Partagez | 
 

Trouble vespéral [ft Hu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Administratrice
Royaume : Mirkwood
Localisation : Vert Bois Le Grand retrouve de son éclat d'antan
Amour Gloire et Beauté : Compagnon d'Enelye
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : panda vador
FT. : Lee Pace
Date d'inscription : 16/02/2014
Messages : 2611
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Trouble vespéral [ft Hu]    Sam 27 Aoû - 12:12



Emyn Duir. Trop longtemps, les sommets de la Forêt Noire furent siégés par les nervis de Sauron, de l’engeance d’Ungoliath à d’autres chimères nocives. Trop longtemps, la sylve s’enroba d’un parfum délétère, soumettant les elfes à l’impuissance, les forçant à cohabiter avec l’émule méphitique délaissée dans le sillage d'Annatar, quand ce dernier, jadis, élu domicile dans la cité de Dol Guldur.

Ce temps est aujourd’hui révolu. Près de quatre cuvées se sont diluées dans la palingénésie du royaume sylvestre. Depuis la purge de Dol Guldur et de l’immensité broussailleuse que représente Mirkwood, l’existence en son giron s’édulcorait d’une douceur pittoresque. Les paysages sous la cime, autrefois léchés d’une bave sépulcrale, chatoyaient sous l’exorde de pinceaux lumineux et se pâmaient dans la clarté safranée du crépuscule. Pourtant, l’auguste sentinelle percevait des dangers bien au-delà des frontières de son royaume. Une agitation croissante, disséminée dans le sein de leur chère patrie, la saisissant d’une traître poigne pour refouler l’idylle et la rendre hors d’atteinte.

Sur les sommets du mamelon tellurique flanqué d’une menue escorte en ses flancs, le flavescent suivait l’exode du seigneur Bard en ses terres, fléchissant à ses pensées, au souvenir d’un palabre sans litige que les deux seigneurs avaient tenu sur la croupe du dôme densément touffu juste avant que l’hélianthe n’entame sa descente au bout du monde. Des fables rassurantes soufflées par l’Est pour lénifier le cœur agité par l’anarchie graduelle qui se tenait à l’Ouest. Il fallait agir avant que les alliés d’Arda ne cèdent au marasme et ne deviennent les instruments d’un fiel dominant. Alors, depuis quelques matins, l’entreprise pour récupérer le Carrock prenait forme. Ses troupes étaient prêtes et lui, déterminé à dépouiller le voisinage de ces fallacieuses crapules.

« Mon Seigneur » Noyé dans le flux de ses pensées et oublieux de son environnement, un soubresaut ébarba l’antique monarque. Un elfe de sa soldatesque venait de faire irruption, la carne droite sous ses cuirasses et les globes dardés sur lui. Un battement de cils dorés invita l’intrus à délivrer son oraison. « Nous avons intercepté un individu à la lisière Est où la rivière sort de son embouchure. Un elfe du Soleil Levant…il demande à vous voir »  Voilà une affaire pour le moins singulière. Un elfe du désert ? Un habitant du royaume de Fang Yin ? De rares occasions qu’il eut à rencontrer ces immortels typés, intrigué, la curiosité famélique, il opina et glissa d’un ordre pontifiant à son fieffé dévot de lui amener le solliciteur. Ce dernier s’évanouit sous la crinière de jade et dans l’attente de rencontrer l’intriguant étranger,  Thranduil guigna ses deux topazes vers la luisance céleste qui annonçait sa mue quotidienne.  Une esquisse sublime qu’il ne souhaitait manquer et dont il ne se lassait jamais. La besogne d’Arien, cédant peu à peu place à l’éclosion vespérale guidée par Tirion. La valse synchronisée des deux maias qui, dressés dans la voûte, combinaient leurs talents à créer le jour et la nuit, à bord d’Anar, le vaisseau du Soleil et d’Isil, le vaisseau de la lune. La symbiose romanesque d’un fiévreux aspirant à satisfaire le feu de ses entrailles.

La patience s’étira en heures avant qu’il ne perçoive la présence de l’éclaireur, accompagné d’une créature qui abordait les caractéristiques de sa race. Un elfe, oui, mais avec son derme basané et ses mirettes étirées, l’inconnu affichait clairement les attraits du peuple de l’Est. Epiant humblement l’escouade le temps de l’escalade jusqu’à lui, il afficha risette curieuse  au séraphique voyageur « J’ai entendu dire que vous me cherchiez ? Je n’ai pourtant souvenance de votre visage. Vous êtes ? » Son timbre fredonnait sans hardiesse, plutôt enrobée d'une douceur inquisitrice, les calots rutilant d'une pétulance domestique.





Such is the nature of evil, in time all foul things come forth!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Minion en quête de pouvoir
Royaume : Une tribu nomade du Rhun, en alliance avec certaines cités
Localisation : Au Nord ou dans le Sud, à l'Ouest ou à l'Est du Rhun, peut-être ailleurs...
Amour Gloire et Beauté : Personne ne s'est encore manifesté pour que sa longue vie solitaire ne devienne une vie en couple.
I'm beautiful biatch, look at me : -
Copyright : -
FT. : Feng Shaofeng
Date d'inscription : 12/08/2016
Messages : 70
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Trouble vespéral [ft Hu]    Dim 11 Sep - 18:04

Trouble vespéral

Thranduil & Hu Wei

Une épidémie. A cause d'une épidémie qui avait touché son petit protégé qui se trouvait être la seule famille qui lui restait après les morts des générations de sa famille adoptive. Hu Wei avait promis qu'il protégerait l'enfant, quoi qu'il en coûte. Même si pour cela, il devait risquer sa vie et aller dans des endroits où il ne serait jamais allé auparavant. Par exemple, en dehors du Rhûn. Avec deux de ses hommes, il était parti depuis déjà trois jours du camp qu'il avait déposé avec sa tribu, le temps de trouver un moyen pour guérir ces derniers, y comprit Qin. Surtout lui, en fait.

Sur sa monture blanche de devant, et noir derrière, l'étalon sur lequel il s'était installé s'avançait prudemment dans une forêt qui s'assombrissait petit à petit au fur et à mesure qu'il progressait sur sa route. Il ignorait sur quoi, ou sur qui il allait tomber, mais était prêt à n'importe quoi pour trouver un remède et sauver les siens de l'épidémie. Car les peuples en dehors du Rhûn avaient des remèdes différents, Hu Wei se tournaient vers eux, espérant tomber sur des âmes charitables.

Alors qu'il avançait, ses oreilles fines et pointues entendirent un bruit se voulant discret. ou pas. Ce bruit provenant de loin qui se rapprochait. Dabord, ce fut flou, puis plus cela s'approchait, plus cela se multipliait. Des pas. Des hommes surement. Car Hu Wei savait que les pas de femmes seraient plus léger et moins lourd que cela. Restant méfiant, il faisait attention à ce qu'il se passait, que ce soit derrière lui, et devant lui.

A sa plus grande surprise, enfin... à moitié, il découvrit un groupe d'elfes. Certainement des gardes vu leurs habits ainsi que les armes qu'ils pointaient sur lui. Pourtant, cela n'affectait pas vraiment l'elfe qui avait un peu trop l'habitude d'avoir des armes pointés sur lui et ses hommes quand ils s'approchaient un peu trop de la cité de Huli. Il leva les mains, avec un petit sourire taquin malgré les raisons pour lesquelles il se trouvait ici. « J'ai l'impression que mon arrivée vous fait de l'effet. Baissez vos armes, je sais que je suis beau, mais de là à m'accorder autant d'importance. » avait-il dit d'un air amusé avant qu'on ne lui colle une flèche sous le cou. Il eut le droit à un interrogatoire où il n'avait pu s'empêcher de sortir à celui qui lui posait les questions « je te plais ? » suivit d'un clin d'oeil pour se moquer de lui. Mais il avait fini par prendre son sérieux et leur expliquer ce qu'il cherchait réellement. Un remède. Un remède contre une épidémie qui attaquait sa tribu. Leur détaillant l'État de ses hommes, ceux qui étaient malades dans le Rhûn. Ceci fit que l'un d'eux parti pour aller demander audiance à leur majesté « Thranduil » si Hu Wei avait bel et bien entendu le nom. Parès un long moment d'attente, cessant de compter les minutes et les heures, l'Elfe revint et laissant ses hommes ici, pour pouvoir être seul à parler de la situation. Hu Wei suivi les elfes de cette forêt.

Il comprenait pourquoi l'autre avait mit longtemps avant de revenir le chercher, puisque la marche fut longue avant qu'il ne rentre avec les gardes à l'intérieur. Dès qu'il fut à l'intérieur, son regard croisait celui d'un elfe qui semblait briller dans la grande salle alors qu'Hu Wei s'avançait calmement jusqu'à lui. Une fois assez proche, il avait attendu que ce grand elfe prenne la parole avant de lui répondre avec politesse. Il n'allait tout de même pas lui répondre comme il l'avait fait plus tôt pour narguer un peu les gardes. « Il est compréhensible que vous n'ayez jamais vu mon visage, car il s'agit de la première fois que nos routes de croisent. » commençait-il par dire avant d'en venir au sujet le plus important. « Ma tribu est tombé malade. Une épidémie dont nous n'avions pu trouver de remède sur nos terres, ce pourquoi je me suis aventurer sur votre territoire. Les bras de mes hommes sont tâchés de rouge couleur sang. Ils perdent du sang à partir de ces tâches, et je n'ai pu trouver de remède. ». Il s'agenouilla devant l'Elfe, se baissant très bas pour lui dire ceci « mes hommes ont besoin d'aide » attendant ainsi la réponse.

DEV NERD GIRL




   
Invité, écoutes-moi
Au loin, je regarde les oiseaux. Eux, ils sont libre de voler où qu'ils veuillent, n'importe quand. Moi, je garde les pieds sur terre, coincé sur le sol, rêvant un jour de m'envoler vers la liberté. Et quand il pète, il trou son slip...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Trouble vespéral [ft Hu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» L'Histoire de Trouble or Misery .
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]
» Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Rhovanion :: La Forêt Noire :: Emyn Duir-