Partagez | 
 

Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Ven 21 Aoû - 10:28
Fuckyeahbenbarnes

Waith Zendel


ft. Ben Barnes

Qui êtes-vous ?

▲ Race : Un simple humain pure souche tout ce qu'il y a de plus banal.
   ▲ Alignement : Loyal.
   ▲ Emploi : Fantassin de l'armée de Fondcombe.
   ▲ Royaume : Fondcombe.
   ▲ Âge : 32 ans, soit un nourrisson pour la plupart de ses camarades.
   ▲ Orientation : Waith est un grand amoureux de la gent féminine, l'autre bord ne l'a jamais tenté.
   ▲ Statut : Célibataire
   ▲ Arme : Bien que son arme de prédilection reste et restera sans doutes la maîtrise de ses poings, il se bat aussi à l'aide de deux lames jumelles. Nombreux sont les ennemis à ne pas flancher sous la force nue d'un simple humain. Enfin, en grand habitué des bagarres de tavernes, il s'est familiarisé avec le principe des armes improvisées.
   ▲ Niveau : Sans armes, Waith est un redoutable adversaire, combattant depuis sa plus ... Tendre enfance -si l'on peut formuler ainsi la chose- dans els rues, tantôt pour veiller sur sa soeur, tantôt pour éviter qu'on ne lui dérobe quoi que ce soit. Aux yeux de certains, l'on pourrait le considérer comme un expert dans cette façon de combattre, ayant étudié méticuleusement toutes les possibilités d'attaque et de clés. Voilà bien le seul domaine où il surclasse bon nombre de ses confrères, ce qui a finit par attirer leur respect. Chose difficile à obtenir au cours d'une vie si éphémère. En tant que soldat, notre ami a aussi appris le maniement des armes et, son agilité ainsi que l'indépendance de ses membres lui ont ouvert la voie du combat ambidextre, dans lequel il est quelques peu au dessus de la moyenne. Ne se démarquant pas plus que cela, le soldat est néanmoins capable de défaire sans grand mal des adversaires lambda. Enfin, pour ce qui touche au maniement d'une lame simple, il faut avouer que son niveau est de quelques crans au-dessous encore. Voyez-vous, c'est comme si notre ami bloquait, n'entrevoyant pas les possibilités offertes par une seule arme, bien trop à l'aise avec une arme dans chaque mains, il en devient même méconnaissable. Pour finir, je dirais qu'il est relativement doué avec des armes improvisées, plus particulièrement lorsqu'il se trouve dans une taverne ou autre auberge.
Spoiler:
 
Dans l'ensemble, les gens qui parlent de Waith auraient tendance à dire de lui que c'est un bon gars. Toujours souriant, toujours agréable envers tout le monde, il a cœur à aider les gens, sans pour autant attendre une quelconque récompense en retour. Certains pourraient vous dire qu'il a le cœur sur la main. D'autres vous parleront de lui comme quelqu'un de têtu. De très têtu. De ce côté là, l'humain n'a rien à envier aux nains, loin de là. Voyez-vous, un jour, son père lui a dit qu'en tout temps, un homme, un vrai, devait rembourser ses dettes. Quelles qu'elles soient et qu'importe le temps que cela prendrait. Cette phrase offerte par son père peu avant sa mort, alliée à son entêtement légendaire sont tout simplement responsable de son établissement chez les elfes. L'on pourrait aussi vous dire qu'il est quelqu'un d'assez bavard, ouvert à toute conversation, et ce, venant de quasiment n'importe qui. S'énervant que très peu et suffisamment naïf pour ne pas avoir de réels ennemis, l'humain est capable de parler à quiconque. Si, bien sûr, ce quiconque est suffisamment patient. Car oui, quand je dis bavard, j'entends très bavard. L'on pourrait aussi parler de son manque de confiance plus ou moins flagrant et ce, sur de nombreux sujets. Bien que relativement doué avec les armes pour un humain, se retrouver entouré d'elfes ayant vécu des dizaines voire des centaines de vies humaines, sa confiance a largement prit un coup. Tout comme Eileen, qui finit par s'éloigner petit à petit de lui. Bien que d'un point de vue externe la raison semblait évidente, du point de vue de Waith, cela était bien différent. Pour tout vous dire, le gamin était persuadé que le problème venait de lui, et que son premier amour n'osait pas lui dire. De ce fait, avec les femmes, cela a toujours un peu bloqué. Bien que, pour ce qui était de … Se réchauffer l'espace d'une nuit, cela ne lui a jamais posé de réels problèmes. Lorsqu'il était question de quelque chose de plus sérieux, cependant, l'homme a toujours eu bien plus de mal. L'on pourrait aussi parler de son côté artiste, faisant quelques peu étrange pour pareil personnage. Voyez-vous, dès son arrivée à Fondcombe, l'humain est tombé amoureux de leur culture, et de leur musique. Très tôt, il a voulu apprendre aux côtés de quelques musiciens, finissant par être capable de jouer quelques morceaux sans trop de fausses notes. Le chemin à parcourir avant de devenir réellement musicien est encore long, mais notre ami est confiant. En vérité, il fut même surpris de se passionner pour pareille chose. Enfin, il est compliqué de parler de notre jeune ami sans parler de son trait de personnalité le plus important, le plus visible et le plus connu ou reconnu. Bien qu'étant un soldat plutôt discipliné, il est avant tout un grand bagarreur qui n'a jamais reculé devant quelconque baston de taverne. Sans qu'il n'ait jamais réussi à se l'expliquer, échanger des coups avec quiconque l'a toujours fait se sentir vivant, joyeux même. Qu'importe les raclées qu'il a pu prendre gamin, parler avec ses poings a toujours été sa plus grande facilité. Sans doutes est-ce aussi pour cela qu'il est devenu si doué dans la chose mais, ses confrères ont dû apprendre à faire avec ce tempérament qui, disons-le, fais de lui un allié dont on est heureux d'avoir à ses côtés lors des batailles. Tous savent que jamais Waith ne sera apeuré par un combat, fut-ce un Balrog face à lui, il sera toujours le premier à vouloir jusqu'où ses compétences peuvent le mener.

Derrière l'écran

▲ Pseudo : Myuil
   ▲ Age : 25 ans
   ▲ Comment avez vous connu le forum ? : Honnêtement, je ne sais plus éxactement, j'ai baladé de partenariats en partenariats, de forums en forums, mettant de côté ceux intéressant et puis pouf à un moment j'ai commencé à lire par ici et j'me suis dit que ça avait l'air d'être une bonne idée de m'inscrire.
   ▲ Des remarques ? : Aucune pour le moment
   ▲ Fréquence de connexion : 4/7
   ▲ Code secret : You cannot pass! Fly you fools!


   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Ven 21 Aoû - 10:28


Il y a sept ans, les nains ont repris la montagne, Smaug a ravagé une partie du monde et nains, humains et elfes se sont alliés face à la menace du Mal lors de la bataille des cinq armées...Et vous ? Vous faisiez quoi ?  



A cette époque, j'étais déjà dans l'armée de Fondcombe et … Je n'ai malheureusement pas pu participer à cette fameuse bataille. Malheureusement oui, car, même si ma sœur penserait à m'étriper pour penser pareille chose … Cette grande bataille restera à jamais dans l'Histoire de la Terre du Milieu. J'aurais voulu y participer. Sans aucuns doutes que mon nom ne serait inscrit dans aucune histoire mais, combattre aux côtés de si grands guerriers aurait été le plus grand des honneurs. Lors de leur passage dans la demeure d'Elrond, j'ai eu le privilège de rencontrer le seigneur Thorin ainsi que ses guerriers. Des invités des plus intéressants avec qui, je vous l'avouerai, boire quelques bières aurait été des plus agréables. Fondcombe était malheureusement loin des événements, je n'ai pu les aider à protéger leur demeure.

Durant l'intrigue n°2, où étiez-vous, que faisiez-vous ?



Durant cet épisode fâcheux qui se déroula dans notre royaume, j'étais sur place, découvrant avec horreur ces être ignobles, découvrant avec dégoût ma faiblesse. Ces combattants étaient bien trop dangereux pour quelqu'un comme moi. J'ai essayé d'aider du mieux que je pouvais, malheureusement, une fois de plus je fus blessé au combat, ne pouvant faire grand chose d'autre que de m'émerveiller devant l'art de l'épée du Seigneur Elrond ou encore de Glorfindel, tout deux entourés de personnages d'exceptions. Ce dur moment m'a fait comprendre que … Peu importe mes efforts, je ne pourrais jamais égaler de tels personnages et que j'ai bel et bien ma place au plus bas de l'échelle dans l'armée elfique.

Sauron est de retour en Mordor et a quitté sa couverture du nécromancien; le Khand soutenu par certains royaumes d'Harad et du Rhûn a déclaré la guerre au Gondor, tandis que le Rohan et le pays de Dun cherchent une solution à leur conflit éternel : cette géopolitique pessimiste, vous y participez comment ?



Comment j'y participe ? Voyons, je ne suis qu'un personnage de troisième voire même quatrième plan. Je ne suis rien dans tout cela. Tout cela est bien évidement des plus préoccupants mais … Qu'est-ce que je peux bien y faire ? Je m'inquiète pour le Gondor qui m'a vu grandir, tous comme mes amis restés sur place et … Plus particulièrement Eileen. Cependant, avant de penser à ceux qui sont loin, je dois penser à ma sœur et à mon seigneur. Les derniers épisodes de cette fameuse géopolitique m'ont prouvés que je ne suis qu'un insecte sur le chemin du Mal. Tout ce dont je peux faire c'est m'entraîner encore et encore, afin de pouvoir un jour être utile à Imladris, chose qui n'est pas gagnée.

Quels sont vos objectifs pour les prochaines années, vos rêves et plans pour l'avenir ?



C'est … Étrange. Voyez-vous, je n'ai jamais réfléchi à mon futur, j'ai toujours vécu au jour le jour, espérant vivre encore un peu plus longtemps pour veiller sur Rowena encore et toujours, mais aussi pour lui éviter que son cœur ne se déchire une fois de plus. Elle a assez souffert. Je n'ai que peu d'ambitions si vous voulez tout savoir. En réalité, j'aspire à seulement deux choses. Survivre suffisamment longtemps pour voir ma chère sœur heureuse auprès de l'homme qui la rendra heureuse est la première et la plus importante des choses. Elle est ce qui m'est de plus précieux et … Je ne désire que la voir encore plus heureuse. La seconde chose est de pouvoir devenir suffisamment doué pour pouvoir servir convenablement notre sauveur. J'ai prouvé à tous que je n'étais qu'un soldat faible, au vu des récents événements, si je veux suivre notre Seigneur dans ce qui s'annonce être une croisade, je dois devenir un bien meilleur guerrier. Enfin … Aussi, je ne vous cacherais pas que … J'espère aussi un jour rencontrer une femme. Au fond, j'ai toujours été un grand sentimental. C'est un peu gênant à dire, il est vrai mais … J'aspire au grand amour que l'on découvre régulièrement dans les ballades et romans merveilleux. Malheureusement, j'ignore si je pourrais un jour trouver cette inconnue.

Quelle est votre histoire ?


C'est au Gondor que Waith vit le jour, dans la majestueuse cité de Minas Tirith. D'un père soldat et d'une mère cirière, les revenus familiaux ne furent jamais exceptionnels, mais suffisant pour survivre. Le couple s'aimait, et l'idée d'avoir un fils les comblèrent de joie. Le prénom choisi fut celui du grand-père maternel, hommage à un homme parti bien trop tôt. Quant au côté paternel, de celui-ci, le héros de notre histoire hérita d'une branche guerrière s’étendant loin, très loin dans l'Histoire. Selon des histoires qui se traînaient de père en fils depuis des générations, un de leur ancêtre aurait suivi Isildur lors de la légendaire bataille. Un passé familial suffisant pour faire gonfler la poitrine, empli de fierté. Rares étaient ceux à croire cette petite histoire, mais, une chose est sûre, dès son plus jeune âge, lui, y crut dur comme fer, rêvant même de rencontrer des elfes un jour, et de combattre à leur côtés, émule de son ancêtre, cherchant à égaler le prestige de cet aïeux innommable. La lignée s'est peu à peu ternie, dégradée, pour terminer -avec cette génération- dans les rades. Le père fut mercenaire, une bonne partie de sa vie, voyageant à travers la terre du milieu, l'espoir de se faire un nom, et de vivres des aventures comme celles que l'on pouvait lire dans les livres. La renommée, ce dernier ne l’acquit que trop peu, mais les souvenirs de ces voyages restèrent à jamais en son cœur, tel un de ses plus précieux trésors. Ce qui le décida d'arrêter ? De croiser la route d'une charmante fabricante de bougie, pour qui son cœur s'emballa dès le premier instant. Après quelques tentatives de séduction, l'homme obtint plus de temps en sa présence, s'ensuivit un mariage, puis un fils. Entre-temps, il obtint une place dans l'armée, pas très haut gradé, mais suffisant pour mettre de la viande dans leur assiette de temps en temps.

Quatre ans plus tard, la famille s’agrandit un petit peu plus. Une fille cette fois. Une jeune fille aux cheveux blonds, tel le blé. Un joli nom lui fut donné, Rowena. L'ancien mercenaire expliqua à son aîné, qu'une petite sœur -ou même un petit frère d'ailleurs- il fallait faire tout ce que l'on pouvait pour la protéger, veiller sur elle, et s'assurer que rien, jamais ne lui arrive. Malgré son jeune âge, cette phrase resta gravée à tout jamais dans la mémoire du garçon, ce qui finit par faire petit à petit naître son côté bagarreur. Rapidement, sa jeune sœur devint le plus précieux joyau du monde à ses yeux, tant et si bien que, ceux qui osaient l'approcher ou même la bousculer devenaient la cible de sa colère. Lorsqu'il eut  huit ans, sa vie changea petit à petit, du tout au tout. Son père commença à lui enseigner le maniement des armes, dans une petite cour à l'arrière de leur maison, où, habituellement, leur mère étendait le linge. L'homme avait fabriqué deux épées en bois afin qu'aucun malheureux accident ne se produise. Mais surtout, au même moment, l'enfant fit la connaissance d'une jeune fille, dans la rue, une certaine Eileen, que Waith trouvait « toute jolie » et pour qui le cœur bascula rapidement. Elle était douce, agréable, et toujours prête à jouer avec lui dans les dédales de la cité blanche. On lui expliqua où elle vivait, et ce qu'il s'y passait, mais, il était bien trop jeune pour comprendre, et surtout imaginer les conséquences que cela pourrait avoir. Après tout, comment imaginer l'horreur de la vie dans un bordel ? Avec le temps, notre ami finit par lui avouer ses sentiments, découvrant que ceux-ci étaient réciproques, ce qui le plongea dans une euphorie totale. Toujours rêveur avec un sourire béât, l'enfant en perdit même sa faim. Tout ce qui lui comptait c'était d'être avec elle, bientôt rejoint par sa jeune sœur, en admiration devant son grand-frère, voulant le suivre de partout. Concernant l'entraînement de son père, malgré un passage compliqué durant cette euphorie, l'élève était plutôt sérieux, apprenait relativement vite, si bien que le maître semblait certain de l'avenir radieux de son bambin.

C'est ainsi que le jeune Zendel eut une enfance radieuse, et heureuse. Malgré le manque d'argent de ces parents, cela ne l'intéressait absolument pas. Avec Eileen, il vivait le parfait petit amour, si bien que chacun fut le premier de l'autre. Malgré les larmes de la belle à ce moment fatidique, elle semblait heureuse, comblée, et amoureuse. Lui, tout autant, même s'il y prit sans doutes bien plus de plaisir qu'elle, n'ayant pas cette douleur à supporter. Durant toute sa vie, cela fut sans doutes un de ses plus beaux souvenirs. A vrai dire, cet amour ne s'en alla jamais vraiment complètement. Sa sœur quant à elle passait encore plus de temps avec son frère, qui lui s'occupait radicalement des pauvres petits qui avaient la mauvaise idée de l'embêter. Quant aux prétendants un peu trop aventureux, d'un noir regard, Waith leur faisait comprendre que cela ne semblait pas une très bonne idée. Quant aux entraînements, l'enfant s'améliorait chaque jour. Sa maîtrise de l'épée courte fut suffisante pour qu'une seconde soit prise, style de prédilection paternel que l'enfant voulut suivre.

C'est vers ses quatorze ans que les choses finirent par se compliquer. Ce qu'il n'avait jamais encore vraiment compris au sujet de l'habitat d'Eileen -une maison close- il le comprit trop vite, et trop brutalement. Son premier amour devait vendre son corps, et se faire souiller, encore et encore, chaque jours, sans que lui puisse faire quoi que se soit. Bien entendu, l'adolescent voulait l'aider du mieux qu'il pouvait, la cajoler malgré tout ça, essayant de la soutenir quelle que soit la manière, mais rien ne marcha, sa belle s'éloigna petit à petit, sans que lui ne puisse comprendre la raison exacte, certain qu'à un moment ou un autre, lui avait fait une erreur, et qu'ainsi, celle pour qui son cœur battait, le lui faisait payer. Ce sentiment sensibilisa son cœur et son âme a tout jamais. Le brisa même. Comme si cela ne suffisait pas, sa mère tomba grandement malade, et, les médicaments d'apothicaire qui semblaient l'apaiser coûtaient assez cher. La solde seule de l'homme de la maison ne suffisait pas pour tout couvrir, alors, Waith travailla. Il faisait tout ce qu'il trouvait, même des petites missions journalières, quel que soit le moyen, tout était bon pour récupérer des pièces. L'armée ? Il aurait pu, malheureusement, les places étaient comptées, et un homme sans le moindre nom n'avait que peu de chances d'être intégré. Alors, il travailla, comme il le pouvait. Au port, au marché, comme garçon de course, comme … A peu près n'importe quoi. En y réfléchissant, cela eut peut-être l'effet d'encourager l'éloignement des tourtereaux, mais … Waith n'eut pas le choix.

Deux ans plus tard, l'état de la mère chuta, la faisant encore plus souffrir. Se sentant fin prêt, le jeune homme voulut quitter la maison. Voyager comme l'avait fait son père il y a des années, dans l'espoir de se faire mercenaire, de gagner un peu d'argent, et de ramener le surplus. En quittant la maison, il y aurait une tête en moins à nourrir, et cela aiderait sa mère. Bien que son cœur saignait de ne plus la revoir. De peut-être manquer le moment où son âme les quitterait … C'était ce qu'il y avait de mieux à faire, il devait le faire, par amour. Sa sœur pleura toute les larmes de son corps, tout comme sa mère entre deux toux graves, tandis que de son côté, l'on pouvait lire de la fierté dans les yeux de son père. Waith dut aussi faire ses adieux à son seul amour, qui avait changé avec le temps, plus froide, plus distante, plus malheureuse. Une dernière étreinte, et le voilà parti sur les routes. Cela dura cinq longues années, le faisant voyager à travers toute la Terre du Milieu, lui faisant découvrir de nombreuses contrées dont il n'avait même pas entendu parler. Il engrangea beaucoup d'expériences, faisant face à la mort un noble incalculable de fois, revisitant petit à petit l'art ambidextre de son père pour que celui-ci colle mieux à sa façon de voir les choses, de penser, et de combattre. Malgré ses compétences à l'épée, celles-ci n'étaient rien en comparaison face à ce dont il était capable sans armes. Les nombreuses fois -parfois injustifiées- où il dut protéger sa sœur, les nombreuses fois où l'on dit du mal de son père ou de sa sylphe, notre ami se servit de ses poings. De nombreuses fois aussi, il participa à quelques combats dans des tavernes ou autres lieux à fort débit. Se faisant rosser quelques fois, le voyageur termina par devenir le champion de nombreux endroits, travaillant encore et encore ses mouvements. Le bagarreur s'imaginait régulièrement des façons de combattre, d'esquiver, d'attraper un coup pour le retourner contre son adversaire ou encore trouver un moyen de soumettre son adversaire sur une contre-attaque. Son esprit vif lui permit de se découvrir une grande facilité pour ce genre de combat, qui lui sauva d'ailleurs à de nombreuses fois la mise. En effet, la vie de mercenaire n'était pas toujours rose et, il arrivait de temps à autres de se retrouver désarmé face à quelques ennemis. Chose étrange dont les fameux ennemis ne pouvaient imaginer, c'était bel et bien que Waith était plus dangereux sans ses épées. Du moins, contre des adversaires que l'on pourrait qualifier d'humanoïde, voyez-vous, il était relativement compliqué de combattre une araignée géante par la seule force de ses bras. Mais notre ami gardait l’espoir d'un jour, avoir une maîtrise suffisante pour faire plier n'importe quel adversaire avec cela. Alors, en attendant, il adapta au mieux son style ambidextre pour lui donner un maximum de facilité.  « Régulièrement », le jeune homme rentrait apportant ce qu'il avait, visitant sa mère, sans pour autant avoir le courage de revoir Eileen. C'est après ses fameuses cinq années que la cirière perdit la vie, durant une des visites de son aîné, comme si … Elle avait attendu avec force ce moment, certaine qu'il viendrait. Waith pleura, comme jamais.

Le père vendit de suite la maison, prit ses enfants, mit le corps embaumé sur une charrette et commença une longue route, jusqu'au village natal de sa belle. Celle-ci lui avait dit un jour, qu'elle souhaitait y être enterrée. Elle n'avait plus de famille là-bas, mais … C'était un endroit si paisible, que son après-vie ne pourrait que bien se passer dans un tel lieu. Malheureusement … Sur le trajet, un groupe orc attaqua, renversa la charrette et blessant Rowena. Rapidement, Waith cacha sa jeune sœur sous la charrette et se posta devant elle pour la protéger, tuant deux orcs de ses épées, malgré sa position défensive, et ne put qu'apercevoir la mort de son père, dont le crâne fut fendu par un violent coup de hache. De rage, ces deux lames tombèrent au sol, relâchant la bête sommeillant en lui, se ruant sur ses êtres bien plus puissantes que lui, l'orphelin exécuta une poignée de peau-verte avec une violence jamais atteinte. Les plus malchanceux d'entre eux avaient voulu s'approcher de sa jeune sœur. Acte qu'ils regretteraient sûrement encore quelques vies plus tard. Malgré tout, cette rage finit par lui embrumer l'esprit, si bien que, sa propre défense ne semblait plus compter et un violent coup de hache risqua de lui arrache le thorax, ne faisant que le trancher à la limite du raisonnable. Avec ces dernières forces, l’enivré par la rage rampa jusqu'à la fameuse charrette à laquelle il s'adossa, agrippant avec ferveur la lame de son père, espérant tenir en échec la chose hideuse face à lui. Malheureusement, à cause de cette violente blessure, son esprit finit par s'en aller dans des endroits bien plus chaleureux.

Contre toute attente, Waith se réveilla, soigné de toutes blessures dans un lit douillet au sein d'une maison inconnue. A peine eut-il ouvert les yeux qu'un grand cri de joie se fit entendre à ses côtés, sa sœur se jeta sur lui pour le prendre dans ses bras, heureuse de le voir enfin parmi eux. Bien sûr, il eut mal, mais bien loin de ce qu'une telle blessure aurait dû faire. Très vite, un elfe entra dans la pièce, expliquant qu'il se trouvait à Fondcombe, que tout deux avaient étés secourus par une patrouille, avant d'être soignés par des guérisseurs. Le convalescent le remercia grandement pour tout cela, avant qu'on lui dise que s'il fallait remercier quelqu'un, c'était bel et bien le seigneur de ces lieux, Elrond. Il ne fallait pas lui en dire plus. Encore secoué, fatigué et faible, le survivant récupéra une béquille et demanda de voir ce fameux seigneur. On lui déconseilla fortement de se lever, mais têtu comme une mule, il insista suffisamment pour qu'on le lui accorde. Devant ce vénérable être, Waith se laissa tomber difficilement un genoux à terre pour le remercier. Plus que de l'avoir sauvé lui, il le remerciait d'avoir pu empêcher sa sœur de subir le moindre mal. Peut-être n'était-ce pas lui qui avait ordonné cela, sans doutes même. Mais, c'était sa sagesse qui avait fait que ces patrouilleurs puissent exister. Aussi, l'humain jura au seigneur de rembourser un jour sa dette. Bien qu'on lui expliqua que cela n'était rien, têtu, notre ami insista de nouveau, encore et encore.

La convalescence du jeune homme dura quelques mois, aidé par sa sœur qui l'accompagnait de partout. Leur parents furent enterrés dans cet endroit, sans nul doute le plus paisible de toute la terre du milieu, ce Royaume ressemblait fort bien au Havre de paix dont sa mère rêvait. Rowena quant à elle, tomba bien vite amoureuse de cet endroit et de sa culture, très vite rejoint par son frère aîné. L'idée de rester fut même émise par la petite tête blonde. Bien que rigolant au début, le garçon comprit bien vite que ce n'était pas là une quelconque plaisanterie, mais bel et bien un vœu sincère. Après tout … Pourquoi pas ? Sa jeune sœur ne souffrirait jamais de rien dans un tel lieu. Alors … Lorsque le guerrier fut enfin rétabli, il demanda audience au seigneur local, afin de demander la permission de rester dans ce magnifique endroit. Mais pas que. Une fois de plus, il plia genoux devant Elrond, lui jurant fidélité, qu'importe les maux qui pourraient les menacer, lui et son royaume. Jurant de le servir jusqu'à ce que la mort le fauche, ou que son corps ne puisse plus tenir debout. Il avait une dette à payer, il la rembourserait par sa vie à son service. Notre ami était un guerrier, et n'était sans doutes pas des plus doués dans bien d'autres choses. Alors, tout ce qu'il pouvait faire était de rejoindre l'armée. L'idée pouvait effectivement sembler idiote. Qu'est-ce qu'une vie humaine comparée à celle d'un elfe ? Tout comme leur capacité physique ? Lui n'était sans doutes qu'un enfant fragile et innocent en rapport à la longévité de ceux qui les avaient accueillis, mais, il voulait plus que tout les rejoindre. Avant même qu'on lui réponde quoi que se soit, Waith proposa au seigneur de faire ses preuves, espérant démontrer qu'il avait sa place. On fit venir un maître d'armes et, suite à un long combat non armé, notre jeune ami eut enfin ce qu'il espérait.

Les début dans l'armée furent compliqués pour l'humain. Lui qui n'avait jamais eu la plus grandes des confiances à lui se retrouvait entouré de guerriers tous plus exceptionnels les uns que les autres. Nombreux étaient ceux à se moquer d'un tel être. Nombreux étaient ceux hautains, encore plus lorsqu'ils remarquèrent qu'il ne surpassait qu'une faible poignée de soldats, épées en main. Nombreux aussi furent ceux à ne pas comprendre le choix de leur seigneur. C'est sur ces mots que Waith s'énerva pour la première fois. Bien que non natif des lieux, pour lui, le Seigneur Elrond était réellement devenu son seigneur, si bien que sa loyauté était à toute épreuve. Remettre sa parole en cause par sa faute, était le pire des affronts. Alors, il leur montra sa réelle force, éclatant -littéralement- les mauvaises langues de ses poings, leur prouvant par la même occasion que, jeune ou non, en terme de baston pure et dure, il n'avait rien à envier à quiconque. En vérité, rares étaient ceux à Fondcombe à l'égaler sur ce plan là. Certains médisaient encore à ce sujet, pensant que ce n'était que de la barbarie mais … Ce petit grain de folie ainsi que ses aptitudes physiques finirent par l'intégrer comme un réel confrère. Nombreux étaient ceux -bien entendu- à le voir comme une sorte de petit-frère, mais la plupart savaient qu'ils pouvaient compter sur lui. Ses années passées sur place lui permirent aussi de s'initier à la musique, chose qui lui plaisait énormément mais pour lequel notre ami n'avait un niveau que moyen. Cela ne l'empêchait pas de prendre grand plaisir à jouer quelques morceaux simples de sa flûte, espérant un jour pouvoir composer lui-même. Cependant, la plus importante des choses fut que sa sœur était des plus heureuses en ce lieu, tous étaient respectueux envers elle, si bien qu'il n'eut plus jamais à utiliser ses poings pour la défendre. Mieux, ses confrères feraient désormais de même. C'est ainsi, que cette petite fratrie humaine finit par s'intégrer dans ce royaume elfe.

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Royaume : Carrock
Localisation : Carrock
Amour Gloire et Beauté : Célibataire
Copyright : Indis & Tumblr
FT. : Zachary Levi
Date d'inscription : 03/03/2014
Messages : 285
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Ven 21 Aoû - 10:35
Bienvenuuuuuue (officiellement) ! :hey: :03:

J'ai hâte de lire ta fiche et de voir ce que tu nous réserves comme personnage, mais je sens venir le truc qui va donner des RPs en or, huhu.
Bon courage pour le plus gros morceau encore à faire !

*assomme Dagnir qui trouve le jeune homme fort séduisant* Couchéelavieillepeau :thotho:


« I've been living for so long, I've seen kingdoms through ages, Rise and fall, I've seen it all. I've seen the horror, I've seen the wonders, Happening just in front of my eyes. Will I ever, Will I never free myself by making it right ? I'd give my heart, I'd give my soul, I'd turn it back, it's my fault. Your destiny is forlorn, Have to live till it's undone. I'd give my heart, I'd give my soul. I'd turn it back, And then at last, I'll be on my way. »

   (c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Ven 21 Aoû - 11:05
Roh l'assome pas voyons, elle est plutôt mignonne la madame aussi :face:

Merci beaucoup en tout cas et l'histoire est déjà presque toute tapée \o/
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Royaume : Rohan
Localisation : Entre les pattes de Papa Ours
Amour Gloire et Beauté : Célibataire
Copyright : Dukett
FT. : Rose Leslie
Date d'inscription : 10/06/2014
Messages : 85
Date de naissance : 18/03/1996
Age : 21
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Ven 21 Aoû - 15:32
:hey: Bienvenue beau gosse !! :amour:


Petite phrase

UC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice
Royaume : Rohan
Localisation : Entre le Rohan et le pays de Dun
Amour Gloire et Beauté : Veuf, père célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : ladybeardd'amourdemoncoeur
FT. : Graham McTavish
Date d'inscription : 10/06/2015
Messages : 141
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Ven 21 Aoû - 15:33
Bienvenue à toi Ton début de fiche envoie du paté express j'ai hâte de lire la suite et de te croiser en rp
Tu as normalement sept jours pour finir ta fiche : si tu as besoin d'un délai ou des question, n'hésite surtout pas


Good things are wild and free
Take long walks in stormy weather or through deep snows in the fields and woods, if you would keep your spirits up. Deal with brute nature. Be cold and hungry and weary. Live in each season as it passes; breathe the air, drink the drink, taste the fruit, and resign yourself to the influence of the earth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Ven 21 Aoû - 16:15
Bienvenuuue :hey: :hey:
Bonne chance pour ta fiche :v:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Ven 21 Aoû - 17:36
Merci beaucoup à vous trois

Bryn

Ces petits compliments font super plaisir Salayn, j'espère ne pas te décevoir avec le reste, dans tous les cas, je n'hésiterai pas à vous embêter si besoin est :thranduil:

Merci bien petit-homme
Revenir en haut Aller en bas

Minion en quête de pouvoir
Royaume : La Moria, par le Sang
Localisation : Les Monts de Fer / Erebor
Amour Gloire et Beauté : Coeur pris malgré elle depuis des années, mais elle ne se plainds plus de tout ceci, s'en accommodant, attendant son jour de chance.
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : fassophy & Tumblr
FT. : Emilia Clarke
Date d'inscription : 06/05/2015
Messages : 78
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Ven 21 Aoû - 18:00
Bienvenue petit loup
Bon courage pour ta fiche !


Douces Brûlures.
Ce n'est pas d'un tête-à-tête ni d'un corps à corps, c'est d'un coeur à coeur que nous avons besoin. Tous les dragons de notre vie ne sont peut-être que des princesses qui attendent de nous voir heureux ou courageux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Graphiste
Royaume : Gloire au roi Grimmy !
Localisation : Mordor Party avec Flip Flap la chauve-souris
Amour Gloire et Beauté : accro aux vikings et à tout mâle pouvant potentiellement l'écraser dans son sommeil
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Moony
FT. : Astrid Berges-Frisbey
Date d'inscription : 13/04/2014
Messages : 468
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Ven 21 Aoû - 19:49
Bienvenue tout pleiiiin :amour: ne mange pas les chèvres et les fleurs mais prends plutôt des cookies :cookie: :cookie: :cookie: :cookie: !



Kiteria Ballkicker - Planquez vos bijoux de famille, j'arrive !




"I only need my family"

code couleur rp: #cc0066



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Ven 21 Aoû - 20:05
Bienvenuuuuuuuuuu! ♥️

Courage pour ta fichette!
Revenir en haut Aller en bas

Pilier de taverne
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : Mère Célibataire
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Indis est la naine de ma vie
FT. : Isolda Dychauk
Date d'inscription : 06/03/2014
Messages : 1671
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Ven 21 Aoû - 20:55
OOOooh toi je vais t'aimer je le sens d'ici ♥️

Bienvenue parmi nous jeune homme ! J'ai hâte de voir la suite de ta fichette - qui est déjà très prometteuse. En attendant de lire la partie histoire, je te souhaite bon courage et n'hésite pas à venir nous harceler au besoin. (Oui, j'insiste, on aime bien être harcelé :amour: )
Paillettes sur tes fesses, amour, papillons et lambas ~

(PS : Toi, mes persos, des liens. Si si si si :face: :out: Au moins entre gens élevés à Rivendell #Elrond-et-sa-SPA-poutrent-de-la-bavette-en-tablier-fleurit)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Sam 22 Aoû - 0:00
Waw quel accueil merci beaucoup \o/

Petit loup? :face:

Merci bien Dakren et félicitations pour ta jolie petite couleur ^^

Oh que de compliments jolie petite Tharís, tous ces compliments et cet amour me va droit au coeur, j'espère ne pas te décevoir par la suite. Dans tous les cas, pour les liens, ce sera avec très grand plaisir une fois que je serais validé ^^
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Royaume : Mirkwood
Localisation : Vert Bois Le Grand retrouve de son éclat d'antan
Amour Gloire et Beauté : Compagnon d'Enelye
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : panda vador
FT. : Lee Pace
Date d'inscription : 16/02/2014
Messages : 2611
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Sam 22 Aoû - 8:44
Tu avais peur de t'aventurer dans mes territoires perdus, petit humain? Je ne suis pas si sévère
Bienvenue avec ce personnage prometteur ♥️ Qui risque de croiser ma petite Eowyn (qui va bientôt débarquer à fondcombe) :amour: :love:



Such is the nature of evil, in time all foul things come forth!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Sam 22 Aoû - 8:47
Oh peur non, ça aurait été sympa, en plus vous avez de mignones petites araignées chez vous :face:

Merci bien en tout cas, et ce sera avec grand plaisir qu'il rencontrera ta petite blondinette :D
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : ...C'est compliqué ?
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : avatar ladybeard/indis, darkparadise pour le code sign
FT. : Richard Armitage
Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 2969
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Sam 22 Aoû - 10:35

Welcome Home Beautiful !

Gahahahahahahah J'adore le perso, j'ai hâte de le voir en action et ta fiche est un plaisir
Tu es validé(e), félicitations !

Tu peux désormais te jeter dans l'aventure, mais il y a quelques petites étapes qu'il vaut mieux suivre avant :
❧ Pense à réserver ton avatar ici à moins que tu aies un jumeau caché, bien évidemment.
❧ Ensuite, n'hésite pas demander des camarades d'aventure pour partir à la recherche de dragons à tuer dans la partie des liens et rps ! Au passage, s'il te manque un ami, une famille, tu peux aller créer un scénario ici (et réserver son avatar dans le bottin en passant).
❧ De même si tu t'ennuies, tu peux également aller t'amuser à défier tes amis ou remplir d'autres défis qui sont proposés ici.
❧ Enfin, le journal du Balrog Enchaîné te propose de participer au prochain numéro mensuel en lui envoyant par MP les rumeurs venues frôler tes oreilles délicates ! Avec un peu de chance, tu seras toi-même sélectionné(e) pour une interview spéciale et figureras ainsi en première page (et pour voir les anciens articles, c'est par ici que cela se passe).

Flood et RPs t'attendent avec impatience ! Ravi de t'avoir parmi nous, mais plus important encore ... amuse toi bien



I have to wear my crown in my heart, not on my head.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   Sam 22 Aoû - 10:42
Merci beaucoup mon brave, heureux que ma fiche plaise, ça fait grandement plaisir

Je vais m'occuper de tout ça :D
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes   
Revenir en haut Aller en bas
 

Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Waith Zendel - Un Homme chez les Elfes
» L'hygiène chez les elfes
» Le sommeil des Elfes
» Un jeune elfe (Finit)
» Orgueil: péché mortel à Arda.





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Drink like friendly dwarves :: You're going on an adventure :: En compagnie du Balrog-