Partagez | 
 

Cuthalion || Come back to me, my love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Minion en quête de pouvoir
Royaume : Harad
Localisation : Derrière toi :face:
Amour Gloire et Beauté : Célibataire, ex-fiancé d'Enetari, a de nombreux amant(e)s
Copyright : Tumblr
FT. : Alexander Skarsgard
Date d'inscription : 31/05/2015
Messages : 19
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Cuthalion || Come back to me, my love   Sam 12 Sep - 22:44



Feat. Alexander Skarsgård ; Crédit à TUMBLR
Cuthalion





Qui êtes-vous ?

▲ Race : Elfe; groupe Wanderers
▲ Alignement : Dark. Je soutiens Sauron de manière tout à fait officielle, cependant officieusement je préfère gérer mes propres intérêts et j'ai bien l'intention de le détrôner dès que l'occasion se présentera.
▲ Emploi : Roi des voleurs et grand maître de la guilde d'orient. Cependant, étant le futur souverain incontesté de la Terre du Milieu, vous pouvez me nommer Maître.
▲ Royaume : Harad.
▲ Âge : 7300 ans et toujours aussi bien foutu.
▲ Orientation sexuelle : Enetarisexuel, mais cela peu le savent. Je me montre avec autant d'hommes que de femmes - après tout les plaisirs de la chair sont les mêmes - considérez moi comme Bisexuel.
▲Statut : Ex-fiancé de celle qui se fait désormais nommer Furie (ma future reine par ailleurs, qu'elle le veuille ou non). Officiellement célibataire, bien que je possède (c'est bel et bien le mot) une multitude d’amants.
▲ Arme : masse d’arme et épée, bien qu'une fourchette me suffise pour vous faire hurler de douleur.
▲Niveau: expert en tous points : torture lente et rapide, sexe, drogue, alcool, complots, ... Tout ce qui en soit est souvent réprimé par les moeurs des miens en temps habituel.

Charismatique. C'est le premier mot qui vous viendrait en tête si vous le croisiez au hasard d'une ruelle mal famée d'Harad comme au détour d'une colonne de l'un des somptueux palais. Beaucoup d'elfes possèdent ce port princier et son maintient droit, noble et fier, mais Cuthalion en a fait sa véritable marque de fabrique – et cela se voit au premier regard que vous lui jetez. Il aime faire de l'effet, charmer d'un sourire, avoir le monde à ses pieds et savoir qu'il est respecté et – plus que tout – craint par ceux qui le servent. Pis encore, il aime savoir et voir l'effet qu'il produit, et fera donc tout pour se faire remarquer d'une façon ou d'une autre, quitte à agacer, horripilé ou horrifier jusqu'à ce que ...
Mais pour arriver à ses fins, pour que vous vous prosterniez à ses pieds, il se doit évidemment d'être un véritable gentleman. Charmer pour mieux tromper, voilà son plan diabolique : et il réussit, ce bougre. Cet elfe est l'un des plus retord que la Terre du Milieu ait pu voir à ce jour, et certainement l'un des plus dangereux – oui, il aime s'en vanter en privé. Gentleman, curieux, passionné et romantique, il s’intéresse de façon touchante à autrui – ça c'est ce que vous vous pensez – et pourrait – pour ne pas dire tuerait pour réussir à – vous offrir  le monde si il vous aime ... lorsqu'il n'apprécie pas de vous séduire par de belles paroles, s'emportant dans des tirades enflammées, vous ralliant à sa cause par des mots adroitement placés. Ses yeux vous emprisonnent comme son étreinte chaude, et vous tombez pour ce beau parleur avant même de comprendre qu'il est trop tard. Il use de sa persuasion avec tout un chacun, les êtres qu'il met dans son lit comme pour son commerce, et beaucoup lui sont dévoués en voyant en lui un sauveur inattendu. Habile, calculateur, stratège et obstiné, chaque mouvement est étudié à l'avance et dans l'ombre pour plus d'effet, et il préfère donner ses ordres à des gens de « confiance » – ses esclaves ou ceux qui lui doivent une dette – plutôt que se déplacer lui-même en personne pour exécuter ses plans macabres. Lâche ? Pas le moins du monde, au contraire, comme dit précédemment, tout est finement calculé. Il ne dévoile jamais sa pièce maîtresse avant l'heure fatidique qu'il a choisit, et ne confie jamais un plan dans son entier à la personne sensée la mettre en oeuvre – c'est là une question de sécurité. Rusé, il est également d'une extrême patience lorsque son esprit tortueux se met en branle pour coincer sa future souris – ce qui perturbe énormément autrui – d'autant plus qu'il ne lâchera le morceau qu'une fois qu'il aura eu gain de cause. En réalité, il s'agit pourtant d'un faux calme et quelqu'un d’extrêmement impulsif malgré son coté calculateur – sanguin, monsieur à tendance à s'emporter facilement et devenir violent, agissant sur un coup de tête lorsque tout ne se passe pas comme prévu, qu'on lui résiste un peu trop ou qu'une personne a été irrespectueuse.

Néanmoins il rattrape généralement assez vite le peu d'erreurs qu'il peut commettre pour que ses véritables plans demeurent un mystère, et se délecte de ses facultés en vous agitant sous le museau un indice ou deux lorsque la bonne humeur revient, se moquant ouvertement de votre inaptitude à comprendre où il souhaite en venir.Arrogant, fier, moqueur et donc également joueur, pour ne pas dire véritable flambeur invétéré sur tous les domaines – diplomatique, sexuel, commercial … – il passerait ses journées à vous faire tourner en bourrique s'il le pouvait – le jeu et du chat et de la souris reste très certainement son jeu préféré –, jubilant de vous voir vous débattre et souffrir tandis qu'il ressert lentement le nœud coulant autour de votre gorge et vous incitant à vous rebeller encore et encore, simplement pour que son plaisir prenne le fin la plus tardive possible. Cruel, allant même jusqu'à être sadique, il aime prendre son temps pour que son plaisir dure – physiquement comme psychiquement –, et si jamais l'on lui reproche ses méthodes rustres, il n'hésitera pas à vous faire tâter d'un fouet – méthode la plus douce de son arsenal de torture pour vous apprendre les bonnes manières. Voir le sang couler sur ses mains à d'ailleurs tendance à le rendre profondément heureux, et à l’apaiser – oui, si vous vous demandiez, c'est un elfe pervers, psychopathe à l’ego surdimensionné.  
Cependant, comme tout bon joueur, il déteste perdre – c'est un maniaque du contrôle qu'espériez-vous ? – et si il n'a pas le dernier mot ou le prix nobel convoité, attendez-vous à devoir subir sa fureur – impulsive, comme dit plus haut. Et étant une personne rancunière, il est préférable pour vous ne pas faire partie de ses ennemis – car si il peut se jouer de ses amis, il réserve un châtiment bien pire que la mort à ceux qui l'ont trompé et trahit. En réalité, si vous le connaissiez bien, vous vous rendriez compte que tout ce qu'il entreprend, tous ses plans et son attitude n'ont qu'un seul but commun : la revanche ; et qu' il s'agit là d'une personne aussi retord que méfiante. La confiance, chez lui, se gagne sur plusieurs millénaires – dû à une profonde cicatrice laissée par une femme de sa race, parce que oui, ce genre de choses, c'est toujours la faute des femmes – il n'est donc pas du genre à parler de lui du tout, préférant éviter tout sujet personnel, fuyant même ce genre d'intimité par peur, colère et souvenirs douloureux qui le rendent aussi triste et mélancolique que colérique et qui – sa bête noire – le hantent jours et nuit (c'est un petit elfe torturé en fait, prenez pitié de lui). Il se débrouillera donc mine de rien pour faire retourner la conversation à son sujet initial – vous, et n'hésitera pas à mentir sans vergogne si cela lui permet d'atteindre le but escompté … et les Valar savent à quel point il peut être inventif lorsqu'il est inspiré (dans tous les domaines d'ailleurs).

Pour conclure, nous pourrions dire que le Cuthalion imprévisible et sanguin est tout aussi destructeur et dangereux que le Cuthalion calme et calculateur, mais tous deux ne sont en réalité que le revers d'une même pièce fêlée … et l'on pourrait se demander, au final, si cet elfe est saint d'esprit – et donc parfaitement diabolique – ou si il est complètement fou – mais dans ce cas c'est certainement là un génie diabolique. Ceci dit tout être vivant à évidemment son point faible, et si Cuthalion se démène autant pour le cacher, il se pourrait bien que ce dernier soit un jour mis en évidence … et qu'il ait à mener la plus grande bataille de sa vie.
Info 1 ▲ Cuthalion a beau être un parfait connard, il est étonnamment protecteur envers les gens qu'il aime ou les jouets qui lui appartiennent. Ainsi donc, personne n'a le droit, de son point de vue, de porter la main ou blesser ses esclaves, ses amant(e)s (dont Nenu) et Furie outre lui – et si il s'y emploie sans vergogne, c'est alors un simple retour de manivelle, une vengeance douce-amer qu'il s'octroie en se délectant de l'effet rendu. Concernant Furie cependant, il s'agit là d'un paradoxe complexe entre l'amour fou et la douloureuse haine qui se confondent souvent pour ne former qu'un seul et puissant sentiment … qu'il ne contrôle absolument point et qui le rend irrévocablement chèvre.


Info 2 ▲ Il n'est pas considéré comme « Roi des voleurs » pour peanuts. Si il est aussi doué pour marchander, c'est avant tout parce qu'il est intransigeant lorsqu'il s'agit de commerce. Ceci dit, c'est aussi lié à un défaut qu'il détient depuis toujours : la kleptomanie. Il ne peut s'empêcher d'attraper / voler / emprunter / réquisitionner à long terme un objet (ou une personne vivante), si possible brillant et / ou d'une grande valeur (qu'elle soit sentimentale ou non) et le planquer dans sa veste / sa grotte (ou la soumettre à sa volonté lorsqu'il s'agit d'êtres vivants). Jeu dangereux, mais également très prolifique : c'est souvent ainsi qu'il met des gens à son service, ou qu'il se venge, d'une façon générale. Oeil pour œil, dent pour dent, méfiez-vous donc doublement car cet elfe là est du style carnivore et le coté kleptomane est souvent relié à un coté possessif insoupçonné. Cependant, il peut également se montrer très généreux – allant même jusqu'à faire preuve d'un excès de bonté – envers ceux et celles qui le servent bien, mais encore une fois, cela dépend de ses humeurs.


Info 3 ▲ Il traite d'une manière générale assez bien les gens qui le servent. Néanmoins, il est inutile de dire que ceux qui le déçoivent ou qui le trahissent en subissent les conséquences. Cependant, comme il préfère rester dans l'ombre, peu de voleurs connaissent son véritable visage, et même certains de ses serviteurs l'ayant déjà croisé pensent qu'il, lui aussi, au service du « maître ».


Info 4 ▲ Il possède, outre des yeux d'un bleu cobalt saisissants, une tâche de naissance en forme de demi lune sur l'épaule et diverses cicatrices sur le corps – morsures de fouets, brûlures, entailles d'épées.


Info 5 ▲ Cet elfe corrompu jusqu'à la moelle est, sous sa carapace de psychopathe séduisant, un être réellement torturé qui est – oh combien choquant – très réservé. Il est également très tactile mais ne supporte pas que les autres le touchent sans lui demander son avis – il a alors un besoin viscéral de contrôler les faits et gestes de ses amants si il veut éprouver du plaisir. Il sait enfin faire preuve de tendresse et de compassion, bien que ce coté de sa personne soit refourgué au plus profond de lui même, derrière la montagne de colère qu'il tente de maîtriser tant bien que mal.


Plus d'infos en option ▲ Il a une fille mais l'ignore. (Personne au monde, ne connait sa peine ... Personne au moooonde ne l'aimmmeeeuh.)
Derrière l'écran

▲ Pseudo : Shadow, Sweety-Lyl', Gaby.
▲ Age : 22 ans et pas une ride.
▲ Comment avez vous connu le forum ? : Un truc poilu.
▲ Des remarques ? :Il est beau le forum :amour:
▲ Fréquence de connexion : régulière.
▲ Code secret : mangé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Minion en quête de pouvoir
Royaume : Harad
Localisation : Derrière toi :face:
Amour Gloire et Beauté : Célibataire, ex-fiancé d'Enetari, a de nombreux amant(e)s
Copyright : Tumblr
FT. : Alexander Skarsgard
Date d'inscription : 31/05/2015
Messages : 19
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Cuthalion || Come back to me, my love   Sam 12 Sep - 22:45

Quelques questions pour vous...

▲ Il y a sept ans, les nains ont repris la montagne, Smaug a ravagé une partie du monde et nains, humains et elfes se sont alliés face à la menace du Mal lors de la bataille des cinq armées...Et vous ? Vous faisiez quoi ?

Ce fut une période troublée, et bien que j'aime lancer les germes d'une discordes, je ne supporte pas de subir les conséquences de catastrophes que je ne contrôle pas. Suite au retour du « Roi sous la Montagne », je relançais essentiellement le contrat commercial établit avec cette pourriture de Veigr, m'assurant de sa fidélité à mon encontre - bien que je reste toujours sceptique et méfiant. Après tout, quel Elfe digne de ce nom ferait confiance à un de ces rejetons adoptés de notre Père ?
Lorsque que Smaug a frappé, j'ai bien évidemment continué de faire ce que je fais depuis plusieurs longues années déjà : faire profil bas et arranger mes affaires de façon à ne pas avoir trop de pertes. Ce n'était pas mon premier dragon, mais il est inutile de dire que je ne raffole pas de ces créatures … et je fus heureux d'apprendre la mort de celui-ci, même si, en un sens le capharnaüm qu'il mit me fit jubiler de loin. La bataille qui a suivit m'a en revanche remplit d'allégresse, me rappelant les sanglants combats d'antan, et comme tout le monde était occupé à se taper dessus j'ai pu en profiter largement pour faire du profit et récolter des quelques informations croustillantes. Néanmoins, je ne peux plus utiliser la détestation viscérale de mon peuple contre celui des créatures bipèdes velues sauvagement apprêtées – qui, bien que fascinantes, me hérissent toujours autant – à mon avantage. Heureusement, j'ai d'autres cartes dans ma manche, et il sera bientôt temps de les révéler.

▲ Durant l'intrigue n°2, que faisiez-vous ?

J'étais principalement en Harad, à écouter avec soin les ragots, prenant note du message de cette chère et tendre Inera tandis que mes suppôts tendaient leurs oreilles plus au Nord. Lorsque j'ai appris qu'elle avait invité tant de monde à Chelkar et que je n'y étais pas attendu de façon officielle, je m'y suis bien évidemment rendu, sous couvert d'un déguisement. J'ai pu ainsi caresser du regard ma tendre et haïssable Enetari, riant sous cape à sa demande grossière de ma tête sur un plateau d'argent – allons mon amour, tu pouvais tellement mieux faire ! - m'outrant devant les manières si grotesques de la numénoréenne face à ma douce. Je ne sais pas ce qui m'a fait le plus rire néanmoins, ni même ce qui m'a le plus déçu : le comportement d'Enetari, le fait qu'Inera croit que Mairon la mettra sur un piédestal, de voir autant de monde être prêt à signer … Sauf Thranduil. Ce cher monarque est toujours fidèle à lui-même, quoi que je l'ai trouvé un peu plus adoucit – fait étrange, il faudra que j'enquête. Toujours est-il que j'ai désormais une dette envers Inera. Elle m'a offert de précieuses informations à son insu, et je me ferais évidemment une joie de la remercier comme il se doit, de façon lente et jubilatoire pour ma part … quoi que teintée d'un sombre liquide rouge âpre et visqueux lié à des hurlements d'agonie pour elle.

▲ Sauron est de retour en Mordor et a quitté sa couverture du nécromancien; le Khand soutenu par certains royaumes d'Harad et du Rhûn a déclaré la guerre au Gondor, tandis que le Rohan et le pays de Dun cherchent une solution à leur conflit éternel : cette géopolitique pessimiste, vous y participez comment ?


J'hésite encore sur les détails et ces plans ne regardent que moi. Toutefois, un bon nombre d'entre eux dépendent essentiellement de la réponse d'Enetari, que je contacterais d'ici peu. Qu'il serait doux de pouvoir régner à ses cotés plutôt que seul. Toujours est-il que je continue de pactiser avec les alliés de Mairon en attendant, dans le but de pour surveiller ses avancées et pouvoir le contrer. Je suis plus que jamais contre son retour et je compte bel et bien le tuer dans l'oeuf, quitte à me parjurer si nécessaire pour réussir.

▲ Quels sont vos objectifs pour les prochaines années, vos rêves et plans pour l'avenir ?

Régner sur la Terre du Milieu, en un sens, avec ma douce et charmante fiancée à mes cotés. Pourquoi pas ne pas avoir des enfants ? Ils goûteront aux plaisirs de la chair et du sang versé ...


Quelle est votre histoire ?

Breath of life
there is neither evil nor good, just a little whisper in our soul
While you sleep, dream of me; I’ll be keeping our memories, living in my heart and soul, waiting for the day when we will be together again.
Take me away to the shining light, over the waves peaceful at night; there among the stars glowing in the dark, you watch over me, smiling down patiently.