Partagez | 
 

❧ « What a surprise to find you here, dear » [PV : Carmine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Administratrice
Royaume : Harlindon
Localisation : Un peu partout
Amour Gloire et Beauté : Veuf
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : (c) Grimmy & Tumblr
FT. : Warg World of Warcraft
Date d'inscription : 29/01/2015
Messages : 30
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: ❧ « What a surprise to find you here, dear » [PV : Carmine]   Mer 9 Sep - 18:16



What a surprise to find you here, dear

I'll follow the path only fate knows

   Des jours, des semaines déjà que j'avais quitté mon royaume, et ma Reine. Sans trop où j'allais, j'avais parcouru le désert, arrêtant caravaniers et marchands de tout poils pour les interroger. Mon objectif ? Retrouver une certaine Carmine. Un ordre venu tout droit de Furie, qui ne tolérerait pas l'échec. Ca, je crois qu'elle me l'avait suffisamment fait comprendre. Hors de question de rentrer au bercail les mains vides, donc... Et de toute façon, je n'aurais pas supporté de devoir avouer que j'avais échoué, et ce devant qui que ce soit. La tâche était certes difficile, mais pas impossible. Après tout, les plus grands philosophes d'Harad ne disaient-ils pas qu'il n'y avait rien d'impossible ? Selon eux, s'il n'y a pas de solution à un problème, c'est que ce dernier n'existe pas. Je suis plutôt d'accord avec eux. Alors je devais faire preuve de persévérance, si je voulais un jour en voir le bout.

Ceci dit... A force de parcourir les dunes de sables et les savanes, je commençais à fatiguer. Ainsi que ma monture, d'ailleurs. Comprenez, je serais bien parti avec l'un de mes Oliphants, mais étrangement, je pense qu'on m'aurait un peu trop remarqué... De mon point de vue, il valait mieux que je me fasse aussi discret que possible. Qui sait si Cuthalion n'avait pas lui-même envoyé ses propres espions fouiner dans les parages ? Je ne tenais pas à me retrouver avec une bande d'assassins sur le dos, merci bien. D'autant plus que connaissant l'oiseau, il se ferait un plaisir de me garder en vie pour mieux m'égorger devant Furie avant de lui jeter ma tête à ses pieds. Tant qu'à faire, j'aimerais rester en vie, si possible...

Un soupir m'échappa. Derrière moi, l'écho de mon cheval renâclant m'arracha un sourire. Je gratifiai la bête de quelques caresses sur le chanfrein, et fouillai dans l'une des sacoches pour lui tendre un morceau de pomme séché. Le dernier qui me restait. A vrai dire, il ne me restait plus grand chose... Je sortis la carte, et l'étalai sur mes genoux. La déchiffrer à la lumière tremblotante de mon feu n'avait rien de bien difficile, pour quelqu'un d'habitué à l'exercice comme moi. Mon doigt se posa sur un point bien précis.

- Là, on est ici. Eh, ça tombe bien, on est à quelques heures à peine d'Al-Amrûn. Bon, eh bien je crois qu'il est temps de rendre une petite visite à ce cher Dastan, qu'en dis-tu ? lançai-je en souriant à Suraja, qui me toisait de ses grands yeux noirs, sans doute sans réellement comprendre ce que je disais.

Le lendemain matin, je me remis donc en selle, et talonnai ma monture vers Al-Amrûn. A moins que les choses aient changées sans que j'en sois mis au courant, j'y serais bien accueilli. Et qui sait, peut-être pourrais-je y obtenir quelques informations ? Le seigneur du coin avait tendance à fourrer son nez un peu partout, parfois.
Comme je m'y attendais, les portes du palais me furent ouvertes. Dastan lui-même m'avait invité à rester aussi longtemps que ce serait nécessaire, et je l'avais remercié en m'inclinant respectueusement. Mais hormis durant ces cinq minutes, je n'avais plus revu le maître des lieux, qui s'était empressé de disparaître à nouveau dans ses laboratoires, une odeur de souffre collée à la peau et des traces de suie et/ou cendre à certains endroits un peu... Incongrus. Mais comment diable faisait-il pour toujours finir par tout faire exploser ?

Deux ou trois jours après mon arrivée, je me sentais nettement mieux, et même prêt à repartir. Cependant... Tant que j'étais là, je trouvais ça idiot de ne pas profiter de la riche bibliothèque qui se trouvait ici. Certains ouvrages, je ne pouvais les trouver que dans cette cité. Pour une fois que je pouvais m'éloigner de ma Reine sans être réellement pressé par le temps, hein... De toute façon, peu importe où se trouvait Carmine, elle avait déjà bien trop d'avance sur moi pour que quelques jours de plus ici y changent quoique ce soit.
C'est donc entre les rayonnages, fouinant parmi cette forêt de livres en tout genre, qu'on me trouva ce matin-là. Levé depuis l'aube, j'avais rapidement déserté les appartements que j'occupais pour venir me perdre là.

Si seulement j'avais su qui allait m'y rejoindre, peut-être me serais-je épargné toute cette peine à parcourir le désert en long en large et en travers, tiens...

.SHADOW


There's a beast, And I let it run, Now it's runnin' my way, There are things, I regret, That you can't forgive, You can't forget, So take this night, Wrap it around me like a sheet, I know I'm not forgiven, But I need a place to sleep, So take this night, Lay me down on the street, I know I'm not forgiven, But I hope that I'll be given some peace.
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Graphiste
Royaume : Al-Amrûn
Localisation : palais de Dastan
Amour Gloire et Beauté : elfiquement mariée à Dastan il paraît *out*
I'm beautiful biatch, look at me : I will rule the world
Copyright : Hollow Bastion & tumblr
FT. : Jessica De Gouw
Date d'inscription : 03/02/2015
Messages : 64
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: ❧ « What a surprise to find you here, dear » [PV : Carmine]   Dim 13 Sep - 13:43

Raigho & Carmine
What a surprise to find you here, dear

Les cris de l’homme résonnaient sur les murs léchés par les flammes rougeoyantes des torches. A ses pieds se tordait une créature pitoyable qui ne parvenait à lui arracher qu’un mince sourire. Lorsqu’elle retira sa main, il se recroquevilla, presque plus mort que vif et laissa les gardes l’entraîner loin d’elle, bourreau insensible aux supplications et aux regrets. Carmine avait vite appris qu’en dehors de son île idyllique, il n’y avait aucune place pour la faiblesse et spécialement au royaume d’Al-Amrûn. Conquérir le coeur de Dastan et se rendre indispensable était un combat de tous les instants. Comme un enfant, il se lassait incroyablement vite et elle devait déployer des trésors d’ingéniosité pour ne pas être abandonnée comme un objet devenu ennuyeux. Son pouvoir, sa nature elfique, sa tendance au cynisme à peine déguisé en flatterie, cela parvenait encore à charmer son roi mais pour combien de temps ? Carmine l’aimait, sans aucun doute. Elle savait aussi que sa folie le pousserait certainement à la torturer voir à la tuer s’il y trouvait un quelconque intérêt scientifique. Alors si elle l’aimait, elle était également prête à le tuer en cas de besoin. Comme elle aimait à le lui rappeler, elle était capable de le perdre dans des abîmes de douleur sans fin et lui ferait volontiers expérimenter la noyade par simple contact. Cela ne l’effrayait pas et l’elfe l’adorait pour cela. Il se contentait de sourire et ne fuyait pas à l’idée de la toucher. Pas comme le reste des habitants du palais.

Sa robe sombre et austère effleurant ses chevilles à chaque pas, elle remonta des cachots d’un pas lent et mesuré. A mesure qu’elle avançait, un, puis deux, puis trois félins vinrent se joindre à elle. Ses doigts courraient dans le pelage des tigres qui accompagnaient ses pas avec un doux grondement. S’il y avait bien une chose qu’elle ne s’expliquait pas, c’était l’absence de peur de ces animaux et leur curieux attachement à sa sombre personne. elle ne s’en plaignait pas, trouvant un maigre réconfort dans leur présence quand Dastan n’avait pas le temps de se préoccuper d’elle… ce qui arrivait un peu trop souvent à son goût. Entre ses expériences, ses concubines et les affaires d’état, il n’avait que rarement l’occasion de rester avec elle. Elle avait beau être reconnue comme étant sa favorite du moment, elle n’en restait pas moins esclave. Carmine n’aimait pas être dans la lumière, centre d’attention de tous. Elle préférait laisser cela à son roi et discrètement l’influencer dans l’ombre. Ce qui n’était qu’un simple jeu au départ s’était mué en une obsédante quête de pouvoir où se mêlaient étroitement cynisme, amour, avidité et ennui. Carmine n’était pas faite pour obéir bien qu’elle excella au petit jeu des apparences. Elle était faite pour régner, pas pour servir. Nombreux étaient ceux qui se laissaient prendre au piège de son charmant visage et de son allure éthérée. Poupée fragile aux cheveux de jais et aux yeux d’azur, elle offrait à tous un sourire rêveur et absent alors que l’amertume la rongeait. Qui donc aurait pu se douter des ténèbres qui menaçaient de l’engloutir ? Qui donc pouvait imaginer la satisfaction et le plaisir qu’elle ressentait en infligeant la douleur à autrui alors même qu’elle n’était que sensée soulager les êtres des affres de leur passé ? Carmine était irrémédiablement brisée mais peu le voyaient réellement.

Ses pas la conduisirent à la bibliothèque où elle aimait passer du temps pour tromper l’ennui. Il lui arrivait de passer des heures plongée dans des ouvrages rares et précieux, ou tout simplement à rêver du chaos et des tourments qu’elle pouvait infliger. Son esprit commençait à se muer en un gigantesque jeu d’échecs dont elle déplaçait les pièces en tentant de prévoir toutes les conséquences d’un infime mouvement. Elle n’excellait pas encore à ce jeu, tout jeune créature qu’elle était, et se savait ignorante de beaucoup trop de choses de ce monde pour être à l’abri de toute stupéfaction. Et justement… alors qu’elle pensait trouver une pièce vide, elle fut surprise d’y découvrir un être qu’elle n’avait encore jamais vu au palais. Sans doute un invité de son roi, quoi que d’habitude elle n’y prêtait guère attention et ne daignait même pas les saluer, préférant se cloîtrer dans ses appartements avec ses compagnons félins. Cependant cette fois-ci, elle s’intéressa davantage à l’intrus qu’elle ne l’aurait fait en temps normal. Dastan vouait une adoration presque gênante à sa bibliothèque et ne l’ouvrait pas à n’importe qui. Aussi la sombre sylphide s’interrogea sur l’identité de l’homme qui parcourait les rayons d’un air de connaisseur. Un des tigres poussa un doux grondement, frotta sa tête contre sa cuisse à la recherche d’une caresse qu’elle lui offrit d’un air absent, toute préoccupée par cet inconnu. Carmine n’excellait pas dans ses rapports avec les autres créatures, exception faite des fauves qui semblaient s’enticher d’elle pour une obscure raison. Elle n’était loquace que lorsqu’elle insinuait doute et terreur à travers des mots mielleux pour mieux torturer ses victimes. Etait-ce de la timidité ? Peut être. Elle n’avait pas l’habitude des mondanités et se méfiait toujours des nouvelles rencontres. Elle avait l’amère expérience de l’habitude : tous ceux qui l’approchaient voulaient quelque chose d’elle.

Aussi se contenta-t-elle d’un signe de tête et reporta toute son attention sur les lourds volumes qu’elle connaissait par coeur pour certains. Son choix se porta sur un recueil portant sur le Gondor, terre qui lui était inconnue mais dont elle entendait de plus en plus parler. D’après ce qu’elle avait entendu dire, les royaumes d’Harad et sans doute même les royaumes orientaux allaient se rallier à Sauron et le Gondor serait leur première victime. Elle n’y trouvait aucune satisfaction, la guerre n’apportait rien sinon le chaos. Si elle parvenait tout de même à utiliser ce chaos, là en revanche… Les situations étaient finalement pareilles aux êtres qu’elle croisait : elle n’y trouvait d’intérêt que si elle pouvait en tirer parti. C’était ainsi que Carmine avait décidé de se comporter désormais.

FICHE ET CODES PAR ILMARË


Wake up, my beauties. Rise and shine. It’s a brand new day and the mortal world is at peace. But not for long. Just look at them; I pull one tiny thread and their whole world unravels into chaos. Glorious chaos. ▵ ©️endlesslove.
I pull one tiny thread & their whole world unravels into chaos ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

❧ « What a surprise to find you here, dear » [PV : Carmine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
» Surprise !!! (D'un homme commençant par Cu et finissant par Dy ?!?)





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Archives rps 2014-2016-