Partagez | 
 

Gaby ► & we will be back again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Gaby ► & we will be back again   Mer 7 Mai - 19:52
C'est beaaauu :amour:
J'adore le deuxième
Revenir en haut Aller en bas

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Gaby ► & we will be back again   Mer 7 Mai - 20:35
Elle est en mode "OMG je suis une fille ... Venez me sauveeer ;w;" :out:


Mais bref. Edit de 2h25, j'ai enfin réussit à gribouiller ce que je voulais.
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Gaby ► & we will be back again   Lun 2 Juin - 19:41
Je suis masochiste et psychopathe.
Quand le wifi merde, il m'arrive d'écrire sur word, avec quelques chansons me passant sous la main. Voici le résultat de ma dernière idée foireuse, j'aimerais avoir votre avis, peut-être pourrais-je la transposer en Rp par la suite :face:


❝ Memories ❞
www. The Paper Kites - Willow Tree March.
www. London Grammar - Nightcall

Je ferme les yeux et je laisse ma peine aller, sortir dans son entier. Bien plus douloureuse que le coup de poignard qui m’avait jadis transpercé. Mon monde s’étiole, la cathédrale s’est effondrée sous une caresse vive et poignante.
A genoux.
Les ligaments tranchés.
Pantin désarticulé.
Ramassée, recroquevillée.
Je dois ressembler à une misérable chose cassée, brisée dans sa totalité. Comment peut-on accepter que l’homme que l’on aime s’en est allé ? Qu’il vous a abandonné ? Que vous l’avez somme toute tué ?

Les larmes coulent, reflets d’un mugissement  muet de bête blessée. Secouée de sanglots, aucun son n’est pourtant perceptible, outre le frôlement de ma peau avec le sol poussiéreux.
Je rampe, jusqu’à atteindre celui qu’autrefois j’aimai, le regard flou, embué, l’âme à nue, cisaillée.

Desséchée, je bouge encore, je me débats dans ce vide effrayant.
Pauvre gamine.
J’affronte ma solitude prochaine, la refusant, tentant de la rejeter, lui hurlant des insanités. Qu’elle aille au diable. Elle. Son monde. Je la tuerais, je me vengerais, je viendrais chercher mon du dans son sang rouge et si vital.

Comment accepter un monde fait de mensonge lorsque le plus beau de tous s’en est allé ?

J’enfouis son nez contre son torse, son corps de guerrier inerte disloqué serré entre mes maigres bras, refusant de le lâcher. De son épiderme, encore chaud, s’échappe ce fluide tiède et collant, poisseux, qui se mêle à mes larmes faites d’eau salée et de poussières de sable. L’hémoglobine trace ses sillons dans la terre, l’abreuvant de mort, l’abreuvant de vie, tandis que j’étreins la mienne pour un ultime ballet sans un cri.
Je tremble. L’air, irrespirable, refuse de sortir de mes organes.  L’on me ramasse, je sens des bras musclés me tirer en arrière mais je me débats encore, tant que le manque d’air me fait suffoquer. Je m’accroche désespérément au corps torturé, mes lèvres gercées s’entre ouvrant pour laisser passer un gémissement de souffrance et de protestation au goût âcre. La migraine me prend, ainsi que la nausée. Non … NON ! Je voudrais le hurler. Que le monde sache quel est son destin, que tous puissent voir et contempler la vision d’une femme montant le peloton. Qu’ils s’abreuvent de ma misère.
Je n’ai plus de nom.

Ma vision se trouble encore, les amas de couleurs disparaissent dans la nuit, mes doigts relâchent leur prise en un ultime geste vain d’épuisement.
La mort le prend. Salement. Et autour de nous, le chaos qui se trouble. Une percée. Un dernier corps empalé. La douleur et la salvation tant recherchée.
… J’ai gagné. La bataille est terminée. J’ai … gagné.

Vraiment ?

Quelqu’un hurle. Je ne sais pas s’il s’agit du lointain écho de ma voix où de celle de l’homme qui m’enserre. Le temps s’est figé. Le monde tourne au ralenti sous mes yeux meurtris.
Ma tête est relevée, ramenée contre un poitrail sentant le cuir et la transpiration, les muscles et l’effort causé par toute cette malsaine tension. Du sang noir le couvre, entachant sa gloire, mais je n’ai pas d’importance pour ce détail nauséabond. Autour de nous, nos compagnons d’armes gisent, d’autres luttent pour survivre. Les fracas sont une agréable sourdine, mais mon temps à moi n’est plus, je n’ai plus ma place ici. Il m’a quitté. Il est parti. Et toute cette douceur m’entourant m’écœure à m’en faire vomir.
Ma voix retrouve son chemin sinueux dans ma gorge encombrée de bile. Mes larmes rongent ma peau effritée de plus belle et j’agrippe les mains calleuses qui me bercent comme si elles pouvaient changer le cours du destin. Je n’entends pas son rire. Il résonne comme un souvenir que l’on aimerait chasser de notre mémoire, s’accrochant, fort et vil. Mes yeux se ferment. J’ignore la douleur cuisant du sel qui mort le vif de mes  chairs, ma mémoire repassant en boucle la scène terrible.

Je suis à genoux. A genoux, dans la boue, trébuchant sur le cadavre de mes frères, manquant de me faire trancher par des lames meurtrières. Il se dresse au-devant, fort, fier, beau alors qu’il souffre le martyr. Un guerrier à l’âme humaine, un géant, mon ami, mon allié, mon amant, l’homme avec qui j’aimerais partager le reste du temps qui m’est imparti. Il partage ma vie depuis sept ans, et j’apprends encore à chaque seconde, avec l’émerveillement d’une enfant, la façon dont il se meut dans l’espace hostile, l’apprivoisant.
Il fait corps avec la terre qu’il foule. Elle le respecte en retour. Mais je ne veux plus rien voir. Le voile retombe.
Noir.

- Tes actes ont un prix que tôt ou tard il te faudra payer.

Lorsque je ferme les yeux, aujourd’hui encore, la scène est toujours aussi vive dans ma mémoire. Elle me brûle toujours, elle consume mes larmes, comme cette phrase insidieusement tatouée au fer dans mon âme. Sur ma peau, de ce jour ne reste que quelques mots, gravés à l’encre et dans les flammes, pour que je n’oublie pas. Chaque vie mêlée à la mienne. Chaque respiration de concert. Je ne vis que pour me soumettre, je ne vis que pour briser ces chaînes qui sont les miennes.
Une enfant perdue à la recherche de sa terre, à la recherche de ses frères, morts il y a pourtant de cela plusieurs millénaires.

Rodeuse.

Doux murmure. Douleur partielle.
J’étends les bras vers l’infinie plaine. Les cicatrices m’appartiennent. Ils sont la vision de ce monde que je traine. Jusqu’à ce que j’en crève, affalée, morte, ma tête détachée et bouffant la poussière. Jusqu’à ce que, enfin … j’en revienne.

- And we all still die. Me chantait-elle.

... And we all ... still die ...
That's all.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Gaby ► & we will be back again   Mer 18 Juin - 1:09
C'est tout zoli !   !!!
Je suis en retard, un peu, beaucoup. *sort*
Revenir en haut Aller en bas

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Gaby ► & we will be back again   Lun 23 Juin - 17:54
xD Merci.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Gaby ► & we will be back again   Lun 23 Juin - 19:15
J'adore ce que tu fais    
Revenir en haut Aller en bas

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Gaby ► & we will be back again   Ven 27 Juin - 0:57
Merci

Je cherche ma vieille pochette à gribouille. D'ici là je vous scannerais mes anciens dessins (et les nouveaux aussi).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Minion en quête de pouvoir
Royaume : Fornost
Localisation : En TdM
Copyright : Tumblr & Shadow
FT. : Russell Crowe
Date d'inscription : 12/07/2014
Messages : 260
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Gaby ► & we will be back again   Mar 5 Aoû - 15:10
je m'essaie à l'homme un peu

Bon. J'ai pas pas mal de bug (yeux trop écartés par exemple) mais pour un premier jet ... je suis plutôt contente. (Vous connaissiez la version minimoys, bah voilà la petite terreur devenu adulte :face: On dit bonjour au fils de Gaby ! )

Spoiler:
 

Et quand mon portable arrêtera de bug je pourrais vous poster les mini Lil' ewe




Life is a daily struggle ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Gaby ► & we will be back again   
Revenir en haut Aller en bas
 

Gaby ► & we will be back again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


 Sujets similaires

-
» Gaby ► & we will be back again
» Gaby c'est fini :) (I'm back !!!) [Terminé]
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Party like hobbits :: Flood :: Faire des ronds de fumée-