Partagez | 
 

I'm yours if you want me | ft. Fang Yin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Fondatrice
Royaume : Lorien
Copyright : Lya & Tumblr
FT. : Toby Regbo
Date d'inscription : 20/03/2015
Messages : 78
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: I'm yours if you want me | ft. Fang Yin   Mer 27 Juil - 14:41
Titre du rp

▲ Statut du sujet :Privé (ft. Fang Yin :amour: )
▲ Date du rp : Présent
▲ Météo : Il fait beau
▲ Moment de la journée : la mi-journée
▲ Balrog invité au barbecue : Nan








« I'm yours if you want me »

So I told you so, wanted you to know
We’ve just one life to live
And I told you all my dreams and fears
And you looked at me and your eyes filled with tears
And you said those three words I’d been waiting for
You became a part of me

You’re Mine, For Life, And I’ll be by your side
We are entwined, You’re mine, for life,
Hold me until we die, I’m yours and you are mine
I’m yours, You’re mine, I’m Yours, You’re Mine


La vue, par la fenêtre, était magnifique. Le cadre apaisant. Il s’était passé de longues semaines depuis son enlèvement, puis son sauvetage, ses journées en mer et, enfin, son débarquement. On l’avait emmené en Orient, il y a quelques temps ; chez la mère de Nix, la très vénérable – et tigresse de peu de vertu mais passons – capitaine pirate du navire qui l’avait sauvé. Après, donc, des semaines en mer à se demander s’il reverrait un jour la terre ferme et la civilité, il avait fini à Ming Yue, dans le Rhûn. Une magnifique cité, dirigée par une magnifique reine. Et Silaën ne pouvait empêcher ses mains de trembler.

Dès qu’il avait posé ses yeux sur elle… Elle brillait, à ses yeux. Il en avait été bouche-bée : une beauté renversante, et une aura… Elle avait une aura, quelque chose qui l’appelait, qui l’attirait. Quelque chose qu’il ressentait au plus profond de lui et qu’il n’avait jamais ressenti jusqu’alors. Subjugué, il ne pouvait s’empêcher de l’admirer. Ses cheveux, ses yeux, ce visage qui recelait bien des secrets tandis qu’il était un livre ouvert… Fang le hantait. Il ne pouvait s’empêchait de penser à elle, de la chercher du regard, de vouloir lui plaire. Et pourtant… Pourtant, avait-il une seule chance auprès d’elle ? Elle semblait avoir été déjà mariée. Non pardon – elle avait dû l’être, certainement. A la manière elfique, du moins, sinon Nix ne pouvait être son enfant. Il le voyait, sans avoir besoin de connaître son lien de parenté avec la capitaine pirate. Un voile sombre glissait, parfois, sur son fin visage elfique lorsqu’il y pensait.

En proie à ces sentiments inconnus jusqu’alors, il avait tenté de chercher. Et ce que cela pouvait signifier, n’osant voir l’évidence même, et le moyen d’y remédier. Les attentions qu’elle avait à son égard ne résultaient certainement que des codes de leur civilisation raffinée. Il fallait croire aux contes de fée pour oser espérer quoi que ce soit de plus. Silaën en perdait le sommeil – pas que cela ne le dérange réellement, les elfes ne dormant pas vraiment. Disons qu’il avait perdu la faculté de se reposer ; il lui semblait qu’il ne pouvait jamais cesser de penser – à elle, la plupart du temps –, qu’il ne pouvait jamais cesser de réfléchir.

L’évidence n’a pourtant pas mis longtemps à s’offrir à lui ; il s’agissait de son âme-sœur. Il en était intimement persuadé. Il le savait, chaque parcelle de son corps le lui hurlait. Silaën se souvenait des paroles de sa chère mère, Galadriel. Elle lui avait parlé de tout cela. Il s’agissait d’une de ces occasions à côté de laquelle, si on la trouve, on ne devait pas passer. Et pourtant, impressionné par la Dame qui régnait et sur Ming Yue et sur son cœur, il n’osait aller lui parler de ses sentiments. Il ne désirait pas l’importuner et, loin de se douter qu’elle avait un don d’empathie hérité de son père elfe, il craignait qu’elle ne se rende pas compte de ce qu’ils étaient l’un pour l’autre et qu’elle ne le rejette.

C’est pour cela qu’il avait laissé plusieurs longs jours s’écouler, voire semaine – il avait perdu le compte - avant de prendre sa décision. Il ne pouvait de toute manière pas abuser de son hospitalité. Autant faire le choix de partir, ou de lui dire ce qu’il avait sur le cœur depuis si longtemps. Si Silaën n’était pas l’un de ces elfes droit et fermés qu’on semblait avoir l’habitude de voir, ses manières raffinées le retenait de trop s’épancher dans son amour subit pour la magnifique Fang. Subit, et éternel… Mais il savait que s’il la laisser lui échapper, il en pâtirait et le regretterait toute sa vie. Et les Valars savent à quel point une vie elfique peut-être longue. Silaën avait pris sa décision et, debout face aux fenêtres du palais, ses mains tremblaient.

Il avançait, lentement, tendu, dans les couloirs, accompagné par l’une des servantes. Le jeune elfe avait eu l’audace de demander un entretien privé avec la « Reine Sorcière », à laquelle on le menait à présent. Avait-il bien fait ? Sa mère serait-elle fière de lui ou, au contraire, déçu ? Avant d’entrer dans la salle, il avait pris le temps de calmer sa respiration – de se calmer tout court. Pourtant, la voir le renversa à nouveau, comme à chaque fois. Elle semblait à la fois si proche, et si loin. Inatteignable…

« Ma Dame... » fit-il d’une voix douce en se penchant légèrement, pour s’incliner. « Je suis sincèrement désolé de vous importuner, et je veux que vous sachiez que ce n’est là absolument pas mon but… » Il hésitait. Ses joues se coloraient-elles ? Il n’espérait pas, de quoi aurait-il l’air. « Je désirai… M’entretenir, avec vous. Si vous le permettez. Et si vous permettez mon audace… »

Il se redressa en lui adressant un léger sourire, préférant attendre l’accord de la belle avant de continuer. De livrer, si elle le lui permettait, ce qui pesait sur son cœur – sur son âme.


HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


On my way

Tell everybody I'm on my way New friends and new places to see With blue skies ahead yes I'm on my way And there's nowhere else that I'd rather be. Tell everybody I'm on my way And I'm loving every step I take With the sun beating down yes I'm on my way And I can't keep this smile off my face, 'Cause there's nothing like seeing each other again No matter what the distance between And the stories that we tell will make you smile Oh it really lifts my heart !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice
Royaume : Cité de Ming Yue ♦ Rhûn
Localisation : Sa cité
Amour Gloire et Beauté : Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : (c) Grimmy & Tumblr
FT. : Fan Bingbing
Date d'inscription : 24/03/2015
Messages : 67
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: I'm yours if you want me | ft. Fang Yin   Sam 3 Sep - 16:17


   

I'm yours if you want me

   
All I want is keeping you with me, and I would give all I have if you ask me to

    Les préoccupations ne manquaient pas, à Ming Yue. Je ne gérais certes pas les affaires les plus modestes, déléguant volontiers ces tâches secondaires aux membres de mon conseil, mais en ce qui concernait tout le reste... Eh bien, tout le reste était de mon ressort. Surtout ce qui touchait de près ou de loin à la politique extérieure. Ces derniers temps, il devenait de plus en plus difficile de maintenir les apparences... Le bruit courait à travers tout le Rhûn que bientôt, Sauron enverrait des émissaires parcourir nos contrées pour intimer aux différents souverains et chefs de tribus de rassembler leurs troupes, en vue d'une attaque sur les terres de l'Ouest. Soucieuse mais pas moins prudente, je ne pouvais que guetter le meilleur moment pour révéler nos véritables intentions... Même si, et je ne le savais que trop bien, cette opposition farouche aux armées du Mordor risquait de nous coûter cher. Très cher. Ma cité se trouvait si proche du nord de l'Ephel Duath... Les conseillers s'inquiétaient de plus en plus, eux aussi. Certains commençaient à proposer d'évacuer les civils, de les envoyer plus loin dans le Rhûn, là où personne ne pourrait les atteindre. Je savais que mon devoir, en tant que reine, était de protéger mon peuple, mais les envoyer à la mort dans les contrées sauvages, au coeur de la jungle humide ou des steppes gelées ? Non. Nous trouverions mieux. Il le fallait.

Cependant, toutes ces sombres pensées paraissaient s'éclipser quand je posais les yeux sur Silaën. Il y avait en lui quelque chose d'étrangement apaisant, que je n'avais jamais trouvé chez qui que ce soit que j'ai pu croiser au cours de mon existence. Etait-ce son doux sourire, l'éclat qui luisait dans ses yeux, la façon qu'il avait de se mouvoir, l'intonation de sa voix quand il s'adressait à moi ? Il me paraissait presque trop précieux, trop fragile pour vivre dans un pays aussi rude que pouvait l'être le Rhûn. Mais peut-être ne devrais-je pas le juger sur les apparences, peut-être était-il plus solide qu'il n'en avait l'air. Après tout, il avait bien réussi à s'en sortir jusqu'ici, si loin de la Lothlorien. Définitivement, il était capable d'une grande adaptabilité, et le sous-estimer aurait été une grave erreur de ma part.

Malgré tout... Je commençais à douter de la légitimité de mes propres désirs. Car même si grâce à mon empathie j'étais en mesure de savoir que Silaën me portait une affection certaine, qu'il taisait pour une obscure raison, je craignais d'agir par pur égoïsme. Ming Yue se trouvait si loin de la Lorien et de sa famille... Qui étais-je, au juste, pour lui demander de tout quitter pour rester à mes côtés ? S'il gardait le silence, peut-être était-ce car il jugeait plus raisonnable de tourner le dos à ces sentiments, de les ignorer, pour retourner à une vie plus posée, moins compliquée. Malheureusement, mon don ne me permettait pas de pouvoir lire dans les pensées.
Alors quand on m'apprit que Silaën demandait une audience privée, je dois avouer que j'ai été prise au dépourvu. Est-ce qu'il estimait avoir suffisamment perdu son temps dans nos contrées, et avait finalement décidé de s'en retourner chez Galadriel ? L'ignorance me torturait presque littéralement.

Vêtue élégamment tout en restant relativement sobre, ma longue chevelure blanche laissée lâchée dans mon dos bien que j'ai noué en arrière les premières mèches pour éviter qu'elles ne tombent devant mon visage, j'attendais qu'entre l'Elfe de la Lorien. J'avais écarté mes doutes et mes interrogations pour le moment, consciente que ça ne risquait que de m'encombrer l'esprit inutilement.
Quand il se présenta, s'inclinant légèrement pour me saluer, je lui répondis d'un hochement de tête appuyé.

« Je suis sincèrement désolé de vous importuner, et je veux que vous sachiez que ce n’est là absolument pas mon but… Je désirai… M’entretenir, avec vous. Si vous le permettez. Et si vous permettez mon audace… »

D'un geste de la main, je congédiai la servante qui l'avait conduit jusqu'ici. Quand elle fut sortie, je descendis les quelques marches sur lesquelles j'étais postée, pour me rapprocher de lui, sans pour autant enfreindre une quelconque règle de bienséance.

- Vous ne me dérangez jamais. Vous êtes ici un invité d'honneur, aussi longtemps que durera votre séjour parmi nous. Sentez-vous libre de vous exprimer comme bon vous semble.

La confusion des émotions que je sentais émaner de Silaën ne m'aidait pas réellement à conserver un visage composé, comme j'en avais l'habitude. Aussi me permis-je de lui adresser un léger sourire, que j'aurais voulu qu'il perçoive comme rassurant. Peut-être aussi comme une invitation à l'honnêteté.
   
.SHADOW
   


« Break their hold coz I won't be controlled, They can't keep their chains on me, When the truth has set me free, This is how it feels when you take your life back, This is how it feels when you finally fight back, When life pushes me I push harder, What doesn't kill me makes me stronger, No not gonna die tonight, We're gonna stand and fight forever, No not gonna die tonight, We're gonna fight for us together, No we're not gonna die tonight »

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I'm yours if you want me | ft. Fang Yin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» [Photoshop] Final Fantasy - Fang
» Carte de Terre de Fangh
» Wild Fang
» Présentation de Fang
» DOA : Dead or Alive /!\





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Out of the path there are monsters :: Terres de l'Est :: Royaume de Fang Yin-