Partagez | 
 

When I close my eyes, I see darkness ~ Isenthon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: When I close my eyes, I see darkness ~ Isenthon    Jeu 20 Mar - 4:54

crédit

Isenthon


ft. Christopher Eccleston

Qui êtes-vous ?

Race : Elfe – The Wanderers
Alignement : Dark
Emploi : Chef des armées de Saroumane
Royaume : La Lorien, puis Isengard
Âge : 2800 ans
Orientation : Hétérosexuelle
Statut : Célibataire
Arme : Épée
Niveau : Moyen ++




«La vie est longue et intarissable, ma chère, vous flétrirez à travers le temps, mais moi je ne ternirai pas. Si seulement vous saviez ce qui vous attend… »

Don’t be afraid, embrace darkness…

J’ai observé le mal de près, je l’ai vu et entendu, murmure disgracieux à mon oreille. Mon regard a pénétré l’obscurité, les sombres abysses du Mordor et mon esprit n’en est pas retourné indemne. On dit que la curiosité est un vil défaut, cela est tristement bien véridique, mais c’est cette curiosité même qui me pousse encore aujourd’hui à emprunter le chemin sinueux dans lequel je suis tombé il y a quelques années de cela. La corruption a noircie ma peau, mon regard, ne laissant plus que dans mes pupilles de glace qu’une vague lueur de ce que j’étais avant, âme a jamais dérobée, brisée et disséminée par l’aliénation. Je suis passé maître dans l’art de dissimuler, voilé par le mensonge dont sont teintées chacune de mes paroles, de mes perfides mots. À vos yeux je passerai sous le rôle de la victime, celui à qui la main a été forcée et dont la peur le garde prisonnier de ses chaines. Bien qu’il n’en soit rien, il me faut conserver ma couverture et la pitié est un sentiment fort facile à éveiller chez autrui, surtout lorsque ceux-ci vous ont connu auparavant. La fragilité, je sais la manier à mon avantage, un être froissé par la douleur et ses illusions, à jamais tourmenté par ce qu’il a perçu dans les noirs abîmes du mal. Vous ne verrez nullement venir la lame de mon épée, pas avant qu’elle n’ait transpercé votre poitrine, au niveau du cœur et, seulement là, comprendrez-vous la terrible erreur que vous aurez commise.

Come with me, I’ll show you the end of time…

La peur, si primaire et pourtant si forte, sensation déroutante qui embrouille l’esprit et paralyse le corps tel un poison. Elle m’abrite, parasite belliqueux qui se nourrie de mes angoisses et qui persiste malgré ma volonté, dévorant mes lueurs d’espoir dès qu’elles pointent le bout de leur nez. Ma gorge se resserre face à l’inévitable, devant l’obscurité opaque de mes cauchemars, les délires d’une conscience dérangée par ses tourments. Et si tout cela n’était qu’une route vaine de tout aboutissement ? Vaut-elle la chandelle de risquer tout ce que l’on possède pour quelques désirs démentiels ? Une part de moi aspire à y croire avec ferveur, mais une seconde me retient, craintive, me sommant de tout arrêter, de chercher pour de l’aide. Mais m’aiderait-on vraiment ? Après avoir erré si loin sur cette chaussée hors des sentiers battus sans étoile, ni lune, aveugle de tout repère, faire marche arrière est-il possible ? Pourrais-je retrouver mon chemin ? Un mur s’érige derrière moi à chaque pas qui me fait progresser vers une fin incertaine, mais ô combien tentatrice. L’hésitation parvient parfois à me gagner, me faisant douter de mes aspirations et de mes buts. Il me vient même à croire que je devrais inciter Saroumane à se remettre entre les mains de Gandalf et de Galadriel, tout délaisser avant qu’il ne soit trop tard, s’il ne l’est pas déjà. Pourtant, mon esprit finit toujours par écarter cette possibilité, la fin m’apparait beaucoup trop irrésistible pour tout abandonner maintenant. Advienne que pourra.



Qui êtes-vous vraiment ?


❧ Pseudo : Pheobe
❧ Age : 22 ans
❧ Comment avez vous connu le forum ? : DC d'Elrond
❧ Des remarques ? : Noon
❧ Fréquence de connexion : 5/7
❧ Code règlement : Je connais déjà le règlement et j'ai honnêtement la flemme d'aller le rechercher xD

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: When I close my eyes, I see darkness ~ Isenthon    Jeu 20 Mar - 4:55


Que faisiez-vous pendant que les nains reprenaient la Montagne Solitaire et que Smaug piquait sa crise ?  



J’étais à Isengard, gérant les lieux en l’absence de Saroumane qui a cette période œuvrait contre le retour de Sauron. Le mal ne courait pas encore dans mes veines, vierges de mes expériences et de ma curiosité. Bien que mon nez était plongé dans les livres, ce n’était là que pure innocence, pas encore entachée par la corruption. Un temps révolu aujourd’hui, c’était les belles années.

Avez-vous fait les frais des araignées ou des orcs ?



Si j’en aie fait le frais ? Bien entendu, ces créatures stupides et ignobles m’ont enlevé mes parents alors que je n’étais qu’un jeune elfe. Voilà pourtant aujourd’hui que je les côtoie comme s’ils étaient des miens, les commandants d’une main de fer et parlant leur langage. Une part d’eux est en moi maintenant, défigurant mon visage, cicatrice permanente de ces expériences folles.

Le nécromancien, ça vous dit quelque chose ? Que savez-vous de lui et de son retour ?



Ce que je sais sur lui, bien peu. De son retour, c’est tout autre chose en revanche. Sa présence m’est omniprésente, une conscience seconde à la mienne et sa voix résonne à mes oreilles par moment, me guidant sur ma route escarpée. Il est cette sombre ombre que j’aperçois dans l’obscurité et qui m’incite à m’y enfoncer davantage, détruisant tout doute pouvant m’assaillir et m’empêcher de progresser.  

Votre histoire



Le jour de ma naissance remonte au tout début du Premier Âge, il y a de cela deux milles huit cent ans. Naquis au sein de La Lorien, royaume chèrement protégé par Dame Galadriel et Lord Celeborn, ma vie fut toujours particulièrement tranquille dans cette forêt. La mal rongeait les montages autour, mais jamais n’entrait sur ce territoire. Le premier millénaire de ma vie ne fut marqué que par une seule chose, un événement qui a changé ce que j’étais depuis mes fondations. Je ne devais avoir que quelques années, encore enfant à l’époque, lorsque mes parents et moi fîmes un voyage entre Vert-Bois-Le-Grand et la Lorien. Mon père était de racine Sindar et quelques membres de sa famille vivaient à Mirkwood, les visites étaient fréquentes et les déplacements nombreux entre les deux royaumes elfiques. Néanmoins, sur notre route de retour durant l’un de ces voyages, alors que nous étions près de la forêt qui m’avait vu naître, nous fûmes attaqués par quelques orcs d’un groupe errant qui passait par là. Je ne dois la vie qu’à ma mère qui m’a recouvert de son corps pour me protéger pendant que mon père tentait de combattre pour notre survie. Mes parents périrent durant cette attaque, mais grâce à l’intervention de gardes de la Lorien qui avait perçu le danger depuis la forêt, je fus rescapé in extrémis, bien que trop tard à mon goût. Quelque chose s’est brisé en moi ce jour-là, un sentiment qui s’est envolé et n’est jamais revenu depuis. Je n’ai jamais plus été le même. Et vouai dès cet instant, une haine profonde pour ces orcs et tous autres partisans de Sauron. Ironie du sort, lorsqu’on sait la suite.

Pris dès lors sous la tutelle de Galadriel et de Celeborn, ils ont eu l’immense bonté de prendre soin de moi, même si je n’ai jamais su les considérer comme des parents. Je fus mu par une solitude grandissante durant les années qui suivirent. Ne trouvant refuge que dans les livres et me défoulant au maniement de l’épée, une personne cependant sut me détourner de cette bulle que je m’étais bâti contre le monde qui m’entourait. Un jeune elfe avec lequel je me liai d’amitié et à défaut du lien de sang, vins à le considérer comme un frère de cœur. Haldir, de son nom, sans doute l’unique personne à ce jour capable de faire s’effondrer mes certitudes. Raison pour laquelle j’ai dû couper  brusquement nos correspondances et parce que je ne saurais quoi lui dire advenant notre rencontre.

Cela m’amène à la première fois où j’ai rencontré Saroumane, lors de l’arrivée des Istari en Terre du Milieu. Lorsqu’il mit pied à la Lorien, Galadriel m’introduit à celui-ci, espérant me faire sortir de mon isolationnisme. Cela a fonctionné, en un certain sens, mais n’a sans doute pas eu l’effet escompté au départ. Moi et le magicien blanc nous liâmes alors d’amitié et ce fut à ses côtés que je partis fonder Isengard. Le but premier était tout d’abord de protéger le Rohan et le Gondor contre la force grandissante de Sauron, perspective qui me réjouissait alors. Pour mieux combattre le nécromancien, mon ami et maître commença à l’espionner à travers une boule de cristal pour observer les faits et gestes du Mordor. Initiative  qui, si paraissait brillante, s’était avérée en réalité bien plus dangereuse que prévu. À travers cet espionnage vint la tentation, le chemin facile, et lorsque Saroumane sombra, je tombai aussi avec lui dans cette chute. Ce ne fut que le début d’un long dérapage et d’une descente éminente vers les enfers.

Rapidement vinrent les expériences sur les orcs. Ces êtres ignobles qui m’avaient volé mes parents que je méprisais par chaque fibre de mon corps me côtoyaient maintenant et m’obéissaient. Ne vous détrompez pas cependant, je les hais toujours autant et je leur rends bien, sauf que cette fois, ils n’ont rien à dire, puisque je suis leur chef. Nous fîmes nombreuses expérimentations sur eux, tentant de mêler humain et orc, puis, elfe et orc. Évidemment, le seul elfe à disposition était moi et je n’hésitai pas une seule seconde à servir de cobaye, malgré ma haine à leur égard. Ma curiosité était plus forte que tout et, de toute manière, mon esprit n’était plus sain en lui-même. Ma chute vers l’obscurité s’était chargée d’annihiler le peu d’équilibre résiduel de ma personnalité. Je ne garde que très peu de souvenirs de ma transformation, la douleur a cette façon d’effacer les évènements qui s’y relient, ne laissant que des morceaux flous et incomplets. Ce que je sais, c’est que lorsque j’ai rouvert les yeux, mon apparence en était pour toujours altérée. Ma chevelure blonde avait virée au blanc, mes yeux bleus étaient devenus aussi froid que la glace, le blanc de l’œil virant au noir. Ma peau était plus pâle que la neige d’hiver et la moitié droite de mon visage était noircie, défigurée. L’expérience n’avait pas aussi bien fonctionnée que prévue, j’étais en moi-même quelque chose d’autre. Je n’étais plus un elfe, mais pas non plus un orc, un hybride étrange entre les deux, bien que les racines premières des orcs descendent des elfes. Dès lors, je coupai tous liens avec la Lorien, me camouflant derrière le capuchon de ma cape pour sortir. La nuit est devenue mon amie, m’accoutumant à la vie nocturne compte tenu qu’il n’est pas rare que je voyage avec des orcs. En toute vérité, le soleil me parait aujourd’hui agressant, plus qu’à l’époque. Alors, mes voyages se font principalement sous les lueurs de la lune par commodité. Je vis dans l’ombre, errant autour d’Isengard ou ailleurs en Terre du Milieu selon la demande de Saroumane. L’obscurité m’enveloppe et je la répands sur mon passage.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: When I close my eyes, I see darkness ~ Isenthon    Jeu 20 Mar - 7:30
Re bienvenue :D
Elrond/Isenthon ,t'es pas aux antipodes l'un de l'autre non (a) *sort avec un coup de pied dans le luc*
plus sérieusement, j'aime deja le perso *-* (et Eccleston quoi)
Revenir en haut Aller en bas

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: When I close my eyes, I see darkness ~ Isenthon    Jeu 20 Mar - 7:32
Rebienvenuuuee +w+

*awai la classe quand même owo*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice
Royaume : Mirkwood
Localisation : Vert Bois Le Grand retrouve de son éclat d'antan
Amour Gloire et Beauté : Compagnon d'Enelye
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : panda vador
FT. : Lee Pace
Date d'inscription : 16/02/2014
Messages : 2611
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: When I close my eyes, I see darkness ~ Isenthon    Jeu 20 Mar - 7:36
Punaise...ça c'est du personnage   
Maléfiqueeee    
Rebienvenue avec ce vilain qui en jette    



Such is the nature of evil, in time all foul things come forth!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Graphiste
Royaume : Mirkwood
Localisation : Mirkwood
Amour Gloire et Beauté : Mariée à Thranduil
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Moony ; Tumblr ; Broken (Seether)
FT. : Anna Speckhart
Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 739
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: When I close my eyes, I see darkness ~ Isenthon    Jeu 20 Mar - 9:23
Re-welcome

+1 pour Gaby, la classe quoi O_O !


It has been a long time
© .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Minion en quête de pouvoir
Royaume : Erebor
Localisation : Parmi les ombres
Amour Gloire et Beauté : Dévouée aux dieux
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Wild Heart; fassylover; tumblr
FT. : Jessica Parker-Kennedy
Date d'inscription : 02/03/2014
Messages : 623
Date de naissance : 28/07/1995
Age : 22
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: When I close my eyes, I see darkness ~ Isenthon    Jeu 20 Mar - 10:20
Iseeeeeeeen  
Rebienvenuue  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : ...C'est compliqué ?
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : avatar ladybeard/indis, darkparadise pour le code sign
FT. : Richard Armitage
Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 2969
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: When I close my eyes, I see darkness ~ Isenthon    Jeu 20 Mar - 10:23

HAN ça c'est de la belle fiche comme je les aime   J"adore ce que tu en as fait, c'est parfait et j'ai hâte de voir ce que ça va donner en rp     

Tu es validé(e), félicitations !
Maintenant tu peux te jeter dans l'aventure, mais il y a quelques petites étapes qu'il vaut mieux suivre :
Pense à réserver ton avatar ici à moins que tu aies un jumeau caché, bien évidemment. Ensuite, il est temps d'aller chercher des camarades d'aventure et des dragons à tuer dans la partie des liens et rps !
S'il te manque un ami, une famille, tu peux aller créer un scénario ici ( et réserver son avatar dans le bottin au passage )
Flood et rp t'attendent avec impatience ! Ravi de t'avoir parmi nous, amuse toi bien


I have to wear my crown in my heart, not on my head.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: When I close my eyes, I see darkness ~ Isenthon    Jeu 20 Mar - 12:31
Ella > C'est le but xD

Merci les gens
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: When I close my eyes, I see darkness ~ Isenthon    
Revenir en haut Aller en bas
 

When I close my eyes, I see darkness ~ Isenthon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Murakami Seishiro -- If I close my eyes, I can see you in the darkness.
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50
» Come together ▽ 23/05 | 17h20
» ARMAGEDON ☞ close my eyes.
» Elo - Close your eyes, take a breathe, count to three...





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Drink like friendly dwarves :: You're going on an adventure :: En compagnie du Balrog-