Partagez | 
 

Dakren Beareater • And down the road from here to there.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Dakren Beareater • And down the road from here to there.   Jeu 20 Aoû - 20:31
crédit

Dakren Beareater


ft. Clive Standen

Qui êtes-vous ?

▲ Race : Je suis un nain des montagnes bleu. J’y suis né et y ait été élevé.
   ▲ Alignement : De nos jours, peut-on réellement savoir quel camp est le meilleur ? Personnellement je suis plutôt d’avis de n’être dans le camp de personne et je m’occuper de mes propres problèmes. (Douteux)
   ▲ Emploi : Comme j’ai quitté le foyer parental très tôt, je n’ais pas appris de métier à proprement parler. Contrairement à l’image traditionnelle des nains, je n’excelle pas à la forge, et il était hors de question pour moi de passer ma vie à la mine. Je suis un guerrier et un chasseur louant ses services à ceux qui en ont besoin.
   ▲ Royaume : Je suis originaire des montagnes bleues, mais j’en suis partit assez jeune. J’ai passé la plus grande partie de ma vie à voyager sur les routes.
   ▲ Âge : 160 ans, pas hâte de devenir un vieux croulant.
   ▲ Orientation : Je ne vous cache pas que je suis nettement plus attiré par les femmes que par les hommes.
   ▲ Statut : Je suis célibataire. Je suppose que c’est le prix d’une vie sur les routes !
   ▲ Arme : J’en manie plusieurs. Cettes que je transporte avec moi sont quelque couteaux de chasse de différents calibre et pour différents usages, une masse et une épée longue. Heureusement que j’ai un poney pour trimballer ces deux-là, sinon voyager aurait été compliqué. De façon générale j’ai reçu une formation classique en maniement d’arme, alors si j’étais privé de mes propres armes et que j’en trouvais d’autres je pourrais certainement me débrouiller avec.
   ▲ Niveau : J’ai fait du combat mon métier, alors autant dire que je me débrouille plutôt bien. Sans doute que je ne ferais pas le poid contre un elfe qui a eu des milliers d’années pour s’entrainer, mais je suis pas immortel moi ! (Moyen ++)


Dakren a beaucoup de grandes qualité oui, mais il a aussi un paquet de gros défauts. Certains l’adorent, d’autres le détestent, l’avantage c’est que en général c’est réciproque. Dakren est un bon camarade et un bon ami. S’il offre son amitié à quelqu’un ce sera sincère et sa loyauté est à toute épreuve. Le problème c’est que ce nain est un garçon difficile et se lier d’amitié avec lui peut parfois être compliqué. Il collectionne les mauvais travers. Il est prompt à se mettre en colère et revanchard en plus de ça. Alors autant ne pas se le mettre à dos dès de départ ! Si néanmoins vous arrivez à passer outre son caractère de cochon au premier contact et que vous devenez ami vous pourrez alors voir l’autre facette de sa personnalité. Dakren le mangeur d’ours devient alors aussi doux que ce nounours en peluche que vous aviez quand vous étiez gamin. Il est généreux et sympathique, mais ne le défiez pas à la taverne ou vous pourriez finir très mal ! Il tient très bien l’alcool, plus que la plupart des nains et c’est dire ! Si vous êtes une femme vous aurez peut-être même droit à son petit côté charmeur !

D’humeur changeante, Draken est hanté par sa cupidité. Rien d’étonnant chez un nain me direz-vous ! Il a toujours essayé de lutter contre ce travers, mais l’appel de l’or est souvent plus fort que sa volonté. C’est sans doute la raison pour laquelle le métier de mercenaire lui convient si bien. Certain pourraient pourtant dire qu’il n’est qu’un vieux nain aigri par une existence d’errances durant laquelle il n’a rien pu accomplir de significatif. Gare à vous si vous lui faites le moindre commentaire à ce sujet ! Vous pourriez vous prendre un sacré coup de poing dans la figure…


Derrière l'écran

▲ Pseudo : Dulcemiedo
   ▲ Age : 22, bientôt 23. O^O
   ▲ Comment avez vous connu le forum ? :Sur bazzart si ma mémoire est bonne !
   ▲ Des remarques ? : Ce forum est l’un des plus merveilleux que j’ai jamais connu, je vous aime ! ♥♥
   ▲ Fréquence de connexion : Le plus souvent possible selon mes disponibilités ! ♥
   ▲ Code secret : You cannot pass ... ... Fly you fools !steack haché ♥


   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dakren Beareater • And down the road from here to there.   Jeu 20 Aoû - 20:32


Il y a sept ans, les nains ont repris la montagne, Smaug a ravagé une partie du monde et nains, humains et elfes se sont alliés face à la menace du Mal lors de la bataille des cinq armées...Et vous ? Vous faisiez quoi ?  


J’étais sur les routes encore une fois. J’ai vu le dragon passer dans le ciel, juste au-dessus de moi. Il crachait des flammes comme si il voulait mettre le feu à la terre entière. J’avoue sans aucune honte m’être sentit terrifié par la présence de cette créature. Après tout j’étais seul et à terrain découvert, une proie facile pour un Dragon. Mais c’était comme si il ne prêtait pas attention à ce qui se passait en dessous de lui. Il volait vers une direction précise. J’ai su plus tard que Smaug avait ravagé la Contré. Il parait qu’un hobbit accompagnait Thorin et sa bande dans leur reprise d’Erebor. Je me demande ce qu’a bien pu lui faire ce semi-homme pour le mettre dans une telle colère. En tout cas je suis bien content de ne pas avoir fini croqué par un lézard cracheur de feu !


Durant l'intrigue n°2, où étiez-vous, que faisiez-vous ?


Et bien figurez-vous que je faisais un petit tour dans les Montagnes bleues, ma terre natale. Je suis passé dire bonjour à la famille, c’était plutôt sympa. Et puis un soir je suis passé à la taverne, j’ai bu quelque choppes d’une bonne bière et c’est là que je l’ai vue. Une naine dont la grande…personnalité débordait de son corset ! Alors je me suis dit Dakren… Hein ? Comment ça c’est pas ça que vous vouliez savoir ? Vous parliez de tous ces trucs qui sont arrivés en même temps pendant l’hiver ? J’en ai entendu parler. Quand on voyage, on entend souvent des histoires sur ce qui s’est passé ici ou là. Mais non, je n’étais pas présent. Trop occupé à explorer différentes personnalités.


Sauron est de retour en Mordor et a quitté sa couverture du nécromancien; le Khand soutenu par certains royaumes d'Harad et du Rhûn a déclaré la guerre au Gondor, tandis que le Rohan et le pays de Dun cherchent une solution à leur conflit éternel : cette géopolitique pessimiste, vous y participez comment ?


J’y participe en louant mes services au plus offrant. Rien de tel que les périodes de trouble pour se faire de l’argent en tant que mercenaire ! J’aime à croire que ma petite contribution permet à ce monde d’être meilleurs. Je protège la veuve et l’orphelin (pour la somme modique de quelques pièces). C’est sûr que c’est gênant que des orcs se baladent à leur guise en terre du milieu. De nombreuses routes sont devenues trop dangereuses pour être empruntées par de simples voyageurs. J’ai été contraint de refuser plusieurs boulots qui nécessitaient de passer par ces routes-là. Je tiens à ma peau moi ! Je suis peut être un mercenaire mais je suis pas stupide. Si vous m’engagez soyez sur que je ferais tout pour qu’on reste tous en vie. Certaines routes sont peut-être plus longues, mais elles sont aussi plus sures. Et puis un voyage plus long veut aussi dire un tarif plus élevé… C’est à vous de voir ! Il ne faut pas être radin sur la sécurité !


Quels sont vos objectifs pour les prochaines années, vos rêves et plans pour l'avenir ?


Quel avenir pour un vagabond comme moi ? Sans doute continuerais-je à me trainer sur les chemins, les vêtements ensablés et le vent dans les cheveux… Vous y avez cru ? Franchement au bout d’un moment il faut se sortir des clichés sur les mercenaires ! On vit une vit pas comme les autres c’est sûr, mais on est comme tout le monde dans le fond ! Bon, c’est vrai qu’il y a un ou deux mecs au passé trouble qui feront surement ce métier pour le reste de leur jour, jusqu’à mourir au cours d’un boulot. Mais moi je rêve d’un avenir plus serein où je pourrais m’installer tranquille dans une petite bicoque. Pas tout de suite bien sûr ! Je suis encore jeune et le monde n’a pas fini de me montrer toutes les merveilles qu’il recèle.


Quelle est votre histoire ?




 « Aller Dakren attrape ta pioche c’est l’heure d’aller à la mine ! »   Avec un soupir fatigué, le nain se leva de table, une dernière tranche de pain grillé et beurré coincée entre les dents. Il enfila sa veste de travail et se dirigea vers la sortie en trainant les pieds.  « B’sous M’man ! »   Souffla-t-il, les dents serrées sur le morceau de pain. Sa mère, le regard bienveillant, donna une tape sur l’épaule de chacun de ses deux fils alors que ceux-ci sortaient de la maison. Agés d’une quarantaine d’années, Dakren et son frère travaillait chaque jour à la mine pour gagner un peu d’argent pour leur famille. Ils n’étaient pas des nains d’une grande lignée. Pas d’histoires fantastiques sur leurs ancêtres, et les faits d’armes qui se racontaient aux repas de famille étaient modestes. Dakren n’avait jamais été malheureux de vivre dans cette famille. Il se plaisait dans leur petite maison, dans leur vie routinière et calme. A l’époque il aurait souhaité que tout reste exactement comme cela pour toujours. Un vœu innocent que seul un adolescent pourrait faire. Ce jour-là leurs vies allaient changer pour toujours.  « Drak on devrait rentrer ! La nuit tombe et si on s’attarde on devra manger notre diner froid. » Son frère pourtant continuer de miner, ignorant ce que disait son frère.  « Hey Drak tu m’écoutes au moins ? »    « Mais oui je t’écoute Dakren. Je veux pas rentrer tout de suite. Je sens que quelque chose se cache dans cette roche. Aujourd’hui je vais déterrer quelque chose de précieux. »  Dakren leva les yeux au ciel. Chaque jour était le jour à Drak sentait qu’il allait gagner le gros lot, mais chaque jour ils ne rentraient qu’avec leur cargaison de minerai non précieux.  « Aller il n’y a rien de valeur ici ! Certains ont bien trouvé une ou deux pépites d’or, mais jamais de vrai filon ! Aide moi plutôt à remonter les minerais qu’on a réussi à extraire et rentrons à la maison ! »  S’entêtant à marteler la roche avec sa pioche, le sourire aux lèvre, son frère montrait bien qu’il n’avait nullement l’intention de partir.  « Je te le dis Dakren, ce soir c’est le bon ! »  Il se souvint avoir pensé à quel point son frère était têtu. Il s’était même inquiété, pensant que ce trait de caractère lui porterait malheur. Son frère ne rentrat pas pour le diner. Lorsqu’il se réveilla le lendemain matin il trouva sa mère en pleure. Drak n’était pas rentré de la nuit et elle commençait à penser quelque chose lui était arrivé à la mine. Ni une ni deux Dakren enfila les premiers vêtements qu’il trouva et sortit de la maison en trombe. La culpabilité le rongeait alors qu’il se demandait si le tunnel ne se serait pas effondré sur son frère. Beaucoup d’accident peuvent arriver dans une mine, c’est pour ça que les mineurs ne doivent jamais rester seuls. Il aurait du rester avec son frère… Quand il arriva le souffle coupé par sa course, il mit un certain temps à comprendre ce qui était en train de se passer. Son frère, porté en triomphe par les autres mineurs finit par le voir.  « Dakren je l’ai trouvé ! Je t’avais dit que c’était le bon soir ! »  D’un geste rapide il lui lança quelque chose que Dakren attrapa au vol. Au creux de sa main, la plus grosse pépite d’or qu’il ait jamais eu l’occasion de tenir.

Dakren se remémorait tout cela alors qu’il marchait seul dans la montagne. Son frère avait été traité comme un héros, juste parce qu’il s’était entêté à creuser la pierre une nuit. On lui avait offert une belle récompense et on l’avait placé à un poste important. Grace à lui sa famille était sortie de la médiocrité. Leur nom et leur histoire était surement connus dans tous les Ered Luin. Si il était resté avec son frère cette nuit-là peut être qu’il aurait connu la gloire lui aussi. Depuis que Drak avait trouvé ce filon tout le monde le taquinait en lui faisant remarquer que s’il n’était pas rentré chez lui il aurait pu partager le mérite avec son jeune frère. La prochaine fois que quelqu’un ouvrirait sa bouche pour lui dire quelque chose dans ce gout-là, par Mahal il jurait qu’il lui casserait les dents. Il fut tiré de ses pensées par un grondement. Un petit grondement qui manquait de puissance et de profondeur. En se retournant, Dakren se retrouva face à face avec un tout petit ourson. Ce dernier le défiait du regard tout en poussant de petits rugissements. Mais c’est qu’il est mignon celui-là ! Pensât-il en souriant. Mais au lieu de s’émerveiller devant le jeune ours, il aurait mieux fait de penser au fait que la mère n’était surement pas loin. Un autre grondement se fit entendre, cette fois un vrai grondement d’ours adulte. D’entre les arbres surgit enfin la mère. Dakren eut à peine le temps de dégainer sa hache que l’ourse était déjà sur lui. Un coup de patte l’envoya à terre. Il avait lâché sa hache pendant sa chute et elle était désormais hors de portée. L’ourse avançait sur lui, prête à le tuer pour protéger son petit, quand un autre grondement se fit entendre. Un deuxième ours adulte d’une taille impressionnante avançait vers l’ourson, sans doute pour le tuer afin de s’accoupler avec sa mère.  « MAIS COMBIEN IL Y A D’OURS DANS CETTE PUTAIN DE FORET BON SANG ? »  S’exclamât-il avec un ton où se mêlaient la peur et l’incompréhension devant la situation. L’ourse se désintéressa de lui instantanément et couru s’interposer entre l’ours mâle et son ourson. Le combat entre les deux animaux était d’une rare violence. Le sang éclaboussait le sol. Même si l’ourse se battait avec férocité, le mâle était beaucoup trop grand et beaucoup trop fort pour qu’elle fasse le poids. Finalement, elle tomba, à bout de forces. L’ours s’avançait vers son petit, prêt à le déchirer entre ses crocs, quand quelque chose lui entailla le dos. Allez savoir quelle folie s’était emparée du jeune nain, mais il s’était soudain trouvé incapable de se résigner à voir cet ourson mourir devant ses yeux. Il regretta immédiatement son geste lorsque l’ours se dressa sur ses pattes arrière, prêt à le tuer lui aussi. A cette époque Dakren était loin d’être un guerrier aguerrit. Il envoya sa hache dans un mouvement circulaire et imprécis qui ne ft qu’égratigner l’ours. D’un coup de patte il envoya valser sa hache. Une seconde plus tard, Dakren se retrouvais à nouveau au sol, l’énorme ours au-dessus de lui menaçant de lui déchirer la gorge. Dans la panique, Dakren agît presque par instinct. D’un bras il essayait de tenir à distance la tête de l’ours, et de l’autre il dégainait son couteau de chasse à sa ceinture. La gorge est le point faible de beaucoup d’animaux, et les ours ne sont pas une exception. Titubant, l’ours essaya de s’éloigner tandis que le sang coulait à flots de sa gorge tranchée, seulement pour s’écrouler quelque mètres plus loin. Haletant et couvert du sang de l’animal, le nain se redressa à temps pour voir l’ourse s’éloigner en boitillant, son ourson sur les talons. Avant de s’enfoncer dans le bois elle jeta un dernier regard au nain.

 « Et c’est alors que de ma masse j’écrasais le crâne de cet ours énorme qui mourut sur le coup ! »  Dakren, une chope de bière à la main, contait l’histoire de la façon dont il avait tué un ours à ses compagnons de beuverie. Une naine aux cheveux brun ondulés buvait ses paroles avec un éclat d’admiration dans le regard.  « C’est incroyable que tu ait pu tuer un ours avec un seul coup de masse ! »    « Tu ne devrais pas croire tout ce qu’il dit ! La première fois que je l’ai entendu raconter celle histoire il disait l’avoir tranché avec une hache. »  Dit l’un des nains d’un ton moqueur. Dakren gardait son sourire tout en prenant une grande gorgée de bière.  « Je n’aime pas raconter la même histoire deux fois, ça devient lassant ! Et puis l’essentiel est là ! J’ai bel et bien tué un ours, mon manteau en témoigne. »  De toutes façons si je racontais l’histoire originale, entre l’ourson, la mére ours et le gros ours… Personne ne pourrait avaler ça.

L’expérience de l’ours l’avait rendu téméraire. Se battre était peut être fait pour lui. A l’époque il aurait fait n’importe quoi plutôt que de retourner à la mine. Finalement, par une série d’événements et de coïncidences, une guerrière du nom de Indis acceptât de le former. Enfin… la formation consistait surtout en des combats inopinés, durant lesquels Indis bottait systématiquement le train du jeune nain. Dakren avait beau avoir tué un ours, il était loin d’avoir le niveau de maitrise d’Indis. Ils n’avaient pas vraiment un rapport de maitre à élève, même si Dakren la respectait énormément. Plus qu’il n’avait jamais respecté ou admiré aucune autre femme en réalité. De ce respect naquirent des sentiments amoureux, mais la naine ne fit que le rejeter encore et encore de la même façon qu’elle le battait sans cesse pendant leurs duels. Cet entrainement portât ses fruits et Dakren fut bientôt assez confiant pour partir enfin des Ered Luin, projet qu’il avait en tête depuis des années déjà. C’est ainsi que le jeune nain quitta sa terre natale pour partir sur les routes.

Les années passaient et Dakren se contentait bien de sa vie de mercenaire sur les routes. De temps en temps il devenait aux Ered Luin, que ce fut pour un travail ou par simple envie. Durant ces périodes il en profitait toujours pour rendre visite à ses vieux amis qu’il n’a jamais oubliés. Quelque combats avec Indis à qui il arrivait de mieux en mieux à tenir tête. Et puis bien sur visiter sa famille, même si voir le succès grandissant de son petit frère ravivait l’aigreur que les jours passés avaient fait naitre en lui. Il aimait sa famille et son pays, mais son cœur était plus léger lorsqu’il était sur les routes, aussi ne restait-il jamais très longtemps. Un jour à son retour on lui apprit qu’elle n’était plus là, partie pour Erebor qui avait été reprit par Thorin écu-de-chêne, laissant pour lui une épée à deux mains, l’arme qu’il maitrisait le moins.  « Si c’est un défi, je l’accepte avec plaisir. »   dit-il pour lui-même alors qu’il plaçait l’épée dans son dos. Depuis cette épée ne l’a jamais quitté.

Le nain n’avait jamais montré d’intérêt pour la montagne solitaire, mais son amie lui manquait. Alors quand Thorin lui proposa de l’engager pour conduire Irien Mir jusqu’à Erebor, il accepta sans hésiter. Après tout il était toujours partant pour aller vers des contrées qu’il n’avait jamais vu.


Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : ...C'est compliqué ?
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : avatar ladybeard/indis, darkparadise pour le code sign
FT. : Richard Armitage
Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 2969
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dakren Beareater • And down the road from here to there.   Jeu 20 Aoû - 21:53
Tes gifs, ton avatar.... *bave, fangirl spotted* j'ai hâte de te lire, tu as l'air de bien t'éclater avec Re-bienvenue en tous cas


I have to wear my crown in my heart, not on my head.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Minion en quête de pouvoir
Royaume : La Moria, par le Sang
Localisation : Les Monts de Fer / Erebor
Amour Gloire et Beauté : Coeur pris malgré elle depuis des années, mais elle ne se plainds plus de tout ceci, s'en accommodant, attendant son jour de chance.
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : fassophy & Tumblr
FT. : Emilia Clarke
Date d'inscription : 06/05/2015
Messages : 78
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dakren Beareater • And down the road from here to there.   Jeu 20 Aoû - 22:33
Coucou toi
Courage pour ta fichette :amour:


Douces Brûlures.
Ce n'est pas d'un tête-à-tête ni d'un corps à corps, c'est d'un coeur à coeur que nous avons besoin. Tous les dragons de notre vie ne sont peut-être que des princesses qui attendent de nous voir heureux ou courageux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Graphiste
Royaume : Gloire au roi Grimmy !
Localisation : Mordor Party avec Flip Flap la chauve-souris
Amour Gloire et Beauté : accro aux vikings et à tout mâle pouvant potentiellement l'écraser dans son sommeil
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : Moony
FT. : Astrid Berges-Frisbey
Date d'inscription : 13/04/2014
Messages : 468
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dakren Beareater • And down the road from here to there.   Jeu 20 Aoû - 23:21
Welcome à nouveau tout pleiiiin :amour: j'adore ce que j'ai lu et je plussoie un milliard de fois la chanson choisie pour Dakren !



Kiteria Ballkicker - Planquez vos bijoux de famille, j'arrive !




"I only need my family"

code couleur rp: #cc0066



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dakren Beareater • And down the road from here to there.   Ven 21 Aoû - 0:13
A bear there was, a bear, a bear, all black and brown and covered in hair ♫ :amour:
Rebienvenuuuuue :love:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dakren Beareater • And down the road from here to there.   Ven 21 Aoû - 0:36
Merci à tous pour la (re)bienvenue!

Thorin : Ces gifs dont de vrais perles. J'étais obligée de les mettre. (Et puis je le préfére souriant que boudeur alors ça tombe bien ) *fangirlise aussi*

Irien : Merciiii! Il va faloir que l'on parle un peu de notre lien!

Kitty & Fili : Cette chanson est géniale de base, mais en plus je trouvais qu'elle allait vraiment trop bien pour Dakren.  :ge:
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Royaume : Carrock
Localisation : Carrock
Amour Gloire et Beauté : Célibataire
Copyright : Indis & Tumblr
FT. : Zachary Levi
Date d'inscription : 03/03/2014
Messages : 285
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dakren Beareater • And down the road from here to there.   Ven 21 Aoû - 8:48
D'OU TU MANGES DES OURS, C'EST QUOI CE BORDEL PAR LES POILS DE BARBE D'ILLUVATAR ?! C'est moi qui vais te dévorer, sale Nain louche et malodorant plein de parasites ! :thotho: *se fait assommer par Ferrin*

Re bievenuuuuue :hey: :amour: Ferrin trépigne comme un cabris dans son coin, tout content d'avoir ENFIN un Nain des Ered Luin qui rapplique, et espère trouver un peu de soutien (parce que s'il comptait sur sa chère et tendre épouse, il était loin d'être sorti des ronces).

J'aimedéjàcequej'ailu.


« I've been living for so long, I've seen kingdoms through ages, Rise and fall, I've seen it all. I've seen the horror, I've seen the wonders, Happening just in front of my eyes. Will I ever, Will I never free myself by making it right ? I'd give my heart, I'd give my soul, I'd turn it back, it's my fault. Your destiny is forlorn, Have to live till it's undone. I'd give my heart, I'd give my soul. I'd turn it back, And then at last, I'll be on my way. »

   (c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administratrice
Royaume : Erebor
Copyright : Lady Beard / Anaëlle
FT. : Katheryn Winnick
Date d'inscription : 13/04/2014
Messages : 361
Date de naissance : 14/10/1989
Age : 27
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dakren Beareater • And down the road from here to there.   Ven 21 Aoû - 14:09
HAN!!!!! MAIS QUEL DEBUT DE FICHE!!! Trop hâte de lire ton histoire!!!

Re-bienvenue! Et hésite pas à me MPotter si tu veux qu'on peaufine un peu notre lien!



Our battlecries are breaking the silence.

How to find a way through darkest nights? A voice, still faint, speaks names that burn down in flames. Tonight, we are a part of this fireflight. Lights of dawn will gleam once our voices unify, for flames they'll scream.



 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dakren Beareater • And down the road from here to there.   Ven 21 Aoû - 16:34
Merci à vous deux pour la rebienvenue! ♥

Grimmy : Ton commentaire m'a inspiré pour l'histoire de l'ours, je suis un peu partie en cacahuete mais bon, ça reste crédible dans une certaine mesure j'espére. xD J'ai hate de rp avec toi!

Indis : Hihihi merci!
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Royaume : Erebor
Localisation : Erebor
Amour Gloire et Beauté : ...C'est compliqué ?
I'm beautiful biatch, look at me :
Copyright : avatar ladybeard/indis, darkparadise pour le code sign
FT. : Richard Armitage
Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 2969
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dakren Beareater • And down the road from here to there.   Ven 21 Aoû - 19:09

Welcome Home Beautiful !

J'ai adoré te lire, j'adore ce que tu as fait du perso, un vrai plaisir Vivement qu'on se croise en rp :amour:

Tu es validé(e), félicitations !

Tu peux désormais te jeter dans l'aventure, mais il y a quelques petites étapes qu'il vaut mieux suivre avant :
❧ Pense à réserver ton avatar ici à moins que tu aies un jumeau caché, bien évidemment.
❧ Ensuite, n'hésite pas demander des camarades d'aventure pour partir à la recherche de dragons à tuer dans la partie des liens et rps ! Au passage, s'il te manque un ami, une famille, tu peux aller créer un scénario ici (et réserver son avatar dans le bottin en passant).
❧ De même si tu t'ennuies, tu peux également aller t'amuser à défier tes amis ou remplir d'autres défis qui sont proposés ici.
❧ Enfin, le journal du Balrog Enchaîné te propose de participer au prochain numéro mensuel en lui envoyant par MP les rumeurs venues frôler tes oreilles délicates ! Avec un peu de chance, tu seras toi-même sélectionné(e) pour une interview spéciale et figureras ainsi en première page (et pour voir les anciens articles, c'est par ici que cela se passe).

Flood et RPs t'attendent avec impatience ! Ravi de t'avoir parmi nous, mais plus important encore ... amuse toi bien



I have to wear my crown in my heart, not on my head.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pilier de taverne
Royaume : Imladris (Fondcombe)
Localisation : Imladris
Amour Gloire et Beauté : Marié à sa chère Celebrian, même si la mémoire lui fait défaut
Copyright : Shi (vava) , Little wolf (signa)
FT. : Hugo Weaving
Date d'inscription : 20/02/2014
Messages : 2533
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dakren Beareater • And down the road from here to there.   Lun 31 Aoû - 5:30
Euh, ça va le mettre en compagnie du Balrog, le pauvre, il est validé, mais non, dans le trou

Je déplace au bon endroit

Mais rebienvenue avec ce perso d'enfeeeer


All that is gold does not glitter
Not all those who wander are lost; The old that is strong does not wither, Deep roots are not reached by the frost. From the ashes a fire shall be woken, A light from the shadows shall spring; Renewed shall be blade that was broken,The crownless again shall be king. Let him not vow to walk in the dark, who has not seen the nightfall.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
TALES OF MIDDLE EARTH



MessageSujet: Re: Dakren Beareater • And down the road from here to there.   
Revenir en haut Aller en bas
 

Dakren Beareater • And down the road from here to there.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Mellindra Road, à votre service !
» TNA Victory Road 2004 [MU] :
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA
» Aden | Your kiss it could put creases in the road





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Middle Earth :: Drink like friendly dwarves :: You're going on an adventure :: En compagnie du Balrog-