenaient la Montagne Solitaire et que Smaug piquait sa crise ?  

   

   

   Je cousais et brodais une robe pour un mariage et je priais pour que cette histoire se finisse très vite et ne prenne pas trop d'ampleur , parce que les affaires vont plutôt mal en temps de guerre. Et j'améliorais ma technique de tir à l'arc après que le frère de ma mère a finalement abandonné l'idée de me faire tenir un poignard ou une épée face au désastre que je représentais. J'ai naturellement tenté de leur faire comprendre que les brodeuses ne se battaient pas mais ça n'as pas eu l'air de faire chemin dans sa caboche et je me souviens m'être demandé qui était le crétin qui avait bien pu prêter à tout les elfes une grande sagesse, parce que ce n'est absolument pas la première qualité de mon oncle, figurez-vous !
   
   

   
Avez-vous fait les frais des araignées ou des orcs ?

   

   

   En fait non. Une fois j'en ai rencontré : il y à bien soixante ans, nous quittions Fondcombe avec Nana et nous sommes tombés sur un groupe d'orques à lisière de la Lorien mais ce sont des gardes frontières qui ont géré la situation si bien que je n'ai jamais eu à me dresser contre eux. Quand aux araignées , si j'en ai entendu parlé, je ne crois pas en avoir jamais croisé la moindre et ça ne court pas vraiment les forets de Lorien...si ?
   
   

   
Le nécromancien, ça vous dit quelque chose ? Que savez-vous de lui et de son retour ?

   

   

   Ce que la rumeur en dit mais les choses sont plutôt calmes par chez moi je dois dire et si Ada m'en parlait parfois, les choses s'arrêtent là. On parle de fumée en Isengard et de l'ombre qui s'avance dans les forêts de plus en plus. Ça inquiète un peu ma famille. Il paraît que Mon dareada à combattu contre lui et que c'est suite à cela qui est parti pour le valinor. Tout le monde murmure dans son coin et on raconte qu'une guerre se prépare et qu'il est peut-être temps pour notre peuple de partir en direction des Terres éternelles.

Je sais aussi que c'est de sa faute si les orques pullulent et que les araignées envahissent les forets, j'ai aussi entendu dire que en dehors de la Lorien des gens mourraient, mais il est vraiment difficile de se rendre compte lorsqu'on vit finalement caché et à l’abri de tout dans un univers entièrement basé sur l'harmonie et la culture du Bien, non ?
   
   

   
Votre histoire

   

   

  « – Nana ! C'est vrai que Ada va partir à Mandos ? »

Eleniel soupira et s'accroupit pour regarder sa fille dans les yeux. Ses cheveux roux, sa peau claire, ses oreilles en pointe, son visage si plein de grâce...elle ne pouvait pas renier son sang elfique. Elle plissa le nez, embarrassée de l'air inquisiteur de sa petite. Les yeux de cette dernière semblaient l'accuser de ne pas lui avoir dit la vérité avant qu'elle ne soit mise au courant par ses camarades de jeux. Tous des elfes d'ailleurs. Imladris était particulièrement belle à cette période de l'année, le début de l'année faisait rougir les arbres de la plus belle des façons.

« – Oui, ça va arriver ma petite, Ada est mortel, pas comme toi et ta Nana. »

Se retournant la fillette posa les yeux sur son père et mit ses petits poings sur ses hanches dans une parfaite imitation de sa propre mère lorsqu'elle était en colère. Tancrède vieillissait à vue d’œil, il n'avait pas une espérance de vie aussi incroyable que d'autre peuples tels que les Dunedains, et il se demandait souvent comment il pouvait le faire comprendre à sa petite fille. Il avait eu une chance rare de vivre aux côté d'une elfe et de pouvoir lui donner un enfant , mais le temps de la séparation arriverait plus vite qu'il ne l'aurait crus.

Quelques années après, il avait finalement contracté une maladie purement humaine et rattrapé par sa condition il s'était doucement éteint, Galbereth, sa fille était alors âgée de vingts ans et elle l'avait veillé jour et nuis sans jamais fermer les yeux, l'avait étreint jusqu'à son dernier souffle. Elle avait beaucoup pleuré, il avait été difficile pour elle d'accepter que son propre père puisse être si douloureusement fragile et mortel. Sa mère avait lentement plongé dans un océan de douleur et de mélancolie mais s'était ressaisie pensant à sa fille et à tout ce qu'elle avait encore à vivre.

Sa petite avait toujours été une véritable flamme, un feu ardent qui embrasait les cœur et les âmes, un trop plein d'amour et de passion qui réchauffait les cœurs de tout les elfes qui pouvaient poser les yeux sur elle. Pas forcément la mieux née, et sûrement pas la plus sage, mais une des plus curieuse, des plus avides de savoir, de tout savoir. Et puis elle grandissait vite, elle appris la couture auprès de sa mère d'abord puis auprès des plus grandes couturières d'Imladris faisant montre d'une rare dextérité et pour la plus grande fierté de sa mère.

♦•♦•♦•♦

« – Et donc, là dessus elle me dit que de toutes les façon elle se rend en Lorien dans deux semaines pour rejoindre son fiancé et qu'elle veux que la robe soit terminée d'ici-là ! »

Son aiguille à la main Galbereth mimait la scène qui avait eu lieu quelques deux jours plus tôt. Son amie la suivait du regard sans pour autant cesser sa broderie. Galbereth et ses boucles rousses, Galbereth et son feu intérieur, Galbereth et ses sautes d'humeurs...en vérité la vieille elfe avait tendance à penser que c'était uniquement pour la perpétuelle bonne humeur de sa cadette qu'elle n'était pas encore partie rejoindre le valinor. Elle avait une telle façon de réagir et de s'exprimer qu'on avait l'impression qu'il arrivait toujours des choses incroyable à le semi-elfe et c'était plaisant. Parce qu'elle ne s'était pas lassée de vivre et qu'elle ne pensait même que ça soit possible.

« – Donc je ne me suis pas laissée faire, tu penses bien ! J'ai relevé le menton et je lui ai dit : Ma petite dame, je suis la meilleure brodeuse d'Imladris et si je vous dis que j'en ai pour vingt et un jour au mieux, c'est que personne ici ne pourra faire mieux ! »

A la moue qu'elle affichait, celle d'une enfant boudeuse, enfant qu'elle était peut être encore un peu du haut de ses soixante ans, Azenor devinait sans peine qu'elle n'avait pas obtenu gain de cause. Ce qui expliquait pourquoi elle était aussi énervée alors qu'elle brodait le tissu crème d'une robe d'une rare richesse. Ce qui était rare, Galbereth n'avait pas le meilleur caractère qui soit mais lorsqu'elle travaillait elle était toujours d'un calme et d'une patience qui en avait fait pâlir plus d'une et à plus forte raison lorsque le travail se faisait sur des tissus précieux. Pourtant ce jour là, elle fulminait de tout les côté et on eu cru que ses cheveux étaient en réalité les flammes de sa colère.

Plissant le nez elle se rassit sur sa chaise et reporta sur les entrelacs de plantes qu'elle brodait avant de saisir un fil d'or pour donner leur teinte aux elanor qu'avait demandé la propriétaire de la robe.

« – Elle à rétorqué que si j'étais vraiment si bonne, je devrais être capable de me surpasser de faire en sorte d'accéder à sa requête. Je la déteste ! Je la déteste ! J'espère que je vais oublier une aiguille et que son fiancé se piquera avec et salira cette jolie soie ! »

Galberet était fière et Azenor riait souvent de ses excès de rage alors même qu'elle savait que cette pression la pousserait à faire encore mieux qu'elle n'avait jamais fait. L’aînée poussa un soupire las et se concentra complètement sur son ouvrage.

« – On ne doit pas souhaiter le malheur de personne, ma petite. »
« – Je sais, mais elle, je ne l'aime vraiment pas. »

Et la conversation en resta là. Personne n'ajouta rien seules les mains s'affairaient en silence. Galbereth aimait Fondcombe et Imladris plus que tout autre chose, elle s'y sentait en paix et y était entourée d'amis, c'était la terre de sa naissance, la terre ou elle avait été conçue, La terre qui avait vu naître l'amour de ses parents.

♦•♦•♦•♦

« – Mais Nana !... »
« – Il n'y à pas de « mais » qui tiennent. Majorité ou pas majorité tu n'iras pas crapahuter à des lieues d'ici sur la Terre des Hommes, juste pour le plaisir de visiter ! c'est trop dangereux ! »

Eleniel jaugea sa fille avec un regard menaçant et la rousse plissa le nez avec mécontentement avant de tourner les talons et de sortir comme une furie de la maison manquant de claquer la porte derrière elle. Eleniel faillis lui répliquer que la conversation n'était pas terminée mais elle sus que c'était trop tard lorsqu'elle n'entendit plus les pas de Galbereth. Une dizaine d'elfes de Fondcombe avaient décidé de préparer un convois pour rejoindre les Havres-gris avant de prendre le départ pour Valinor. Parmis les partant il y avait Azenor, elle avait apprit à Galbereth tout ce qu'il fallait savoir sur la broderie et sur la couture et elle avait sa plus grande amie. La séparation serait difficile et elle le savait, mais elle avait déjà perdu son époux et elle ne supporterait pas de perdre en plus sa fille, alors il n'était pas question qu'elle s'aventure ou que ce soit sans elle.

Galbereth rêvait d'aventure, elle rêvait de visiter les autres comtés, de voir le monde et elle était persuadée que l'éternité était un cadeau qui devait servir à apprendre, à découvrir et certainement pas à être gaspillé dans une routine qui n'avait ni queue ni tête. C'était pour cette raison que les elfes se lassaient de la vie sur la Terre du milieu ! Parce qu'ils ne se mêlaient pas assez aux autres et qu'ils ne s'aventuraient jamais bien loin quelques exceptions mises à part. Si une part d'elle pouvait comprendre les réticences de sa mère l'autre part d'elle ne les supportait pas. Elle avait eu le temps de visiter le monde, de le voir de ses propres yeux et sa façon de priver son enfant de faire la même chose était source d'une tension presque écrasante.

« – Elle exagère ! »

Azenor posa une main sur l'épaule de la plus jeune pour lui faire lever les yeux vers elle. Le sang humain qu'elle portait en elle avait influé sur sa taille et elle était légèrement plus petite que la moyenne.

« – Elle réagit comme n'importe quelle Nana, le ferait. Elle tente de protéger son petit du danger, elle serait tellement malheureuse si malheur t'arrivait. »
« – Mais nous sommes en paix ! Que veux-tu qu'il m'arrive ? »

un sourire sur les lèvres d'Azenor.

« – La guerre n'est pas le seul danger que court une jolie petite elleth sans défense, tu sais ? »

Faisant preuve d'une rare mauvaise foi la rousse renchéri.

« – Je sais tirer à l'Arc ! »
« – Je sais ma petite, mais c'est loin d'être suffisant. »

♦•♦•♦•♦

« – Vas-tu faire la tête pendant longtemps ma petite ? La route jusqu'à Calas Caladhon est longue tu sais. »

Mais Eleniel ne parvint pas à arracher un mot à Galbereth. Lorsqu'elle lui avait annoncer un mois plus tôt qu'elles quittaient Fondcombe pour le royaume de Lothlorien elle avait cru que sa fille allait s'étrangler de colère. Elle avait expliqué que le souvenir de son tendre époux était trop présent en Imladris et de toute façon sa famille lui manquait. Eleniel était née en Lothlorien et elle y avait passé la plus grande partie de sa vie c'était au cours d'un voyage à Fondcombe qu'elle avait rencontré Tancrède et qu'elle en était tombé amoureuse elle avait donc abandonné les siens pour vivre avec lui puisqu'il ne pouvait pas la rejoindre en Lorien. Elle avait passé plus d'un siècle si loin, si loin...il était temps de rentrer et il était naturelle que son enfant vienne aussi peu importe l'âge qu'elle pouvait bien avoir elle avait encore tant à apprendre, du moins c'est ce dont elle se persuadait pour justifier son comportement.

« – Tu me remercieras un jour, tu sais... »

Mais Galbereth n'émit pas le moindre son, ne la regarda pas et ne sembla même pas l'avoir entendue tant elle était concentrée sur la douleur de son cœur qui hurlait d'être arraché à sa foret, à sa patrie et à sa Terre Natale.

♦•♦•♦•♦

Maethrion regardait d'un œil morne – mais qui se voulait calme et insensible – la fille de sa sœur cadette. Elles étaient arrivées en Lorien cinq ans plus tôt et depuis Galbereth semblait s'enfermer dans un un mutisme calculé et accusateur, plongeant dans une grande mélancolie. Elle quittait sa chambre la nuit et rejoignait l'entrée de la cité fortifiée , regardant ostensiblement le chemin qui la séparait de Fondcombe. Il ne savait pas comment, mais sans indication elle semblait toujours retrouver la direction d'Imladris et ne décrochait jamais ses yeux de l'horizon. Les valars seuls savaient ce qu'elle y voyait.

Elle s'était prise d'affection pour les gardes frontières depuis qu'ils avaient sauvé le convoi qui les conduisait à Calas Caladhon d'une attaque d'orques. Elle raccommodait leurs vêtements avec une application rare et leur accordait toujours de jolis sourire. Peu à peu elle s'était ouverte aux gens de la cité et il en était même qui arrivaient à la faire rire, la faire enrager, ils allumaient le feu qui crépitait si faiblement dans l'âtre de son cœur lorsqu'elle était en présence des membres de sa famille.

Elle ne pardonnait pas.

Elle ne pardonnait pas cette façon qu'avait sa mère de lui refuser son indépendance. Elle ne pardonnait pas sa mère de l'avoir arrachée à ses racines et à sa terre. Elle ne lui pardonnait pas de l'avoir éloignée de la dernière trace de son père. Elle ne pardonnait pas le manque d’empathie dont Eleniel avait fait preuve et l'égoïsme qui l'avait poussée à agir et elle ne lui pardonnait pas non plus de ne pas essayer de comprendre.

♦•♦•♦•♦

« – Tu me rappelle pourquoi est-ce que je dois faire ça ? »

Maethrion ne répondit pas et de colère Galbereth jeta son arc au sol croisant les bras et tapant du pied comme une petite fille vexée de n'avoir pas eu ce qu'elle voulait. Lui apprendre à se servir d'un arc avait été la seule chose qu'il avait pu trouver pour lier des liens avec elle et elle se révélait être une bonne archère, sur cible immobile en tout cas. Mais elle refusait d'apprendre à se battre plus avant jugeant que ça ne servait à rien parce qu'elle n'avait pas la moindre envie de faire quelque guerre que ce soit. Il avait tenté de lui dire que peut-être si elle apprenait sa mère la laisserai partir en vadrouille à travers les terres du milieux mais la jeune fille s'était fermée comme une huître. Il ne doutait pas du fait qu'elle aimait Eleniel mais elle avait la rancune tenace et cette dernière refusait de s'excuser pour l'avoir obligée à quitter Fondcombe et leur relation ne s'améliorait pas. La rousse possédait désormais sa propre maison et faisait son possible pour n'avoir pas à faire quoique ce soit dans les parages de sa mère.

« – de toutes les façons tu es un trop mauvais professeur et ça ne m’intéresse pas, alors si tu permet je vais m'en aller parce que j'ai d'autres chose à faire ! »

Il fronça les sourcils mais n'ajouta pas un mot se contentant de hocher positivement la tête. Il savait qu'elle ne mentait même pas, elle avait bien d'autres choses à faire. Un mariage se préparait et elle avait été chargée de broder les nappes, les robes et même certains des rideaux du nouveau couple. Un véritable travail d'orfèvre. Elle s'était illustrée dix ans plus tôt en réalisant une véritable merveille en l'ouvrage d'une robe pour la Dame Galadriel en personne. On racontait même qu'elle était la plus talentueuse brodeuse du royaume. Maethrion n'était pas un expert en la matière mais il ne se souvenait pas avoir vu un jour une telle finesse dans le travaille d'une brodeuse. Alors il la laissa faire.

« – Demain, même heure. »

♦•♦•♦•♦

Un éclat de rire. Rire d'enfant.

« – Alassë, petite chapardeuse attend que je t’attrape ! »

La petite elfe éclata de rire une nouvelle fois et lança la chaussure qu'elle avait prise à son camarade jeu qui parti comme une flèche dans la direction opposée.

« – Tu m'auras jamais ! Tu m'auras jamais ! »

Galbereth riait aussi. Elle avait accompagné les deux jeunes elfes à la rivière un peu plus tôt dans la matinée et elle avait retiré ses chaussures pour tremper les pieds dans l'eau tout en les regardant jouer. C'était à cet instant qu'Alassë avait décidé qu'il serait très drôle d'en prendre une et de courir le plus vite possible jusqu'à la cité. Galbereth était partie à leur poursuite et se ralentissait volontairement pour ne pas les attraper et leur laisser l'illusion d'une véritable position de force. C'était peut-être parce qu'elle était encore très jeune, mais elle était la camarade de jeu préférée des plus petit et elle même avait parfois tendance à préférer le caractère spontané des enfants au calme exacerbé des autres elfes et elle faisait sourire tout le monde, avec gentillesse. C'était de bonne guerre après tout elle avait toujours été là pour apporter son aide à qui la demandait. Cela faisait maintenant soixante ans qu'elle vivait là et si elle tournait encore très souvent les yeux en direction de Fondcombe, elle avait complètement intégré la vie de la Lorien et les habitants de la cîté la traitaient comme si elle avait toujours été des leurs.
   
   

Revenir en haut Aller en bas

Pilier de taverne
Royaume : Imladris (Fondcombe)
Localisation : Imladris
Amour Gloire et Beauté : Marié à sa chère Celebrian, même si la mémoire lui fait défaut
Copyright : Shi (vava) , Little wolf (signa)
FT. : Hugo Weaving
Date d'inscription : 20/02/2014
Messages : 2533
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 7:37
Bienvenue parmi nous ^^

J'ai bien hâte de lire ta fiche !

Bonne chance en tout cas


All that is gold does not glitter
Not all those who wander are lost; The old that is strong does not wither, Deep roots are not reached by the frost. From the ashes a fire shall be woken, A light from the shadows shall spring; Renewed shall be blade that was broken,The crownless again shall be king. Let him not vow to walk in the dark, who has not seen the nightfall.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice
Royaume : Mirkwood
Localisation : Vert Bois Le Grand retrouve de son éclat d'antan
Amour Gloire et Beauté : Compagnon d'Enelye
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : panda vador
FT. : Lee Pace
Date d'inscription : 16/02/2014
Messages : 2611
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 8:37
Rachel en demi-elfe, ça me semble tout à fait approprié   
Bienvenue parmi nous    
Hâte de voir ce que tu vas nous faire comme personnage  :v: 



Such is the nature of evil, in time all foul things come forth!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 8:49
Bienvenue parmi nous miss^^

Bon courage pour ta fiche et au plaisir de te croiser sur le forum  
Revenir en haut Aller en bas

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 8:59
Hello ~

Bienvenue parmi nous  
J'espère que tu t'amuseras bien ici, et je te souhaite un bon courage pour la suite de ta fiche !
*hiiiiiii Rachellllll* *fangirling*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 9:21
Bienvenue sur le forum   et bon courage pour ta fiche   
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : ...C'est compliqué ?
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : avatar ladybeard/indis, darkparadise pour le code sign
FT. : Richard Armitage
Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 2969
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 10:57
Haaan Rachel Racheeeeeeeeeeeel     Pis Lothlorien, c'est Haldir et Galadriel qui vont être contents    

Bienvenue parmi nous   Tu as 7 jours pour terminer ta fiche : si tu as besoin d'un délai, ou si tu as des questions, n'hésite pas à contacter le staff ♥️


I have to wear my crown in my heart, not on my head.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 12:55
Bienvenue^^

Huhu Elrond ne sera plus le seul elfe "semi-elfe"^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 13:27
Bienvenue parmi nous.

Rachel j'en suis totalement fan   j'avoue que j'ai tout de suite craqué en la voyant dans Peter Pan    et après dans ses autres films je les aimai encore plus.  :kiss: 

En fin bref, bonne chance pour ta fiche en tout cas.  :slurp: 
Une fois que tu seras validée il nous faudra un lien.   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 16:55
Hihi bon je sens qu'il faut que je vous réponde, même si j'ai pas tout à fait fini encore.
Je vous remercie donc tous de votre chaleureux accueil et je suis ravie d'aider Haldir heu..des compatriotes à se sentir moins seuls !

Je suis moi même totalement fane de Rachel -d'ou le choix ouais- et puis est-ce qu'elle est pas top dans le Portrait de Dorian Gray ?

Quand au Lien Tauriel je dis oui et douze fois oui, d'ailleurs si tu as déjà des idées on peu trouver un terrain d'entente !

encore merci à vous et au plaisir de rp avec heu ...eh bien chacun d'entre vous je dois dire !
Revenir en haut Aller en bas

Minion en quête de pouvoir
Royaume : Erebor
Localisation : Parmi les ombres
Amour Gloire et Beauté : Dévouée aux dieux
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Wild Heart; fassylover; tumblr
FT. : Jessica Parker-Kennedy
Date d'inscription : 02/03/2014
Messages : 623
Date de naissance : 28/07/1995
Age : 22
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 18:16
Contente de voir que tu as trouvé ton perso   Et quel perso !
Bienvenue officiellement et bonne chance pour ta fiche :v:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 19:12
Bienvenue! ^^
Revenir en haut Aller en bas

Minion en quête de pouvoir
Royaume : Imladris
Localisation : Imladris
Copyright : Sweetie Plum
FT. : Google
Date d'inscription : 03/03/2014
Messages : 260
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 21:52
Bienvenue ! *-*
Une elfe de lorien trop bien ma Galadriel va être contente !


« Il ne reviendra pas sur cette terre. Son destin est loin d’être accompli, et il tombera, mais ce ne sera pas la main d’un Homme qui l’abattra. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 21:57
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : ...C'est compliqué ?
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : avatar ladybeard/indis, darkparadise pour le code sign
FT. : Richard Armitage
Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 2969
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   Ven 18 Avr - 22:03

Elle est chouette cette elfette ( Thorin grogne que les elfes c'est jamais chou, mais il ne faut pas l'écouter ) en tous cas j'aime beaucoup le perso        :v:  :amour: 
( par contre fais gaffe : à la troisième personne la majorité des verbes prennent un t  :lala: )
Tu es validé(e), félicitations  !
Maintenant tu peux te jeter dans l'aventure, mais il y a quelques petites étapes qu'il vaut mieux suivre :
Pense à réserver ton avatar ici à moins que tu aies un jumeau caché, bien évidemment. Ensuite, il est temps d'aller chercher des camarades d'aventure et des dragons à tuer dans la partie des liens et rps !
S'il te manque un ami, une famille, tu peux aller créer un scénario ici ( et réserver son avatar dans le bottin au passage )
Flood et rp t'attendent avec impatience ! Ravi de t'avoir parmi nous, amuse toi bien  


I have to wear my crown in my heart, not on my head.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth   
Revenir en haut Aller en bas
 

"Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» "Levant les yeux vers le ciel, je regarde la pluie qui tombe et je pense à ma terre Natale" || Galbereth
» [CIMETIERE] - L'escalier vers le Ciel.
» MISHA → j'ai toujours regardé vers le ciel. La liberté se trouvait tout là-haut. (ec)
» Élévation a la prêtrise des clercs Amadeus0 & Brennach
» Balade nocturne - PV (terminé)





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Drink like friendly dwarves :: You're going on an adventure :: En compagnie du Balrog-